pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 Chantage à l'entreprise Ethelwise | feat Shadow Worcester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 3:43

Chantage à l'entreprise Ethelwise




Aujourd’hui, comme si c’était devenu un rituel il se rendait dans les locaux de l’entreprises qu’il était censé diriger. Et quand il arrivait, si certains se mettait à sourire à la présence de ce patron que peu stricte, d’autre le regardait avec haine : Comment un homme comme lui pouvait encore être à la tête de l’entreprise ? Et le pire de tout, c’est que parfois, il donnait de bonnes idées ! De quoi mettre la haine aux plus méritants.


Quand il arrivait, c’était toujours la même chose : L’homme chantonnait la dernière musique diffusée à la radio et il nommait employé du jour le premier à trouver le nom de la musique. Certains venaient alors même à l’attendre juste pour être les premiers à trouver. Un jeu stupide dans le fond, mais Blake était un grand gamin après tout qui dans le fond se moquait sûrement un peu des personnes qui rentraient bêtement dans son jeu. Par la suite, il marchait dans les locaux, un sourire qui montrait un certains enthousiasme, comme s’il cherchait à illuminer le quotidien des autres juste en souriant de la sorte. C’était agréable d’avoir un patron avec une bonne humeur aussi communicative. Dommage qu’il ne soit pas un peu plus bosseur ! Durant sa petite balade dans les locaux, il cherche aussi toujours l’homme de ménage ; Shadow, c’était son nom. On n’oubliait pas un homme avec un aussi joli minois. Quand il le trouve, il n'hésite jamais à le dragouiller d’ailleurs ! Et aujourd’hui, comme à chaque fois, il le trouva.

- Shadow, j’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne t’ai pas vu, Dit-il en venant se mettre face à lui, glissant sa main le long de son bras. J’ai une réunion de prévu, obligatoire malheureusement, je ne pourrais pas rester avec toi. Mais, tu me connais, je serais toujours prêt à te recevoir, n’importe où, à n’importe quel moment.

Il savait bien que Shadow ne répondrait jamais de manière positive à ses nombreuses requêtes ou même sous-entendu, mais il semblait ne pas avoir assez de fierté pour être blesser en se prenant râteau sur râteau. Enfin, il fallait dire que Shadow était rien de plus qu’un jouet pour Blake, un de plus. Habituellement, il avait tendance à rester plus longtemps avec Shadow mais comme il l’avait dit :
Réunion Obligatoire. Rien que d’y penser, il avait envie de se pendre. Sérieusement, qu’est-ce qu’il faut pas faire pour être un bon patron ? -et dire que certains l’étranglerai à penser comme ça-.

Alors, la suite de sa matinée fût la suivante : Il se rendit tout d’abord dans son bureau après avoir quitté Shadow avec un léger sourire presque malsain aux coins des lèvres et un regard sûrement plus provocateur que joueur ou même taquin. Mais, ça ne devrait pas surprendre Shadow, après tout il devait sûrement avoir l’habitude de la présence de son supérieur et de sa manière de se comporter à son égard. Dans son bureau, il ne faisait pas grand chose en réalité, c’était sûrement la pièce la moins intéressante alors que c’était sensé être sa pièce à lui. Serait-ce alors une allusion au fait qu’il trouve le personnage de Blake peu intéressant ? Non, pas réellement, celui qu’il est aujourd’hui le convient. Mais, le véritable Blake lui, il était certains que ce n’était qu’un ringard. Mais, au moins, il ne pouvait pas lui reprocher d’avoir eu une tête de plouc. Il attrapait quelques papiers rangé dans un dossier qu’avait laissé son second sur son bureau et une fois fait il sortait de la pièce : direction la salle de réunion.


Et comme on est là pour citer les périples de Blake, non, vous ne serez pas épargner de la longue et ennuyante réunion. Le sujet de cette réunion si importante : Est-ce qu’il est nécessaire d’ajouter la scène avec la femme qui mange un autre pot de yaourt dans la pub de, et bien, de toute évidence de yaourt… Un sujet passionnant ! Et le pire, c’est de savoir que la réunion à durée une heure juste pour une scène aussi inutile que l’utilisation d’un casque quand tu fais du vélo. Tout le monde sait que c’est plus drôle de faire du vélo sans casque ! Et puis, c’est laid aussi..
Mais on s’égare de notre sujet principal.

Une fois sorti de cet enfer, Blake commença déjà par déposer le dossier sur le bureau de l’une des secrétaires en lui adressant un regard qui montrait que la réunion avait été longue et surtout ennuyante. La femme lui demanda alors d’elle même comment ça s’était passé, et ça tombe bien car c’est justement ce qu’attendait Blake, qu’on le laisse se plaindre de cette horrible réunion ! Il raconta alors à la femme à peu près tout ce qui s’était déroulé durant cet interminable entrevu. Et la femme, prise par le récit de son supérieur semblait compatir et donc elle même ennuyé. Vingt minutes plus tard, il conclut finalement la conversation en souriant légèrement en lâchant un léger soupir, marquant alors la fin de ce que l’on pourrait presque définir de monologue. Il salua un peu la femme en lui souhaitant gentiment bonne chance avec son travail et il partit. Il fallait bien encourager ses employés à travailler, il était loin d’avoir envie de travailler lui !

Blake entra dans les toilettes des locaux. Et croyez le ou non, mais Blake à toujours préféré utiliser les toilettes pour handicapé. Il trouvait ça amusant dans le fond d’empêcher les handicapés à utiliser les toilettes construit normalement pour eux. Même si c’était pas grand chose, il aimait renforcer cet aspect de gamin qu’on lui reprochait souvent d’ailleurs. Il est un peu du genre “Tu dis que je suis alors je deviens” : En clair, un en-fant.

Mais alors qu’il se lavait les mains dans le lavabo placé dans les toilettes pour handicapé, il leva les yeux sur son reflet dans le miroir, assez minimaliste, face à lui. Et alors qu’il commença à remettre quelques mèches de cheveux en place, il remarqua au travers du miroir une plaque du carrelage placé étrangement sur le sol. L’appel de la curiosité le fit alors agir sans vraiment réfléchir. Blake se tourna pour regarder la plaque puis il s’approcha de celle-ci, venant s’accroupir pour la saisir et la soulever. Et ce qu’il y découvrit vint le faire sourire comme un enfant qui découvre un trésor : De la drogue. Cependant, ce n’était pas sa découverte qui le faisait sourire de la sorte, non, loin de là. Notre homme était clairement loin d’aimer se droguer, à vrai dire, malgré le milieu dans lequel il a vécu et que beaucoup de choses avaient fait qu’il avait été tenté par celle-ci, il n’y avait jamais cédé. Jamais, non dieu jamais Blake n’avait prit ce qu’il caractérisait de sédatifs. Mais, savoir qu’un employé cachait sa drague ici était d’autant plus amusant : Il avait déjà plusieurs idées de qui ça pourrait être, mais il était loin d’être devint malheureusement, et heureusement à la fois. Inspecteur Blake à recherche du junky qui se cache dans son équipe !

Il réfléchit pendant quelques minutes à comment s’y prendre, car il ne pouvait pas non plus faire n’importe quoi, il était quand même questions de drogue, et si quelqu’un le prenait avec de la drogue, il est clair qu’on ne le croirait sûrement pas si il racontait qu’il l’a trouvé sous le carrelage des toilettes handicapés. Alors après avoir cogité avec lui-même pour un plan, il finit par sourire un peu plus comme s’il eut une illumination. Il replaça la plaque correctement sur les sachets de drogue puis il quitta simplement les toilettes naturellement.

Pour le moment, la meilleure chose à faire était d’attendre la fin de la journée. Alors, il alla manger quand il découvrit qu’il était midi passé. Comme toujours, il ne mangeait jamais à la cantine de la boîte, il se rendait avec des personnes avec qui il s’entend bien dans le petit resto un peu plus loin dans la rue. Assez chic forcément, mais n’abusons pas non plus, il était loin d’aimer les restaurants où l’on mange en suivant parfaitement l’étiquette !
Une fois le repas passé, il resta dans le périmètre des toilettes toutes la journée. Il aurait bien passé la journée à fixer l’écran d’un ordinateur surveillant les toilettes, mais c’était bien connu que les caméras de surveillances n’étaient pas autorisé dans les toilettes, alors tant pis, il ferait simplement le guet en discutant avec la secrétaire placé -malheureusement pour elle- à côté des toilettes.

Et alors que l’on se rapprochait de 22 heure et que le bâtiment se vidait, Blake avait finit par se poster devant son poste dans son bureau, fixant son écran sur la caméra 221, ou plutôt celle qui surveillait l’allée qui menait aux toilettes. Il avait fait un peu le tour des personnes encore présente et la plupart sont bien évidemment ceux qui s’occupent du ménage. Il restait cependant quelques employés qui faisaient des heures en plus apparemment. Mais, alors que Blake commençait à s’endormir sur son bureau, il vit quelqu’un passé sur son écran. Il ne vit pas vraiment de qui il s’agissait mais il allait bientôt le savoir de toute manière. Il se leva précipitamment et se dirigea d’un pas assez rapide pour être certains de ne pas manquer celui qui semblait être le fameux junky vers les toilettes. Il entra alors sans un bruit dans les toilettes et toujours dans le plus grand des silences il entra dans les toilettes voisin à celui des handicapés qui était à ce moment là fermer. Puis, alors qu’un sourire de victoire éclairait déjà son visage comme si c’était évident à présent que le possesseur de ses substances était dans les toilettes, à se droguer bêtement, il monta sur les toilettes pour passer sa tête au dessus du petits murs fins qui servaient de séparation, posant ses bras sur celui-ci avant de simplement dire sur un ton sûrement tout aussi charognard que victorieux.

- Shadow, on dirait bien que l’on va avoir beaucoup de choses à se raconter !

________



« There is strong shadow where there is much light »


Dernière édition par Blake Ethelwise le Lun 10 Avr - 18:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 16:36

Chantage à l'entreprise Ethelwise






En se levant vers 11h, Shadow savait déjà que ça allait être une mauvaise journée. Quel pire hospice que de se rendre à l'entreprise Ethelwise, où tous semblaient figés dans une sorte de robotisme sociétaire, à la recherche d'être bien vu et de gagner un maximum dans sa journée. Ce milieu ne correspondait vraiment pas à ce qu'il recherchait, ça lui rappelait sa vie d'avant, et à quel point il était misérablement comme eux... et qu'il n'a jamais rien fait pour échapper à cette situation. C'était le destin qui avait décidé de faire de sa vie ce qu'elle est actuellement. Aurait il été plus heureux en médecin riche à la recherche de toujours plus ? En tout cas, en homme de ménage drogué il ne l'était pas. Mais il savait s'en contenter.

Après avoir prit une bonne douche froide, l'eau chaude coûtant plus pour pas grand chose, il s'habilla avec des vêtements mornes qui savait faire de lui un être presque invisible, une ombre dans la vie des autres. Il engouffra une tartine de confiture. et rangea ses couverts dans le lavabo débordant de vaisselle sale. Baissant la tête, celle qui autrefois faisait tourner bien des jeunes filles, il passa sa main dans ses cheveux et prit son vélo pour se rendre à son travail de la journée. En une vingtaine de minutes, et après quelques efforts, il fut arriver devant la luxueuse et froide entreprise. Quand il serait entré, il savait que ce serait pour la journée... Sérieusement, cette endroit n'avait de bien que le fait de pouvoir y cacher discrètement de la drogue. Chez lui, on entrait comme dans un moulin. Et il ne comptait pas partager sa came avec des forestiers ou des sans-abris. Les toilettes handicapées de ce building étaient plus sûres.

Autre bon point pour cet endroit métallique, il appréciait fortement d'avoir un pass à biper. C'était idiot, mais pendant une seconde, il se sentait comme tous ces gens qui se rendent au travail, avec une vie normale, banale. Une vie, où ton plus grand regret c'est d'avoir prit steak frites le midi alors que tu es au régime. Ou d'avoir piqué 5 euros à tes parents quand tu étais enfant. Pas quelque chose comme avoir poussé quelqu'un au suicide. Et voilà, il recommençait à déprimer...

Mais le pourquoi il n'aimait vraiment pas cette compagnie ne lui laissa pas le temps de ressasser ses sombres pensées. Ce n'était pas possible, Shad avait pourtant fait tout pour l'éviter, sachant que le patron insupportable avait une réunion de l'autre côté du bâtiment !

- "Shadow, j’ai l’impression que ça fait une éternité que je ne t’ai pas vu. J’ai une réunion de prévu, obligatoire malheureusement, je ne pourrais pas rester avec toi. Mais, tu me connais, je serais toujours prêt à te recevoir, n’importe où, à n’importe quel moment."

Une éternité ? Il y a deux jours, c'était ça son éternité à la con. "Plus beau parleur tu meurs ", pensa l'enchanteur de l'ombre, en dégageant brutalement son bras. Si il n'avait pas le droit d'être violent dans ses mots, aucune chance qu'il se laisse tripoter par un gars comme lui pour autant. Il préféra d'ailleurs ne rien dire, en hochant vaguement la tête sans expression. Quand est ce que Blake allait-il arrêter d'être aussi agaçant ? Jamais sans doute. C'était le propre de son caractère, sans doute pour remplir le grand vide de ce qu'il était. Blake lui jeta un regard des plus déplacés, avec un sourire qui laissait entrevoir que Shadow était un simple goûter qu'il allait dévorer. Il soutenu son regard en haussant un sourcil. Son éducation ne l'avait jamais préparé à ce genre d'attitude qui continuait de le choquer aujourd'hui encore, mais il avait tout de même su s'adapter à son nouveau mode de vie, et les gens qu'il était donc forcé de côtoyer. Quand son employeur détourna le regard pour se diriger "corps et âme" vers sa petite réunion, Shadow lui fit un doigt d'honneur. Dans le dos, ce n'était pas très courageux, mais de toute manière il ne l'était pas. Tirer dans le dos, c'était tout à fait digne de l'enchanteur métamorphe.

Un employé lambda qui devait être une fan inconditionnelle de Blake, à cause peut être de son charisme indéniable, lui donna un coup de dossier en passant pour qu'il arrête en lui jetant un regard noir. Shadow fit mine de chercher quelque chose dans sa poche avant de sortir sa main pour lui faire un doigt à elle aussi, mais en face, avec un petit sourire. Choquée, la femme s'évanta avec son dossier en quittant le couloir. Si il voulait une attitude de vrai gamin comme Blake, Shad aussi pouvait le faire. Il poussa un soupir pour se rendre ensuite dans le local de ménage, et commença par la suite sa longue journée de nettoyage. Il passa l'aspirateur, la serpillère, fit les poussières, les carreaux... La fin de journée arriva lentement, et sans laisser une seconde de répit à l'homme de ménage. Vers 20h, presque tout le monde au niveau des employés avait quitté la compagnie. Le calme régnait en maître dans ce lieu qui était pourtant si bruyant la journée entre cris et tapage de clavier. Le silence coupé parfois par l'aspirateur qui faisait écho à sa respiration actuellement était reposant mais un peu angoissant.

Finalement, 22h22. Sans savoir pourquoi, Shadow aimait beaucoup ce type d'heure, et s'arrêta de travailler en allant discrètement dans les toilettes handicapés où se trouvait son doux butin. Sa récompense pour cette longue journée ! Après avoir bien fermé la porte, il souleva un carreau au sol dont il avait découvert le creux en dessous en nettoyant il y a quelques mois. Tout était là, ses pilules comme sa poudre.. Il s'installa sur la cuvette, et regarda ses possibilités. Première option, un regain d'énergie non négligeable avec cette poudre. Sinon, il avait la détente qui le faisait sourire, avec cette pilule blanche et rouge. Il hésitait à partir en gros trip avec sa dernière poudre... non, il préférait la garder plus tard. Il pourrait peut être partager avec Levy, partir dans des délires avec elle c'était tout à fait sensationnel.

Penchant pour la deuxième option, Shad avala deux petites pilules en rangeant son stock. La sensation commençait déjà dans ses veines, il était excité de se dire qu'il allait ressentir comme jamais, être VRAIMENT en vie. Un sourire arriva à la commissure de ses lèvres, avec un petit soupir de plaisir. Il était bien. Oui, parfai-

-" Shadow, on dirait bien que l’on va avoir beaucoup de choses à se raconter !"


Quelques secondes passèrent sans que rien ne fut dit, et qu'aucun mouvement ne soit visible. Shadow n'avait pourtant pas prit la poudre qui le faisait délirer alors pourquoi avait-il cru entendre cette voix sensuelle qu'était celle de Blake ? Non, non ce n'était pas possible. Si il faisait semblant de ne rien voir et n'avoir rien entendu, peut être que son patron ne serait pas là. Mais non, même drogué, Shad savait que les choses ne marchaient pas comme ça. Son sourire disparut progressivement, et il leva la tête pour voir le visage plus que satisfait de son patron. Il semblait jubiler, comme un enfant qui vient de trouver sa PS4 avant l'arrivée du père noël, dans le placard de ses parents. Ses yeux brillaient même encore plus que d'habitude. Il se foutait encore ouvertement de sa gueule. Mais là, un fuck dans le dos ne suffirait pas à arranger la situation.

Nouveau mouvement de tête, et Shad fixa la porte devant lui, en clignant des yeux. Il passa sa main le long de son visage, essayant de retrouver ses esprits pour la terrible discussion qui allait venir. La drogue était pourtant en train de circuler dans son corps, de lui faire perdre le contrôle de ce visage habituellement boudeur quelle que soit la situation, dans son esprit dépressif et de son corps léthargique.

-"Putain de merde."

Le ton de sa phrase était assez dramatique, et on imaginait que la suite allait l'être aussi. Shadow commença à trembler... pour éclater de rire. Ah mais vraiment, ce genre de rire incontrôlable qui vous fait venir les larmes. Ca faisait... des années qu'il n'avait pas rigolé comme ça. Et c'était peut être la dernière fois. Mais cette situation était juste.. hilarante. désespérante. Il était à bouts de nerfs, et son destin de merdre le faisait s'esclaffer. Petit à petit il reprit son calme, et se leva de la cuvette des toilettes, en perdant progressivement son sourire, qui resta néanmoins au coin de sa bouche, comme une ombre. Pouvait-il y avoir une situation pire que celle ci ?

-"Et si on entamait les négociations Mr. Blake ? Voilà ce que je vous propose. Vous faîtes comme si vous n'avez rien vu... et je viendrais travailler une journée par semaine pour rien."

Il savait déjà que son marché risquait peu d'être au goût de son patron, mais pourquoi ne pas essayer. C'était mieux que d'être balancer à la police et aller en prison. Ou rester libre sans aucune offre d'emplois à cause d'une mauvaise réputation et mourir dans les rues. Shadow Worcester semblait pleinement confiant malgré sa possible descente aux enfers. Il croisa les bras en s'appuyant sur le mur des toilettes. De toute façon, la pire des choses qu'il pouvait lui arriver était de mourir. Vu sa situation se ne serait pas la pire des choses. Blake ne devait jamais l'avoir vu aussi confiant. Quelle ironie !






________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Avr - 18:57



Chantage à l'entreprise Ethelwise


Quelques secondes passèrent après qu’il ait prit la parole. De bien courtes secondes qui montrait sa victoire tandis que pour Shadow, elle devait être bien plus longue qu’elles ne le laissent paraître. Oui, ces petites secondes vint le mettre d’autant plus en confiance. Il avait gagné, et ces secondes de silence en était la preuve. Shadow était prit la main dans l'sac. De quoi faire jubiler Blake, clairement.

Puis il vint le visage de Shadow se lever vers le sien ce qui eut le réflexe de faire rire notre chère Blake qui fit par ailleurs un léger signe de main à Shadow. Clairement, il se ventait un peu de sa position de force par rapport à Shadow. Quoi de plus agréable de savoir qu’on peut avoir tout ce que l’on souhaite de quelqu’un simplement car on a prit cette personne à faire quelque chose qu’on dira normalement interdit.
Shadow ne pouvait rien faire, même courir lui était inutile vu la situation. Car c’était trop tard, oui, c’était trop tard car Blake l’avait vu et ses facilités dans la communication pourrait faire tomber avec une grande facilité le junky.

Nouveau mouvement de tête de la part de l’employé. Et Blake lui, ne faisait que fixé celui qui était actuellement comparable à un pauvre hamster cherchant une sortie à sa cage et que pour essayer de l’atteindre courait dans sa petite roue. Il courait, et courait comme si un jour il y avait un espoir que la sortie lui soit accessible. Mais, ce jour n’arrivera jamais simplement car son propriétaire se plaisait trop à observer l’animal courir bêtement. Oui, il est clair qu’actuellement, la position d’infériorité de Shadow le rendait adorable aux yeux de Blake. Il se demandait bien où allait se poser prochainement le regard du pauvre Shadow.

- Putain de merde.

Il haussa un sourcil, venant alors appuyer légèrement sa joue contre les phalanges de ses doigts. Il attendait la suite. Blake n’était après tout pour le moment que le spectateur d’une scène bien plus intéressante que n’importe qu’elle autre. Et la surprise vint alors s'ancrer sur le visage de Blake ainsi qu’un semblant de moquerie quand Shadow vint faire résonner son rire. S’il s’attendait à ça ! Il vint souffler un rire face à cette réaction. Il ne savait pas si actuellement son employé -sûrement préféré- lui procurait un sentiment de moquerie ou un sentiment de peine. Disons un peu des deux.

Dans ce genre de situation, on pouvait réellement se demander qui était le plus fou : Celui qui rit du désespoir, celui qui sourit car il sait qu’il n’a plus rien à perdre ou bien celui qui observe ce spectacle avec un sourire amusé aux lèvres, celui qui se plaît à pousser les autres dans un état à celui-ci. Mais était-ce réellement le moment de parler de ça ? Non.

Alors quand Shadow eut enfin retrouvé son calme, il l’observa encore et toujours : Celui-ci se leva de la cuvette des toilettes. Il vit par ailleurs le sourire de Shadow disparaître lentement, mais il y avait comme une ombre, comme si ce sourire qui avait marqué un temps où ce que l’on pourrait comparer de folie s’était emparé de lui. Il trouvait ça assez subjuguant en y songeant mais sûrement pas assez pour exercer une quelconque pression à Blake.

- Et si on entamait les négociations Mr. Blake ? Voilà ce que je vous propose. Vous faîtes comme si vous n'avez rien vu... et je viendrais travailler une journée par semaine pour rien.

Voilà quelque chose qui lui fit avoir des expressions et réactions différentes. Des négociations ? Comme c’est amusant.. Quels négociations ? Non, il n’était clairement pas question de négociations avec quelqu’un comme Blake : C’est un piètre homme d’affaire après tout.  Alors on se doute bien que dès le début il a été amusé par les paroles de Shadow. Mais, la suite vint clairement le faire rire. Il n’avait pas spécialement envie de se moquer de lui, mais il était bien drôle de proposer des choses comme ça alors qu’il savait parfaitement que c’était loin de répondre aux attentes de son supérieur.

- Et tu penses que je vais accepter ? Blake soupira un rire avant de reprendre, tu es bien mignon mais qu’est-ce que tu peux être bête parfois.

Blake disparu alors du champ de vision de Shadow, sortant de la cabine pour venir toquer doucement à la porte de la cabine ou se trouve Shadow pour lui faire signe d’ouvrir. Une fois fait, il croisa les bras contre son torse et prit une nouvelle fois la parole se fichant pas mal que l’homme sous drogue ait ouvert la porte ou non.

- Ca sera encore plus simple : Tu seras obligé de faire tout ce que je te demande.

Il se doutait bien que ça n’allait pas plaire à Shadow qui s’imaginait sûrement déjà l'amplitude de tout ce que pourrait lui demander Blake. Et alors qu’il allait continuer, il regarda Shadow amusé en le voyant alors ouvrir la porte rapidement. Clairement, ce qu’il venait de lui dire ne lui avait pas plu. Mais il n’en avait rien à faire que ça lui plaise. Il s’approcha alors d’un pas de Shadow, puis d’un deuxième, il dévora la distance qui les séparait tout laissant doucement tomber ses bras le long de son corps car il savait qu’à présent, il avait les dés en main. Une fois face à Shadow, il ne se gênait pas pour venir caresser sa joue du bout des doigts, descendant alors doucement et sûrement sensuellement jusqu’à son cou. Et tout en faisant cela il dit :

- Et si tu ne souhaites pas m’obéir, je connais le numéro de la police, ne t’inquiète pas.

Et comme si c’était devenu une évidence que Shadow allait accepter, il se mit à sourire de nouveau. Un sourire bien plus sombre et malsain que n’importe lequel de ses sourires. Sa main posé sur l’épaule du drogué, il approcha ses lèvres de son oreille pour lui murmurer sur un ton suave :

- Je ne sais pas si je serais toujours aussi gentil..

Et tout en reculant, il lui fit comme une sorte de révérence, comme si depuis le début il était l’acteur et Shadow un simple spectateur. Il se dirigea vers la sortie et lâchant joyeusement “Surveille ton portable !” juste avant de sortir.
Un peu plus tard, dans la nuit, comme l’avait sous-entendu Blake, il avait envoyé un message à son homme de ménage préféré. Celui-ci disait : “Débrouilles toi pour venir en soubrette demain   ”.

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 0:00

Chantage à l'entreprise Ethelwise




Le rire de son patron le fit rire à son tour, même si la situation n'avait rien de drôle pour lui. Merci la drogue ! Si un Shad sensé était rajouté à la scène, il se serait giflé, et aurait fracassé le carreau contre la tête de son sadique employeur. Non, il n'aurait pas fait ça mais il aurait essayé de trouver activement une solution, alors que là Shad ne faisait qu'accepter la situation en se posant certes des questions, mais pas les bonnes.

-" Et tu penses que je vais accepter ? Tu es bien mignon mais qu’est-ce que tu peux être bête parfois", avait lancé l'homme en position de force.

Bien sûr que non il savait bien que Blake n'avait pas de cœur, et n'allait pas accepter la preuve de sa bonne foi. Mais au fond, il avait espéré. Shad avait espéré ne pas être le seul Dirarys à être faible, dans le sens d'avoir un penchant pour la compassion accru. Non, il était encore une fois seul. Mais avec le sourire pour un fois. Il n'avait même pas remarqué que son boss avait disparu, et sursauta en l'entendant toquer à la porte. Sans drogue dans le sang, il serait peut être resté enfermé dans ses toilettes jusqu'à ce que les choses se tassent. L'euphorie lui donnait un courage ou une témérité plus grande, alors il ouvrit la porte sans même y penser.

-"Ca sera encore plus simple : Tu seras obligé de faire tout ce que je te demande."

D'abord il avait rit. Puis en voyant l'expression satisfaite en face de lui, il s'arrêta soudainement en fronçant les sourcils. Ce n'était pas une blague de mauvais goût ? En même temps c'était digne d'un connard comme Blake.

-"Attends... sérieusement ?"

En le voyant s'approcher, l'enchanteur de l'ombre aurait voulu devenir invisible, et en essayant de reculer il se cogna contre les WC. Il sentait la tension montée dans ce tout petit espace, très peu propice à l'ambiance étrange qui commençait à arriver. Tout comme la main qui vint caresser sensuellement son sa joue, et descendre doucement vers son cou. Cette atroce sensation d'être une proie faisait disparaître l'effet agréable de la drogue en lui. Il détourna son visage pour couper son contact beaucoup trop gênant, en regardant le mur à sa droite.

-" Et si tu ne souhaites pas m’obéir, je connais le numéro de la police, ne t’inquiète pas."

Les menaces maintenant... Shad se mit à le regarder à nouveau, avec le regard le plus mauvais que lui permettait la drogue. Il allait dire à ce gars d'aller se faire foutre, de se faire enculer par un rhinocéros, de-

- "Je ne sais pas si je serais toujours aussi gentil.." avait t-il susurré près de son oreille. Il frissonna de dégoût mais aussi à cause de la douce voix de Blake. Il allait le tuer, il allait le faire. Son patron comprendrait ensuite que c'était Shad qui avait été gentil de ne pas s'énerver depuis le début de cette conversation. Ce gars était une entière blague, des clients comme Thor était agréable à côté de lui !

Il le regarda se prendre pour un comédien de bas étage, en lui disant de regarder son portable. Shadow avait fait de grands pas vers la sortie, pour crier en passant sa tête hors des toilettes.

-Je ne vais pas regarder mon téléphone !! Et je... non.. Je ne ferais rien de ce que tu demandes !

Il avait prit son sac et avait fait claquer la porte derrière lui. Sans le savoir, il fit exactement ce qu'avait fait Blake un peu plus tôt, en se passant de l'eau du robinet sur le visage. Shadow vit son reflet, avec son sourire idiot, et ne put s'empêcher de donner un coup dans le miroir, qui heureusement pour sa main et son porte monnaie ne se brisa pas. Finalement il rentra chez lui, mais il faillit se prendre une ou deux voitures sur le chemin en rentrant. Il était entre drogue, joie, planage et colère, haine et fatigue. Son destin semblait encore plus incertain qu'hier, c'était dire. Arrivé chez lui, il prit une bonne douche et décida d'aller dormir. Mais alors qu'il installa son réveil, il vit le sms le plus irritant qu'il aurait pu recevoir. Blake se moquait de lui, de son métier, et montrait sa puissance en un seul message. Il allait le tuer. Il allait... non, il ne le ferait pas. Et si il le faisait, ce serait dans une haine si immense qu'il n'aurait pu contrôler ses pouvoirs. Et il le regretterait, quand bien même Blake était la crème de la crème des ordures.

Après un sommeil agité, le garçon du se rendre à cet endroit qui hier matin lui semblait terrible, et maintenant l'enfer tout simplement. Une nouvelle douche, deux cafés, quarante soupirs, plusieurs passages de mains dans les cheveux lui furent nécessaire avant de se rendre à la compagnie maudite. Sans costume de soubrette bien entendu. Arrivé devant, après avoir pédalé en respirant doucement, il avait son plan d'attaque pour la journée. Être une ombre, la discrétion incarnée. Il allait être invisible comme il savait si bien le faire... et éviter Blake comme la peste. Après avoir fait biper sa petite carte, son moment préféré, il se rendit rapidement dans le local où se trouvait les balais. Il allait y rester, et ne sortir que dans 20 minutes, quand la réunion de Blake commencerait.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 2:47

Chantage à l'entreprise Ethelwise



- Je ne vais pas regarder mon téléphone !! Et je... non.. Je ne ferais rien de ce que tu demandes !

Il le faisait bien rire. Non mais comment voulait-il que Blake le prenne au sérieux s'il venait à hésiter dans ses paroles ? Impossible. Et puis, même s’il n’avait pas eu la moindre hésitation dans sa voix, il savait pertinemment que ses mots l’auraient fait rire. Après tout, il avait tout pour rire de la situation de Shadow qui était coincé dans un trou plus profond que bien d’autre. Il n’avait cependant pas daigner répondre. N’y même tourner la tête. Non, Blake n’était pas rancunier mais il trouvait ça amusant malgré tout de donner un aperçu à ce qu’il avait vécu en quelque sorte avec Shadow : Car quand il cherchait à être écouté par le balayeur, il le fuyait.


Le lendemain, comme chaque jour, Blake arrivait et réalisait tranquillement sa petite routine avant l’habituel réunion. Un jour il allait vraiment finir par ne pas pointer le bout de son nez à ses réunions qui sont cruellement  ennuyantes. Malheureusement, il n’avait pas trouvé Shadow. A vrai dire, il se disait qu’il avait toute la journée devant lui pour voir si oui ou non, Shadow avait bien réalisé ce qu’il lui avait demandé. Il comprendrait qu’il se cache, ce n’est jamais facile de porter une tenue aussi étrange devant une bonne centaine de personnes sûrement un peu trop sérieuses. Il se ferait sûrement blâmer par ailleurs. Mais bon, de toutes manières ça ne lui changerait pas trop sa routine. Après tout, qui irait respecté un gars qui passe le balai ? Peut-être même que Blake était celui qui le respectait le plus ici.. Non, c’est faux. Mais il en faut beaucoup pour mériter le respect de Blake.


C’est donc un peu déçu qu’il se rendit à sa réunion. Et comme d’habitude, l’heure fût longue et plus les jours passaient, plus elles semblaient longues aux yeux de Blake. C’était horrible comme il avait l’impression de tourner en rond et de ne rien foutre quand il était dans cette pièce. Heureusement, imaginer Shadow en soubrette lui fit passer un peu le temps. Il avait vraiment hâte de le trouver. D’ailleurs, alors qu’il était en réunion, il prit son téléphone et s’amusa à textoter celui qui actuellement était son seul moyen pour faire passer le temps un peu plus rapidement dans cette salle horrible. Il lui envoya alors “Tu ne pourras pas te cacher indéfiniment   ” D’ailleurs, il vint sourire légèrement en voyant le message que lui avait envoyé Shadow en réponse au sien hier soir. Ça l’avait bien fait rire ça aussi.


Une fois sortie de la salle de réunion, bien qu’il avait hâte de voir Shadow, il préféra tout d’abord aller manger. Il prenait par ailleurs toujours le menu du jour. En cuisine, il avait plus tendance à chercher lui même à être surpris de ce qui va arriver dans son assiette. Alors, il n’ouvrait jamais le menu.


Après son délicieux repas, comme prévu, il retourna à l’entreprise. Et déjà que de base, ça aurait été étonnant que Blake se mette au travail, là, il était encore moins question pour lui de travailler. Il était bien déterminé à trouver Shadow et voir à quoi il pouvait ressembler en robe courte. Et si il ne l’avait pas fait ? Il avait déjà quelques idées derrières la tête avant d’arriver aux dernières mesures.


Et il ne faut pas croire qu’il va hésiter au sujet de Shadow. Clairement, si Shadow voulait se montrer plus têtu que lui, malgré qu’il apprécie le jeune homme, il était bien hors de question de lui laisser croire qu’il tenait assez à lui pour ne pas pouvoir le virer, ruiner sa réputation et l’envoyer en prison. Blake n’avait eu aucun scrupule à tuer un homme, il ne voit pas pourquoi il en aurait à ruiner la vie d’un autre.


Mais, malgré avoir tourner en rond pendant plusieurs heures, impossible pour Blake de mettre la main sur Shadow. Total déception pour le patron qui se faisait une joie de le voir. Surtout un jour comme celui-ci. Il était quand même un peu ennuyé, à peine il venait de se trouver quelque chose d’amusant à faire qu’il ne pouvait pas en profiter convenablement. Cependant, alors qu’il se rendait vers sa voiture pour rentrer chez lui, son visage vint s'illuminer d’un éclair de génie. Alors, il prit une nouvelle fois son téléphone et envoyer un adorable message message à Shadow qui est le suivant : “Malheureusement, on n’a pas pu se voir aujourd’hui.   Cependant, j’attends malgré tout une photo de toi en soubrette avant la fin de la journée sinon tu risques de devoir venir régulièrement habillé de la sorte. Et, je risque pas de te manquer toute une semaine.   ”


Une fois son message envoyé, Blake rentra dans sa voiture en souriant un peu pour se rendre chez lui par la suite. Il avait qu’une seule chose en tête, recevoir une jolie photo de la part de son chère et tendre Shadow.

________



« There is strong shadow where there is much light »


Dernière édition par Blake Ethelwise le Mar 11 Avr - 3:19, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


PROPHESSY.
(pnj)

Messes basses : 411
Avatar : /.

Crédit(s) : Gorgeousmali.

Situation : Je n'ai plus le temps de papillonner de droite à gauche !
Métier/études : Régner.

Réputation : 1287


Voir le profil de l'utilisateur
Mar 11 Avr - 2:47

Le membre 'Blake Ethelwise' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'HASARD' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 3:04

.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


PROPHESSY.
(pnj)

Messes basses : 411
Avatar : /.

Crédit(s) : Gorgeousmali.

Situation : Je n'ai plus le temps de papillonner de droite à gauche !
Métier/études : Régner.

Réputation : 1287


Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 3:04

Le membre 'Shadow Worcester' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'HASARD' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 4:04

Chantage à l'entreprise Ethelwise





Les SMS échangés avec Blake avait eu pour effet d'énerver sévèrement le jeune Dirarys qui en rentrant avait dû continuer d'avoir à l'esprit le tendancieux marché exercé par Blake. Mais en plus de la colère, la méfiance apparue quand l'homme d'affaires accepta de passer outre sa petite rébellion. Pour Shadow, ce n'était évidemment pas un acte de bonté, mais une tentative de l'amadouer pour ensuite être pire encore. Mais la bonne nouvelle, c'est qu'il ne retravaillait que la semaine prochaine à l'entreprise maudite. Il avait d'ici là, le temps de trouver une solution...

Qu'il avait trouvé. Tant qu'il validait sa petite carte à l'entrée, faisait les tâches de ménage qu'on lui avait attribué et rebipait en sortant il recevrait son salaire en fin de journée. Si son patron lui envoyait des sms, il n'aurait même pas à mentir : il ne regardait pas son téléphone en travaillant, tachant d'être efficace. Mais comment être invisible tout en faisant le ménage dans la compagnie vous demandez vous ? Hé bien, pour sauver sa peau, Shad allait faire un écart encore jamais vu depuis qu'il avait été viré de chez lui. Il avait longuement hésité, mais quelque chose l'avait encouragé à le faire. La métamorphose semblait être la seule solution. Seul dans les labyrinthes, il était allé s'entrainer toute la semaine à se transformer en une toute autre personne sans risquer de finir en poney, ou en monstre sanguinaire. La forme qu'il allait choisir ne devait pas être trop difficile à faire, tout en étant très différente. Après plusieurs essais, il opta pour une femme aux traits similaires et à la même coupe de cheveux. Ce n'était pas trop difficile, et qui pourrait deviner qui se cacher derrière cette innocente demoiselle ?

Ces entrainements lui rappelaient sa période lycéenne. C'était là que ses pouvoirs avaient commencé à apparaître, et qu'il semblait être apte à les contrôler. Shadow Worcester en toute sa splendeur, qui essayait de se dire que tout allait changer pour lui. Qu'il allait devenir le meilleur des enchanteurs. Qu'il serait la fierté de sa famille. Que toutes ses erreurs seraient effacées par toutes ses futures victoires... La bonne blague. Il se souvenait qu'il appréciait se changer en différentes personnes, de l'imaginaire au réel. Se prendre pour les autres était si plaisant... même maintenant. Mais après ce qui c'était passé en dernière année, sa deuxième grosse erreur, il avait préféré abandonner la magie, pour conjurer le proverbe de jamais deux sans trois. Mais un Dirarys était incapable d’obéir aux règles de toute manière, même celles fixées par lui en personne.

Alors que le grand jour était arrivé, lui qui s'était préparé avec ardeur pour ne causer aucun dégât tout en utilisant cette puissance qu'il cachait tout au fond de lui, il ne se rendit pas à son travail ce matin-là. Au passage, il avait passé une très longue nuit avec son invité surprise, Levy E. Reeves la magnifique. Au moins, il avait une amie désormais... une raison de plus de s'accrocher. De ne pas se laisser couler. Enfin peut être... Le résultat était qu'il était arrivé à 14h15 au lieu de 11h15, ce qui n'allait plaire à personne. En quittant la maison, avant de monter sur son petit vélo, il avait pris un de ses petits chocolats magiques. Il devait se détendre avant de ... ça y est. Il était elle. C’était étrange de se dire qu’il allait montrer pour la cinquième fois de sa vie seulement, une autre forme que Shadow au monde. Il priait intérieurement que tout se passe bien. De toute façon qu’est ce qui pouvait être pire ? Être viré de chez lui, fait. Blesser un petit enfant innocent, fait. Se droguer, fait et refait. Être un être sans intérêt pour ses parents, fait. Vivre comme un ermite dans une cabane désolante, fait. Être surpris par son patron en train de se droguer, trop fait.

Alors qu’il résumait sa petite vie nulle en pédalant, il arriva devant Ethelwise Corp. Le grand moment était venu… D’un pas assuré, il avança vers les portes ouvrantes. Aujourd’hui, il n’était pas que Shadow Worcester. Il pouvait agir différemment, et il décida d’être confiant. Après avoir bipé sa carte sans problèmes, il s’en alla faire ses petites tâches ménagères. Tout se passait bien. Et ça allait continuer. Il glissa sa carte entre ses nouveaux seins, en laissant le cordon apparent pour que personne ne vienne lui chercher des noises. Son plan était parfait.




________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 15:15

Chantage à l'entreprise Ethelwise



Blake, après qu’il est reçu le dernier message de la part de Shadow se mit à sourire amusé. Il posa ensuite son téléphone sur le rebord de la piscine pour simplement faire quelques longueurs sur le dos -car on ne le dit pas assez souvent, mais nager sur le dos est vraiment trop bien- en regardant le ciel dont le soleil avait presque disparue pour laisser place au si beau bleu de la nuit. Mais à vrai dire, dans ce moment de tranquillité, Blake réfléchissait à ce qu’il pourrait faire subir à notre ténébreux homme de ménage. Et, il ne manquait pas d’idées. Il allait lui en faire baver d’avoir refusé sa première “requête”. Mais le problème était le suivant : Pour quoi allait-il opter pour la prochaine fois ?

Il aurait tout le temps qu’il faut pour y réfléchir de toute manière car, comme il a pût le remarquer le jours suivants, Shadow ne travaillait pas. Bien sûr qu’il était déçu, il l’était toujours quand il ne pouvait pas voir son petit minois boudeur. Alors il fût un peu moins présent ces jours là, privilégiant alors Angel, cette jeune femme dont la compagnie était toujours autant agréable malgré le temps qui passe depuis leur rencontre. Il ne fallait pas croire qu’il y avait que Shadow dans sa vie après tout, bien qu’au fil des jours, on pourrait bien croire que l’homme de ménage en prenait une de plus en plus importante… Mais peut-être pas comme il le souhaiterai. Non parce qu’être une source de distraction ce n’est jamais agréable. Surtout quand celui qui vous voit de la sorte n’est personne d’autre que Blake Ethelwise. Certains se seraient sûrement pendu.

Puis, un jour Blake arriva avec enthousiasme dans les bureaux de l’entreprise. Normalement, aujourd’hui il allait pouvoir trouver, quelques parts dans les locaux de l’entreprise son balayeur préféré. Alors oui, il avait été vérifier son planning, mais c’était pour la bonne cause évidemment ! Il n’aurait pas aimé ne pas pointer le bout de son nez une journée où Shadow tenterai sûrement, mais vainement, de le fuir.

Cependant, il ne chantonnait pas en arrivant, non, il avait juste salué un peu tout le monde histoire de rester polie -bien qu’il ne l’était pas vraiment-. Il était arrivé un peu avant 11h pour être certains de voir Shadow arriver. Mais, déception pour Blake, il n'était pas prêt de draguer -ou plutôt agacé- Shadow compte tenu qu’il n’était pas arrivé. Et bien qu’il n’était pas très travaillé, il avait bien l’intention de sanctionner le drogué. Et puis ça rajoute une excuse de plus pour ruiner sa réputation si Shadow essaye de jouer au plus malin avec lui.

Qu’importe. Blake n’avait plus rien à faire à l’entrée si ce n’était pas pour y découvrir Shadow. Alors il fila en salle de réunion, comme toujours. Même s’il s’était absenté aux précédentes, il savait que ça ne changerait pas grand chose vu à quel point il est attentif et utile. En même temps, si le sujet des réunions étaient un peu plus passionnant, peut-être qu’il se montrerait un peu plus enthousiaste à l’idée de s’y rendre.
Comme toujours, à midi il se rendit aux restaurants, et quand il revenu -plus tard que d’habitude-, il se dirigea vers son bureau, les mains rangées dans les poches. Et alors qu’il marchait tranquillement, il vint croiser le regard d’une femme qui ressemblait à quelqu’un qu’il connaissait. Mais, quand son regard croisa le sien, en à peine quelques secondes il lui avait copié. Le pouvoir de prendre la forme que l’on souhaite : Une métamorphe.

Une fois dans son bureau, pour s’amuser un peu il essaya d’utiliser les pouvoirs de métamorphe de la jeune femme. Bon, c’était si simple à utiliser mais comme tous les gros pouvoirs, c’est sûrement pour ça qu’il avait raté sa tentative de prendre la forme de la dernière personne qu’il est vu, c'est à dire la femme à qui il avait copié le pouvoir.

Plus tard dans la journée alors qu’il était rentré chez lui, il décida alors de tenter une nouvelle fois de prendre une autre forme. Il voulait essayer quelque chose de plus facile alors il se dit qu’il pouvait juste essayer de prendre une forme de femme. Et après plusieurs essais, il finit par réussir. Il se rendit donc dans sa salle de bain pour se regarder dans un miroir. C’était assez amusant d’ailleurs de voir ce qu’il donnait en femme.

Mais c’est en se regardant qu’il eu un déclic. Il se mit alors à rire, clairement, là, il l’avait impressionné. Cette métamorphe, ce n’était pas Shadow par hasard ? Maintenant qu’il y pensait, leurs physiques étaient assez semblable, et ça expliquerait pourquoi il avait été là sans être là. Mais, si c’était ça, alors à présent il ne pourrait sûrement pas lui faire le coup deux fois.

Le lendemain, il reprit alors sa routine habituelle. Et quand il vit la métamorphe d’hier qui était dos à lui, il s’approcha avec un large sourire, venant poser rapidement ses mains sur ses épaules en susurrant à son oreille un petit “Bouh”. Il se mit par la suite à rire.

- Pas mal ton pouvoir dit moi, Shadow !

________



« There is strong shadow where there is much light »


Dernière édition par Blake Ethelwise le Mer 12 Avr - 16:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


PROPHESSY.
(pnj)

Messes basses : 411
Avatar : /.

Crédit(s) : Gorgeousmali.

Situation : Je n'ai plus le temps de papillonner de droite à gauche !
Métier/études : Régner.

Réputation : 1287


Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Avr - 15:15

Le membre 'Blake Ethelwise' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'HASARD' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 2:49

Chantage à l'entreprise Ethelwise







Alors qu'il nettoyait les carreaux des vitres transparents de la façade de l'entreprise, au deuxième étage, son cœur s'emballa un peu. Son patron arrivait dans le couloir, mais apparemment pas d'une humeur aussi joviale que d'habitude. Il ne pouvait pas l'avoir reconnu. Tout allait bien. "Putain Shadow pas de conneries !" Pourtant, il l'avait senti, ce changement dans sa main gauche. Elle était redevenue celle de l'homme qu'il était. Dès que ses émotions devenaient un bordel, ça influençait sur ses pouvoirs. Il avait peur que ça rate. Il souhaitait sincèrement que sa première expérience de ses pouvoirs dans sa vie de merde ne soit pas un échec. Peut être qu'il en avait besoin. L'homme qu'il redoutait passa finalement à coté de lui. Ils échangèrent un drôle de regard, un regard flou mais profond. Puis Shad détourna vite le regard en recommençant à astiquer les vitres. Blake ne lui avait pas parlé. A peine souri. Il avait réussi. Putain de merdre il avait réussi ! Le soulagement, la joie... il avait presque envie de pleurer. C'était tellement bon d'utiliser ses pouvoirs et que ça fonctionne... on se sentait bien, vivant, puissant.. soi même. Métamorphe.

Le reste de la journée se passa sans encombre. A merveille même. Le ménage avait semblé rapide à faire, et il mourrait d'envie de raconter tout ça à Levy ce soir. C'est ainsi que le lendemain, il était revenu avec la même apparence. La même confiance. La même impression d'en être capable. La carte bipé, le balai en main, il commença à balayer au premier étage. Il avait presque envie de voir Blake, de le narguer sans qu'il n'en sache jamais rien. Ce n'était pas comme sil Shadow avait les cartes en main, mais presque. Pour le moment il allait avoir la paix, et Shad savait vivre à merveille l'instant présent. Son corps de femme lui plaisait bien en plus, il n'était pas trop dépaysé avec ses cheveux courts coiffés de la même manière, une silhouette similaire, et une force du même acabit. Il avait gardé son nez, ses yeux et ses lèvres... Juste la forme de son visage et ses pommettes étaient taillés pour rendre plus féminin. Il avait pu remettre ses vêtements qui lui donnait un style à la garçonne on ne peut plus adapté. Mais ses seins et ce qu'il n'avait plus en bas prouvait bien les gros changements. Son corps n'était pas beaucoup plus petit en plus et ca-

-"Bouh~ "


Deux mains sur ses épaules. Un sursaut dans le corps de Shadow. Même si il avait un peu reconnu la voix, il persistait à se dire que ce n'était pas possible. Tout ne pouvait pas déjà voler en éclat. Qui était ce ? La sécurité qui avait remarqué que c'était une femme qui bipait la carte d'un homme de ménage ?
Le lendemain, il reprit alors sa routine habituelle. Et quand il vit la métamorphe d’hier qui était dos à lui, il s’approcha avec un large sourire, venant poser rapidement ses mains sur ses épaules en susurrant à son oreille un petit “Bouh”. Il se mit par la suite à rire.

-" Pas mal ton pouvoir dis moi, Shadow !"

Avant même que la phrase soit arrivée à sa fin, il se tourna en donnant un coup de balai sur le bassin de celui qui l'avait interpellé et qui semblait savoir. Il n'y était pas allé de main molle, pas de quoi casser sa hanche mais de quoi laisser un beau bleu... Impossible de savoir ce qui était plus amusant entre la tête de Shadow qui était choqué de voir son patron qui avait comprit aussi rapidement, ou Blake qui devait être stupéfait d'avoir été frappé par le modèle féminin de Shadow. Réalisant peu à peu la situation, il écarquilla les yeux en lâchant le balai.

-Merde ! Ca va ? J-je suis désolé j'ai paniqué !

Ce qu'il continuait d'ailleurs de faire, et avant même qu'il l'ai réalisé, il était de nouveau le jeune homme Dirarys. Il devait se calmer et ne pas perdre le contrôle davantage. Il passa vite sa main dans ses cheveux cherchant quoi faire, en repassant sur sa petite mine boudeuse habituelle, en gardant un air légèrement inquiet.

-"Aussi pourquoi est ce que tu surprends toujours les gens comme ça ? Faut pas s'étonner que ça se retourne contre toi."

Accuser son patron là tout de suite n'était peut être pas la meilleure chose à faire, mais Shadow était doué pour essayer de fuir en accusant les autres. Et puis, là tout de suite le plus important n'était pas là pour l'enchanteur métamorphe. Comment Blake avait-il fait pour trouver son identité ?! Il regarda un peu le bassin de son patron en se mordant l'intérieur de la joue. Ca lui faisait moins de mal d'avoir frappé Blake que de causer de la douleur à quelqu'un d'autre puisqu'il ne le portait pas dans son cœur, mais il se sentait mal quand même.

-"Tu veux que j'aille te chercher de la glace ?"

Oh c'était une bonne idée. Il dirait à quelqu'un d'autre d'en amener à cet enfoiré, pendant que lui prenait la poudre d'escampette.


________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 13 Avr - 4:30

Chantage à l'entreprise Ethelwise


Et avant même que sa phrase soit terminé, il sentit une forte et soudaine douleur dans son bassin. Il posa l’une de ses mains sur son bassin tandis que son dos prenait une légère forme voûté car il se recroquevilla un peu à cause de la douleur. Blake était loin de s’attendre à ça, vraiment. Et bien qu’il souffrait actuellement, il s’était mit à rire en imaginant la scène vu de l’extérieur. Shadow avait quand même de la chance que Blake ne soit pas quelqu’un de colérique sinon il serait bien vite parti en vrille. Ou même de rancunier d’ailleurs. Mais non, ça ne le faisait rire de ce dire que Shadow, malgré la pression que Blake lui m’était, ne se laissait absolument pas faire. Et il ne pouvait pas nier que ça lui plaisait dans le fond. Si c’était trop facile, ce ne serait que moins drôle après tout. Mais, il se redressa doucement pour éviter d'empirer son cas en regardant Shadow qui semblait s’inquiéter. Et même si c’était normal dans le fond vu qu’il était son patron et qu’il avait les pleins pouvoirs sur lui, il ne pouvait pas s’empêcher de trouver ça mignon qu’il s’inquiète pour lui.

- Si je m’attendais à ça.. ! Et bien, ça pourrait aller mieux mais oui, ça va.  Disons que j’ai mal actuellement mais ça va passer.

Quand il avait relevé les yeux sur Shadow, il avait bien vu lui aussi qu’il avait repris sa forme normale. Il comprenait dans le fond pourquoi il passait autant pour un raté avec ses pouvoirs. Pas que Shadow était forcément un raté - bien que pour finir par passer le balai, il fallait quand même en être un- mais car il avait un pouvoir difficile à maîtriser. Ça lui rappelait quand il a commencer à essayer de maîtriser le sien, car il ne faut pas croire que parce qu’il copie les autre que c’est facile, au contraire, il doit apprendre à maîtriser le pouvoir qu’il copie à chaque fois. Et c’est cette multitude de pouvoirs qu’il est apte à posséder qui rend son pouvoir difficile à maîtriser quelque part. Il compatissait un peu Shadow quoi. Mais bon, c’était bien trop gentil pour qu’il lui dise. Et puis, il n’avait pas besoin de savoir ça de toute manière.
Il regarda la tête boudeuse et inquiète à la fois du jeune homme, soupirant légèrement en étirant ses lèvres par réflexe. Comment voulait-il qu’il arrête de lui tourner autours en sortant des têtes pareilles ? Sérieusement, à croire qu’au fond, tout ce qu’il souhaitait c’est qu’il pointe le bout de son nez pour le draguer.

- Aussi pourquoi est ce que tu surprends toujours les gens comme ça ? Faut pas s'étonner que ça se retourne contre toi.

- Pourquoi les gens ? Il n’y a que toi que j’aime surprendre voyons. Et, tant pis, c’était un risque à prendre, mais je m’en veux même pas vu la petite bouille que tu me fais.

Il se mit à rire une nouvelle fois, venant lui ébouriffer un peu les cheveux. A vrai dire, ça l’étonne que Shadow ne l'ai pas encore agresser avec une question du genre “Mais comment tu as fait pour savoir que c’était moi ?” mais, tant mieux, ça lui laissait le temps de réfléchir à une possible réponse… Bien qu’au fond il n’y penserait pas. Il était bien trop fixé sur Shadow pour réfléchir à une question qu’il n’avait même pas encore posé, mais il se doutait que ça finirait par arriver.

- Tu veux que j'aille te chercher de la glace ?

- C’est proposé si gentiment, comment refuser ? Par contre, avant que tu partes, j’aurais quelque chose à te demander.

Il marqua une pause, approchant un peu son visage de celui de Shadow, ce petit sourire qui montrait à quel point Blake se sentait supérieur à Shadow en tout point. Pas qu’il était arrogant, mais il restait le patron et lui l’employé. Et puis, il fallait dire qu’il avait de précieuses infos sur Shadow.

- Et, tu n’as pas vraiment le choix de refuser si tu veux savoir, avait-il dit sur un ton de confidence.

Il recula alors un peu, souriant déjà un peu plus naturellement en venant tourner le bout de son doigt vers Shadow avant de pointer le garçon du doigt, assez amusé par son geste inutile mais qu’il aimait bien malgré tout.

- A la pause de midi, tu viens manger avec moi. Les personnes avec qui je mange habituellement sont en déplacement alors on dirait bien que c’est ton jour de chance ! Maintenant, tu peux y aller, je t’attend ici !

Il prit place dans un fauteuil pas très loin d’où il était et se mit simplement à attendre. Il avait déjà moins mal mais il savait très bien que si il ne faisait rien, il aurait mal plus souvent en plus d’avoir une tache bleu horrible. Et, il était loin d’avoir envie de ravoir ce genre de choses sur le corps. Enfin bref, pas la peine de penser à ça.

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 17 Avr - 23:55

Chantage à l'entreprise Ethelwise






-" Pourquoi les gens ? Il n’y a que toi que j’aime surprendre voyons. Et, tant pis, c’était un risque à prendre, mais je m’en veux même pas vu la petite bouille que tu me fais".

Evidemment, l'effet de cette phrase sur le visage de l'homme de ménage fut un fronçage de sourcils, surtout quand il sentit la main dans ses cheveux. Il avait presque sursauté, en faisant un petit pas en arrière pour que ce contact surprenant s'éloigne. Mais quand Blake accepta sa proposition, il ne put retenir un petit sourire qui s'effaça vite pour sa mine boudeuse, peut être même un peu plus qu'habituellement. En même temps il avait cru pouvoir s'enfuir temporairement...

Le sourire horripilant de Blake refit surface. Il savait bien qu'il le regardait comme une simple victime de sa pseudo supériorité. Déjà qu'il le sentait bien dans son attitude, mais maintenant qu'ils avaient ce petit "accord" ou plutôt "chantage" c'était bien pire. Shad détestait quand son patron se rapprochait de lui comme il le faisait maintenant. En plus reculer étant possiblement vu comme de la faiblesse, il devait regarder de près la fausse bouille d'ange de Blake sans rechigner. L'homme lui rappelait d'ailleurs qu'il n'avait pas le choix. Et il avait bien raison. Sa vie qui n'était pas déjà passionnante, devenait un cauchemar à cause de lui. Même si il devait avouer que jusqu'ici, Blake c'était certes joué de Shadow, mais sans rien de violent ou malsain. Ce qui étonnait un peu le jeune Dirarys. Mais c'était un soulagement, et il espérait que les choses allaient continuer ainsi.

Il devait avouer que le sourire presque naturel de celui qui était en face de lui était presque charmant. Très même. Sincèrement si il n'était pas aussi horrible avec lui, Shadow trouverait son patron très beau. Hors c'était un sale type. Et ça l'agaçait qu'il soit attirant. Et toutes ses petites manières lui sortaient par les yeux.

-" A la pause de midi, tu viens manger avec moi. Les personnes avec qui je mange habituellement sont en déplacement alors on dirait bien que c’est ton jour de chance ! Maintenant, tu peux y aller, je t’attend ici !"

-"Quoi ? Mais..."

Tout le monde allait mal le regarder. C'est à dire encore plus que d'habitude, ce qui était dire. Mon dieu, il allait le tuer, vraiment il allait foutre de la mort aux rats dans son plat...

-"D'accord."

Que pouvait-il dire d'autre de toute manière ? Ses désirs étaient des ordres et désordre. Il savait comment pourrir subtilement la vie des autres ! Surtout qu'habituellement et en guise de maigre économie, Shad ne mangeait pas le midi. Et Blake serait bien capable de lui faire payer un luxueux déjeuner. Il n'allait pas pouvoir se droguer pendant un moment, et rien que cette pensée l'étouffait un peu. Il partit rapidement, et eu la chance de croiser une fan de Blake, à qui il demanda d'apporter de la glace au fameux patron. Tout sourire à cette idée, la jeune fille courut plus vite que son ombre lui apporter. Shad la trouvait bien ridicule... Le PDG n'était qu'un beau corps emplit d'une mauvaise âme. Et c'était Shad, un Dirarys meurtrier qui disait ça. La jeune femme arriva et s'occuper de Blake en jugeant la blessure comme une grave plaie de guerre.

Après avoir encore un peu nettoyé avec l'esprit un peu distrait, il alla attendre devant le bureau de Monsieur Ethelwise. Il espérait que tout allait bien se passer. Que Blake n'allait pas être trop chiant. Qu'il n'allait pas perdre trop d'argent. Qu'il n'allait pas perdre trop de temps... Il passa sa main dans les cheveux, essayant de se redonner une constance. Il ne voulait pas avoir l'air de se "refaire une beauté", mais en même temps il allait attirer les regards des curieux en marchant à coté de Blake. Il allait avoir encore plus de tensions avec les autres femmes de ménage qui ne parlait que de lui dans la salle de repos. Enfin, il n'avait pas le choix. Et pour une fois on ne dirait pas de lui qu'il n'est qu'un raté. Mais un raté à coté de Blake. Youpi...

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 1:10

Chantage à l'entreprise Ethelwise

Il avait accepté. Shadow avait accepté sans trop rechigner. C’était surprenant, mais ça ne pût que lui faire plaisir. Enfin, sans cette histoire de drogue qu’il pouvait ressortir à tout moment, Shadow n’aurait sûrement jamais accepté de déjeuner avec lui, mais qu’importe, le plus important ce n’était pas comment il arrivait à un résultat, mais qu’il y ait un résultat. Et là, malgré qu’il fasse du chantage à Shadow, il y avait un résultat. Il ne demandait rien de plus.
Pour le moment, il attendait simplement le retour de Shadow avec la glace. Mais, il ne fût que plus amusé de voir arrivé une des idiotes qui lui servait de secrétaire. Shadow était fort pour disparaître comme une ombre disparaît quand vient l’obscurité. Et ça l’amusait à quel point il était talentueux pour fuir quand il s’y mettait. Cependant, à quoi bon fuir quand il sait éperdument qu’ils viendraient à se retrouver dans quelques heures à peine. C’était futile. Mais ça n'empêchait pas que Blake était amusé.
La jeune femme ne devait pas vraiment comprendre par ailleurs pourquoi Blake riait bêtement en la voyant arriver. Mais, ça ne semblait pas la déranger plus que ça. Il se leva en levant son haut afin de lui montrer le bleu qu’il avait. Elle était forte pour faire des hyperboles, cependant lui-même savait que ce n’était pas une blessure horrible. Ça lui faisait un peu mal mais d’ici quelques jours il ne sentirait plus rien et il le savait très bien. Mais il ne lui dit rien, la regardant simplement en souriant. Il ne l’écoutait pas vraiment, du moment qu’elle s’occupait de mettre de la glace sur son bleu il n’allait pas lui gâcher son plaisir.

Après ça, il avait fallu qu’il dise à toute les personnes avec qui il allait habituellement déjeuner qu’il ne viendrait pas. Car oui, il avait menti.. Mais bon, c’était pour la bonne cause. Shadow était bien plus primordiale actuellement que des hommes inutiles et surtout, pas aussi amusant que pouvait l’être Shadow.

Pour la suite de la matinée, Blake s’était simplement rendu dans des locaux où il ne se rendait pas trop habituellement à cet heure là, mais compte tenu qu’il n’avait pas de réunion aujourd’hui, il pouvait se le permettre. C’était l’imprimerie de l’entreprise pour les affiches publicitaires. De la paperasse, mais avec que du visuel. C’était ennuyant mais moins que de la vrai paperasse. Enfin bref, ça restait quelque chose qu’il ne l'intéressait que pour s’amuser. Il aimait bien faire imprimer un truc stupide parmi les 100 affiches imprimés. Histoire que l’homme qui les affiches soit un peu surpris d’y découvrir quelque chose de la sorte. Ça ne servait strictement à rien, on est d’accord, mais Blake s’ennuyait alors il passait le temps comme il le pouvait.

Puis arriva midi. Et bien que Blake passait le temps en faisant des montages photos à en faire rire plus d’un sur l’un des postes de l’imprimerie, il sauta de son siège pour se rendre directement vers son bureau. Si Shadow l’attendait quelque part c’était bien dans devant sa porte ou bien à l’entré. Mais si il n’était pas devant sa porte il aurait vite fait de le trouver.
Et son raisonnement fût juste car il trouva devant la porte de son bureau le charmant et séduisant raté. Il se mit alors instinctivement en le voyant à sourire, posant sa main sur son épaule pour être certains qu’il voit que Blake est bien là.

- Sympa la petite stagiaire que tu m’as envoyé tout à l’heure.

Il souffla, amusé, tapant doucement le dos de Shadow pour lui faire signe d'avancer avant de ranger ses mains dans ses poches. A vrai dire, il aurait bien pensé que l'homme de ménage aurait réussi à contrer sa demande, mais non. De toute manière il sait très bien ce qui serait arrivé si il aurait essayé.

- Tu as une petite idée de ce que tu voudrais manger ? Avait-il dit tout en se dirigeant vers la sortie du bâtiment.

De toute manière, si il ne savait pas, il aurait bien l'occasion de trouver son bonheur une fois au restaurant. Il n’allait pas se rendre au restaurant habituel, il allait aller dans un truc un peu plus convivial, se doutant que Shadow ne serait pas trop à l’aise à l’endroit où il mangeait habituellement. Bon, l’ambiance était agréable mais les plats restaient chère et la clientèle est sûrement fait que de personnes aussi riche que Blake.
Alors, bien qu’il marcha un peu plus que d’habitude, il finit par arriver dans un petit restaurant avec une bonne réputation où l’ambiance y était sûrement un peu plus chaleureuse.

Une fois au restaurant, il se mit à sourire à la personne qui vint les accueillir, le saluant assez poliment -ce qui est incroyable quand on connaît Blake- avant de le suivre vers une table libre. Et ce n’est qu’une fois installé qu’il reprit la parole pour s’adresser à Shadow, souriant presque gentiment bien que son haussement de sourcil montrait qu’il cherchait à en soit, impressionner un tant soit peu son invité.

- J’ai choisi ce restaurant juste pour toi.

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 1:49

Chantage à l'entreprise Ethelwise





- Sympa la petite stagiaire que tu m’as envoyé tout à l’heure.

C'était incroyable comme à chaque fois, Blake arrivait à faire une arrivée surprenante. Et aussi impressionnant de voir à quel point ce soi disant PDG arrivait à en faire le moins possible, puisqu'il n'arrivait pas de son bureau... Il n'aimait pas ce tapotage de dos, mais ne fit rien à part avoir une petite mine encore plus renfermé. Il devait vraiment réussir à s'habituer au coté tactile de son patron si il voulait un jour réussir à le supporter... Enfin, pourquoi ce jour arriverait-il ? Shadow commença donc à le suivre dans les couloirs de l'entreprise en se disant qu'il aurait du attendre à l'entrée plutôt qu'ici. Le chemin allait être d'autant plus long, et ils seraient donc plus visibles.

-"Tant mieux, je suppose qu'elle aussi a apprécié le détour."

Il était encore plus sec, sans vraiment savoir pourquoi. Peut être était ce à cause de la peur de voir sa carte bleue se suicider. Ou les regards noirs des passants. Ou autre chose. Il fut coupé dans ses pensées par une nouvelle phrase de la douce voix hypocrite de Blake.

-" Tu as une petite idée de ce que tu voudrais manger ?"
questionna t-il. Rien, et sans toi, aurait voulu répondre Shad, qui se contenta d'un petit soupir avant de répondre :"Quelque chose de peu cher." Là tout de suite c'était la seule chose qui importait. Il ne voulait pas avoir à manger des pates tout le mois, juste pour payer à Blake un peu de caviar qu'il pouvait lui offrir à son chien comme petit déjeuner. Les riches qui faisaient trinquer les pauvres... Ca l'énervait de penser à lui même comme un pauvre, mais c'était le cas.

Le chemin fut assez pesant, et sans demander l'avis de quiconque, Shad sortit une cigarette qu'il coinça entre ses lèvres avant de l'allumer avec son briquet. Certes plus chères, il préférait les blondes à celles que l'on devait rouler. Sans vraiment réalisé, et part habitude de marcher avec d'autres personnes fumant divers douces choses, il agita son paquet en face de Blake pour lui en proposer une. Après encore quelques minutes, ils arrivèrent au fameux restaurent. Il était un peu soulagé de ne voir aucune étoile sur le devant, en plus l'endroit ne semblait pas aussi désagréable que prévu. Quelqu'un les guida à une table de libre, et Shadow s'étonna de la politesse de celui qui l'accompagnait. Il l'avait imaginé différent à l'extérieur, hautain et dragueur... Mais apparemment il savait se tenir, ce qui était une plutôt bonne nouvelle. Même si il découvrait une grande majorité de mauvais points à son patron, il ne fallait pas négliger les bons. Il s'installa donc à une jolie table, face à Blake qui lui adressa directement cette petite phrase :

- "J’ai choisi ce restaurant juste pour toi."
avait-il annoncé. En temps normal, Shad aurait juste haussé les épaules en grommelant un vague petit "ok", mais c'était l'expression de Blake qui lui fit avoir une autre réaction. Ce petit sourire presque sincère et doux, cet sourcil soulevé qui montrait sa fierté et son attente de félicitations... on aurait dit un vrai gamin. C'était presque mignon, et tellement inattendu que Shadow lâcha un petit rire, avant de détourner le regard. C'était bien la première fois que Blake le faisait avoir cette réaction la. Il reposa son regard sur l'homme, avec un léger sourire en coin.

-"Merci je suppose. Je suis presque touché."

Il arréta vite de sourire, en prenant la carte du menu. Il la feuilleta rapidement. Les prix n'étaient pas trop élevés, mais quand même. Ca allait faire mal. Il fit vite son choix sur le plat le moins cher, une salade de chèvre chaud avant de regarder à nouveau Blake.

-"Tu prends quoi toi ?"

Mais il n'eu pas le temps d'entendre sa réponse, car le serveur fit vite de retour pour le demander ce qu'ils avaient choisi. Shadow lui montra sur quoi il avait porté son dévolu, puis le serveur se tourna vers Blake. Il leur demanda ensuite ce qu'il souhaitait boire.

-"De l'eau pour moi."


Même si il avait été riche, il aurait choisi cette boisson. C'était un camé expérimenté, mais un très mauvais buveur. Rien qu'une bière pouvait avoir des effets sur son comportement, et il préférait clairement éviter.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 2:47

Chantage à l'entreprise Ethelwise


Sur le chemin, quand Shadow lui proposa une cigarette, il la refusa. Il buvait massivement, mais Blake ne touchait pas à la cigarette. Et bien que l'alcoolisme a été prouvé comme non héréditaire, ce fût presque comme si c’était le cas pour Blake, bien qu’il buvait clairement moins que son père. Mais, il ne pouvait pas nier que ça lui arrive parfois de finir complètement saoule. Soit car de fil en aiguille, durant une soirée, il n’avait pas remarqué le nombre de verres qu’il s’enchainait. Et parfois, c’était chez lui, dans un silence des plus pesant qu’il commençait à boire simplement car il ne trouvait pas le sommeil car parfois, sa vie le rattrapait. Mais, il faisait un peu plus attention depuis l’accident avec Madeline.

Quand ils fûrent au restaurant, à aucun moment il n’aurait pensé qu’il arriverait à faire rire, bien qu’un peu, Shadow. Et clairement, ça, ça l’avait surpris. C’était comme ouvrir un cadeau de noël et découvrir quelque chose de tellement génial que l’on aurait jamais pensé l’avoir. Oui, clairement c’était ça. Il accompagna alors naturellement son léger rire du sien, qui était plutôt enjoué compte tenu qu’il avait clairement réussi quelque chose qu’il pensait presque irréalisable.

- Merci je suppose. Je suis presque touché.

- C’est un bon début !

Il posa alors ses bras, croisés, sur la table par la suite pour regarder Shadow saisir le menu. Lui, ça faisait bien longtemps qu’il avait arrêter de feuilleter le menu des restaurants, alors c’est sans grand étonnement qu’il ne le fit pas. A la place, il se mit plutôt à regarder un peu les autres personnes présentes dans le restaurant. A vrai dire, il ne semblait pas y avoir grand monde. Mais, la plupart des gens optent plus pour la cantine ou pour des restaurants bien plus prisés. Alors, ce genre de petit restaurant se verrait presque délaissé. Si le repas lui plaisait, il n’aurait qu’à revenir.

Blake tourna la tête vers Shadow quand il l’entendit lui demander ce qu’il allait prendre. Mais, avant même qu’il ne réponde le serveur fit son apparition et demanda ce qu’il souhaitait commander. Il attendit alors que Shadow passe sa commande avant de dire après avoir laissé volontairement un peu de suspense en secouant ses doigts dans le vide comme s’il tapait sur un tambour avec des baguettes :

- Je voudrais la spécialité du chef. Ne me dites rien, je veux être surpris par le plat que l’on va m’apporter !

C’était bien quelque chose que seul quelqu’un de riche pouvait se permettre. Il n’avait pas peur du prix. Et à vrai dire, il ne les regardait même pas, préférant se faire la surprise jusqu’à même l’addition. Puis, quand Shadow vint demander de l’eau, il fût un peu déçu qu’il se contente d’un simple verre d’eau, mais il n’allait pas lui demander de boire sachant que lui c’était un défaut dont il aimerait bien se séparer. Enfin, pas aujourd’hui en tout cas.

- Une bière pour moi.

Pas de suspense pour une boisson. En même temps, ce serait bizarre. Déjà qu’il aurait presque l’air ridicule à faire le mariole pour un simple plat. Enfin, fallait dire que maintenant qu’il menait cette vie, il n’avait qu’une seul envie, c’est de profiter. On sait jamais, peut-être que tout pourrait s’arrêter du jour au lendemain, que le voile tomberait et qu’il se retrouverait sans le comprendre derrière les barreaux. 6 ans à faire semblant, bientôt 7. Mais, il ne pouvait pas dire qu’un jour, il ne se ferait pas prendre. Enfin qu’importe, ce n’était pas le moment pour ça de toute manière.

Quand le serveur fût parti, Blake posa alors les yeux sur Shadow, lui souriant en venant approcher un peu son visage comme pour montrer qu’il était intéressé par le grand balayeur qu’est Shadow.

- Alors dit moi, qu’est-ce que ça fait de passer de la cantine à un restaurant Shadow ?

Car oui, Blake ne se doutait à aucun moment que le garçon ne mangeait même pas le midi pour se faire des économies. En fait, il ne connaissait pas Shadow en dehors du travail alors c’était vite réglé. Il ne savait pas qu’il vivait dans une cabane ridicule en forêt, il ne savait pas son passé comme son futur. Il savait juste ce qu’il avait bien voulu lui dire : Shadow Worcester, 22 ans.
Et bien qu’à force de venir l’embêter chaque jour, il n’en savait pas bien plus. Il avait juste appris par hasard que son pouvoir était celui de prend la forme qu’il souhaitait. Et il savait aussi qu’il prenait de la drogue, encore une fois sans vraiment vouloir le savoir.

- Oh, et il y a quelque chose que je voulais te demander aussi. Pourquoi vous utilisez pour nettoyer les bureaux un produit qui sent horriblement fort ? Non parce qu’on ne le dit pas assez souvent, mais ce produit me brûle les narines tellement l’odeur est horrible.

Il avait dit ça avec un sérieux qui montrait que c’était un sujet qui l’embêtait réellement. Ce qui était moyennement le cas. En fait, il cherchait aussi à instaurer une bonne ambiance en se jouant un peu du ridicule de ses propos. Mais, le produit était vraiment horrible. Si il fallait le comparer à un autre, se serait celui du dissolvant. En pire. Il se mit ensuite un peu à rire, levant les yeux au ciel comme pour montrer que c’était quelque chose qui lui échappait avant de regarder de nouveau Shadow, attendant clairement une réponse à ses deux questions.

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 18 Avr - 19:35

Chantage à l'entreprise Ethelwise




L'anticipation était présente. Blake allait-il continuer à être presque agréable, ou allait-il redevenir cet enfoiré habituel ? Shadow l'imaginait agir comme la riche personne qu'il était en demandant qu'on l'impressionne, ou pire qu'on amène plusieurs plats et qu'il choisirait le meilleur. Le pire fut qu'il n'était pas loin de la réalité...

- "Je voudrais la spécialité du chef. Ne me dites rien, je veux être surpris par le plat que l’on va m’apporter !"

Shad ouvrit progressivement sa bouche, choqué par cette attitude, et aussi parce que son porte monnaie allait trinquer. Ce gars n'était pas possible... L'eau allait l'aider à se rafraichir et retrouver les idées claires. Faites que la note ne soit pas trop salée ! Son patron commanda lui une bière. C'était un bon point, qu'aurait-il fait si cet abruti avait commandé une bouteille de vin de je ne sais quelle année... Il regarda le serveur partir, et posa un de ses coudes sur la table pour appuyer son menton contre sa main. Blake se rapprocha un peu de lui, et Shad leva un sourcil pour montrer qu'il n'était pas pour cette attitude, sans pour autant montrer une opposition nette à ce rapprochement.

- "Alors dis moi, qu’est-ce que ça fait de passer de la cantine à un restaurant Shadow ?"

Drôle de question. Et l'homme ne s'attendait sans doute pas à cette réponse :" Pas grand chose, puisque je ne mange pas à la cantine. Je ne mange pas du tout d'ailleurs." Il releva son visage de sa main, en se reculant dans sa chaise. Comme il faisait un peu chaud, il enleva sa veste. Il l'enlevait rarement, préférant être au plus proche de son paquet de cigarettes. Il reposa son regard émeraude sur Blake quand celui ci reprit la parole.

-" Oh, et il y a quelque chose que je voulais te demander aussi. Pourquoi vous utilisez pour nettoyer les bureaux un produit qui sent horriblement fort ? Non parce qu’on ne le dit pas assez souvent, mais ce produit me brûle les narines tellement l’odeur est horrible."

Ecarquillant les yeux, il se demanda si la question était sincère. Apparemment... oui ? Il avait l'air sérieux en tout cas. Ce gars n'avait vraiment aucun fil conducteur dans sa conduite et dans ses propos. C'était un petit loufoque que Shad ne détestait pas totalement... Puis le rire du PDG lui fit comprendre que rien n'était vraiment sérieux avec lui. Il se demandait comment viendrait à réagir Blake dans une situation de panique, catastrophe ou un cadre triste. Tiens, il se demandait si son patron viendrait à son enterrement si il mourrait demain, et si il se permettrait de faire une mauvaise blague en posant une rose sur sa tombe.

-"Hé bien, c'est le produit le plus efficace du marché, alors on ne demande de privilégier les effets rapides et puissants à tes narines délicates... mais j'avoue que ça arrache. On finit par s'y habituer, c'est comme tout."

Même si il ne connaissait rien de Blake, il se permettait de le juger légèrement. Gosse de riche de génération en génération. Vie facile, pas d'attache, aimer ou détester. Sans réel drame dans sa vie, ou du moins il savait très bien les oublier. Mais bizarrement, Shadow avait envie d'en savoir un peu plus sur celui qui lui pourrissait la vie.

-"Parles moi un peu de toi aussi. Pas que je veuille en savoir plus hein... juste... faire la discussion."

Il tourna un peu la tête, regardant par la fenêtre. Il n'allait pas lui dire qu'il s'intéressait un peu à lui tout de même... Shad remit ses coudes sur la table. Inconsciemment il se rappelait encore des mots de sa mère comme quoi ce n'était pas poli de faire ça. Que la prochaine fois elle allait mettre des clous sur la table pour bien lui faire comprendre... et elle l'avait fait. Après son départ, il avait eu du mal à agir comme le pauvre qu'il était devenu. Ca aurait été idiot de continuer à agir comme un petit bourge, mais ça avait été difficile de changer ses habitudes. La preuve, il y repensait encore.

-"Qu'est ce que tu aimes faire dans la vie ? La publicité ça t'intéresse vraiment ? Des choses comme ça, pas très intéressantes ou importantes, auxquelles tu peux répondre en mentant, et moi sans vraiment t'écouter."

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 2:55

Chantage à l'entreprise Ethelwise


- Pas grand chose, puisque je ne mange pas à la cantine. Je ne mange pas du tout d'ailleurs.

- Ah, je vois.

Shadow ne mangeait pas le midi. Et, il semblerait pas qu’il est besoin de faire un régime. Etait-il si pauvre que ça ? Ou bien c’était ce qui lui permettait de se défoncer qui lui coûtait aussi chère ? Car, ce n’était pas la même chose. Et Blake ne réagirait sûrement pas de la même manière suivant les circonstances. Enfin, de toute manière pour le moment, il n’avait pas forcément envie d’aborder ce genre de sujet dans un lieu comme celui-ci. Manquerait plus que quelqu’un les entende parler de drogue.

Puis, quand Shadow répondit à sa deuxième question, il ne s’attendait pas à une réponse aussi sérieuse. Il avait espéré pouvoir le faire un peu sourire au minimum. Mais non. Cependant, ce n’est pas le sérieux de Shadow qui vint lui empêcher de sourire en l’écoutant. Et en fait, le sérieux de la réponse de l’homme de ménage n’étonnait plus vraiment Blake quand il y réfléchissait. Oui, lui, il s’y était habitué. Pas au produit, mais à sa routine en général.

- Ouais.. Dit-il en posant les yeux sur le serveur qui posa les verres sur la table.

Il pensait plus qu’il ne parlait. Mais il écoutait quand même Shadow. C’est juste qu’il lui donnait quelque idée, qu’il le poussait à la réflexion, qu’il venait presque remettre des choses en cause. Pas des trucs forcément importants, mais par exemple, serait-il judicieux que les choses changent ? Est-ce que chez lui, pouvait-il essayer de briser la routine en buvant moins ? Ou pour ne pas s’habituer à faire la fête, devrait-il seulement s’y rendre quand l’occasion s’y prête ? Mais est-ce qu’on finit par toujours s’habituer à tout ? Est-ce que les soirs où il est affalé sur l'îlot de la cuisine, saoule la plupart du temps, le regard plongé dans un temps où les choses étaient différentes étaient devenu tout autant une habitude que enfiler une chemise chaque matin pour se rendre par la suite  au travail ?

-Parles moi un peu de toi aussi. Pas que je veuille en savoir plus hein... juste... faire la discussion.

Il avait sourit. Sans mauvaise intention. Sans moquerie. Sans filtre. Juste, ça l’avait fait sourire. Juste pour faire la discussion ? Alors pourquoi l’ajouter si ce n’est que pour ça ? A croire qu’il le faisait exprès pour le charmer…
Blake écouta alors Shadow quand il reprit, Blake se redressa retirant ses bras de la table. Lui non plus ne connaissait pas vraiment les bonnes manières. Comment aurait-il pu devenir quelqu’un de poli quand on savait que ses deux parents avaient été des personnes plus pourrit que beaucoup d’hommes ? C’était impensable, mais il essayait de faire des efforts. Surtout car il cherchait à ne pas reproduire le même schéma qu’eux. Et aussi car il était Blake.

- Je veux bien te parler de moi, mais j’espère quand même que tu m’écouteras.

Le patron se mit ensuite à rire un peu, son regard déviant alors dans la direction que regarder Shadow, comme pour voir ce qui attirait autant son regard avant de poser les yeux sur le balayeur de nouveau, et bien qu’il souriait, son sourire était tout de même bien différent de celui qu’il arborait habituellement. Il était bien plus sérieux.

- Humm… Mon travail ne me passionne pas.. Mais, dire que je le déteste est un bien grand mot. Du moment que je ne passe pas ma vie en réunion, ça ne me déplait pas plus que ça. Je suis plus du genre à vouloir m’amuser, discuter.. Je veux que ça bouge, j’ai besoin de bouger sans arrêt.

Il détourna alors le regard, la bouche légèrement ouverte comme s’il se préparait à dire quelque chose. Puis, c’est en baissant les yeux qu’il vint sourire en soufflant doucement, passant rapidement l’une de ses mains sur son visage pour regarder Shadow ensuite. Mais, alors qu’il semblait cette fois-ci se lancer dans une explication complexe, son regard se posa sur les assiettes que le serveur posait sur leur table. Alors, il remercia le serveur tout en lui souriant avant de regarder de nouveau Shadow.

- Ça sent drôlement bon, j’aimerai que le goût sera aussi agréable que l’odeur !


Puis, après avoir sourit, amusé par sa propre remarque, il ajouta un bon appétit afin de pouvoir commencer à manger ce qui se trouvait dans son assiette.  : Du rôti de veau apparemment. De toute manière, du moment que c’était mangeable, quel importance ?
Alors qu’il était en train de manger tranquillement, il haussa les sourcils comme s’il venait de se rappeler d’un truc. Il finit alors sa boucher pour dire :”Au fait, il faudra que tu me parles de toi, toi aussi. Sinon, ce n’est drôle.

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 17:37

Chantage à l'entreprise Ethelwise






- Je veux bien te parler de moi, mais j’espère quand même que tu m’écouteras.

C'était évident qu'il allait le faire, mais sans montrer trop d'intérêt. La curiosité de Shadow prenait le dessus sur son entêtement ou son agacement. Il regarda son patron rire sans expression, mais il devait avouer qu'il aimait bien son rire. Ce n'était pas celui de d'habitude, il semblait... vraiment rire ? Pas de rire qui voulait draguer ou faire rire autrui. C'était sincère et preuve que Blake ne s'ennuyait pas, ce qui allait à Shad. Si il devait payer ce cher repas, autant que tous deux ne passent pas un trop mauvais moment non ? Son regard passa aléatoirement au sourire sérieux, et aux yeux bleus et envoutants de l'homme face à lui.

- "Humm… Mon travail ne me passionne pas.. Mais, dire que je le déteste est un bien grand mot. Du moment que je ne passe pas ma vie en réunion, ça ne me déplait pas plus que ça. Je suis plus du genre à vouloir m’amuser, discuter.. Je veux que ça bouge, j’ai besoin de bouger sans arrêt."

Ce n'était pas étonnant comme réponse. Ce métier n'était décidemment pas fait pour lui.

-"Sincèrement, je te verrais plus comme mauvais agent secret, ou un truc du genre..."


Il ne put s'empêcher de sourire de nouveau, en imaginant le garçon avec un pistolet dans un remake de James Bond. Il correspondait bien au rôle. Un 007 dragueur, manipulateur qui a la bougeotte. Avec en plus une maladresse et d'autres mauvaises habitudes pouvant rendre le film assez amusant.

Shadow avait bien remarqué qu'il allait poursuivre, mais la réponse ne vint pas, ce furent les plats qui prirent l'intérêt des deux hommes. Ne mangeant que très rarement au restaurent, les yeux de Shad était un peu trop brillant en voyant les deux belles assiettes.

- "Ça sent drôlement bon, j’aimerai que le goût sera aussi agréable que l’odeur !"

Il hocha simplement la tête, trop concentré à admirer le futur délice gustatif. Sa salade semblait vraiment bonne... peut être qu'il allait essayer de faire des économies pour venir manger quelque chose de bon comme ça une fois par mois. Ca avait l'air de valoir le coup, et puisqu'il avait accepté de travailler pour Milo, plus d'argent devrait rentrer sur son compte. A l'inverse de sa dignité. Mais bon, l'argent primait dans sa vie d'aujourd'hui.

En voyant Blake attaquer son plat, il se permit de commencer à son tour... et effectivement c'était délicieux ! Du moins, plus que ce qu'il avait l'habitude de manger... c'est à dire pâtes, steak, haricots verts, carottes, et yaourt. Mais bon, il avait l'habitude maintenant, et ce n'était pas si désagréable.. du moins quand on oubliait le gout fin de mets comme celui qu'il était en train de déguster.

-"Au fait, il faudra que tu me parles de toi, toi aussi. Sinon, ce n’est pas drôle.”

Shadow toussa légèrement à cette intervention, et prit de l'eau pour avaler ce qui était passé de travers. Parler de lui ? Mais qu'est ce qu'il y avait bien à dire ? Les rumeurs sur lui parlaient d'elles mêmes, et il n'y avait rien à ajouter... pourtant, en voyant le regard de Blake, même si il savait que ce garçon était un démon manipulateur, il avait cette triste impression qu'il voulait vraiment apprendre à le connaître un peu. Ca le rendait très mal à l'aise d'ailleurs, qui était la dernière personne à lui avoir posé ce genre de questions ? Il ne s'en souvenait pas tant ça devait être lointain. Même Levy ne lui avait pas demandé ça.

-"Hum... il n'y a pas grand chose à dire."


Il reprit une bouchée de chèvre, mais le regard de Blake semblait l'inviter à poursuivre.

-"Tu veux que je dise quoi ? Je suis homme de ménage, et je m'en satisfait. Je suis drogué, mais ça me va. Ma réputation fait que je n'ai qu'une amie, et ça me suffit amplement. Voilà, fin de l'histoire... La tienne me semble plus intéressante. Et mystérieuse."

Pendant ce petit repas, il avait décelé deux trois petits éléments étranges. Blake se tenait mal à table malgré son milieu social, avait quelques moments d'absence... et même si il se donnait une image de garçon assuré capable de tout, Shad avait de plus en plus de mal à croire en son personnage purement mauvais et profiteur. Rien qu'il le fasse soupçonné la véritable histoire. Mais il le voyait bien ayant perdu un être cher, ou orphelin adopté. Quelque chose comme ça... Il avait l'impression que Blake était moins détestable que ce qu'il laissait paraître.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 19 Avr - 23:42

Chantage à l'entreprise Ethelwise


Il se mit à rire un peu à la remarque de Shadow. Un mauvais agent secret.. Pourquoi pas après tout. C’est une idée comme une autre après tout. Lui, ça lui ait déjà arrivé de se demander ce qu’il aurait voulu faire si les choses s’étaient passé différemment. Et, jamais il n’aurait fait un métier comme celui-là. Que ce soit Blake ou Isaac, il ne s’était jamais trouvé une âme de meneur. Peut-être aurait-il pu finir comme Shadow, à passer le balai. Mais, de toute manière, il se voyait mal renoncer à tout ça. Pas qu’il ne pourrait pas se le permettre, mais car il savait que c’est ce qu’il avait toujours voulu.

Puis, alors qu’il était intervenu durant le repas, il se mit à sourire un peu en entendant Shadow toussoter légèrement. Il était certains que Shadow cachait du vécu. On ne se retrouvait dans balayeur par envie. Et surtout pas amateur de drogue en allant bien non plus. Alors, il attendit qu’il parle, le fixant presque. Et, il finit par lâcher quelques infos. Ça ne semblait pas grand chose, et pourtant c’était déjà ça. Et bien que pour Shadow, ce genre de chose relevait du banal ou de l’ennuyant, Blake était loin de penser pareil. Shadow l’intriguait.

- Je vois..

Il se mit à sourire un peu en regardant son assiette. Puis, il prit une bouchée tout en réfléchissant à ses mots, à ses futurs paroles. Une fois qu’il eut finit sa bouchée, il prit donc la parole en souriant un peu plus :

- Si tu veux savoir, tu m’intrigues. Et même si ta vie, à t’entendre ne te semble pas intéressante, moi j’ai envie de savoir. Je ne te connais pas, mais j’ai envie de te connaître. Alors, peu importe à quel point ta vie te semble nulle, moi, d’une manière ou d’une autre, elle m'intéresse… Et pour ce qui est de moi, peut-être qu’un jour je t’en dirais un peu plus si l’occasion se présente.

Suite à ça, il finit simplement de manger. Enchaînant par ailleurs sur un désert. C’était bien trop tentant pour qu’il ne se laisse pas tenter ! Que Shadow ne prenne pas de désert ou qu’il en prenne un n’était pas important pour lui, du moment qu’il avait mangé quelque chose, c’était déjà pas mal. Alors, après avoir fini de manger, il jeta simplement un coup d’œil à son téléphone pour regarder l’heure qu’il était. En voyant qu’il était déjà presque 14 heure, il soupira. Le temps passait bien trop vite.

- Bon, bon, bon.. On dirait bien qu’il va falloir y retourner.

Il chercha alors du regard le serveur avant de l’appeler quand il le trouva. Il attendit que celui-ci s’approche de lui pour lui annoncer qu’il voulait l’addition. Le serveur leur donna avant que Blake ne lui demande s’il prenait la carte. Enfin, bref, Blake finit simplement par payer le repas à l’aide de sa carte sans même omettre l’idée que Shadow puisse payer le repas, ou même juste sa part d’ailleurs. En fait, ça lui semblait juste logique que ce soit lui qui paye. Déjà car il avait plus d’argent que Shadow. Et puis car il l’avait invité -bien qu’il l’avait quand même un peu forcé-.
Une fois le repas payé, Blake se leva en invitant Shadow à faire de même, saluant le serveur en souriant. Il quitta par la suite le restaurant, soupirant d’aise. Cependant, il ne dit rien réellement sur le moment, Blake ne prit la parole qu’après quelques minutes de marche.

- On devrait manger plus souvent ensemble. Le mardi ! Je trouve que c’est un bon jour pour aller manger au restaurant avec toi, non ?

A vrai dire, c’était plus pour s’assurer qu’il mange au moins une fois le midi dans la semaine qu’il faisait ça. Il se disait que lui, quand il se retrouvait parfois avec rien dans le ventre, il aurait bien aimer quelqu’un pour lui partager un peu du “beau monde”. Contrairement à beaucoup de pauvre, il n’avait jamais haïs les riches. Certes, certains riches ne travaillent pas. Mais, certains pauvre ne faisaient pas grand chose pour se bouger non plus. Ses parents en avaient été la preuve parfaite. Et puis, de toute manière, il était le premier à ne pas travailler réellement et à juste profiter de sa position. Enfin qu’importe.

- Tous les jours, ça ferait sans doute beaucoup pour toi. Avait-il ajouté en riant un peu.

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 1:44

Chantage à l'entreprise Ethelwise






-" Si tu veux savoir, tu m’intrigues. Et même si ta vie, à t’entendre ne te semble pas intéressante, moi j’ai envie de savoir. Je ne te connais pas, mais j’ai envie de te connaître. Alors, peu importe à quel point ta vie te semble nulle, moi, d’une manière ou d’une autre, elle m'intéresse… Et pour ce qui est de moi, peut-être qu’un jour je t’en dirais un peu plus si l’occasion se présente."

Encore un peu sous le choc, il fixait peut être un peu trop son patron. En même temps il y avait de quoi. C'était la première fois qu'on s'intéressait à sa vie aussi pitoyable soit elle, il n'avait pas l'habitude. Finalement il baissa la tête vers son assiette, les oreilles légèrement rougies. Il était.. touché ? Oui c'était ça. A la fois mal à l'aise et heureux de recevoir de l'attention de Blake, Shadow ne se laissa pas avoir pour autant. La manipulation, il ne connaissait que trop bien. Mais il restait reconnaissant. Les paroles de son patron lui avait fait du bien. Lui payer le repas ne serait pas une épreuve si terrible... Ah non, il prit un dessert. Il poussait tout de même le bouchon assez loin... Shad le regarda manger en silence, et malgré tout sans aucune animosité. C'était quand même une des rares personnes à faire attention à lui au fond. 14h arriva sans même qu'il ne s'en rende compte. Ce midi n'avait pas été aussi cauchemardesque que prévu, au contraire.

- Bon, bon, bon.. On dirait bien qu’il va falloir y retourner.


Shadow ne pouvait pas nier qu'il aurait aimé passer un peu plus de temps dans ce joli restaurent à ne rien faire. Nettoyer n'était clairement pas sa passion, et passer du temps avec Blake pas une mauvaise chose. Pour le moment du moins, il n'était pas idiot au point d'être optimiste.

Quand le serveur arriva sous les ordres de son patron qui semblait avoir fait ça toute sa vie, alors que Shadow s'apprêtait sortir de quoi payer, il n'eu pas à le faire. Voilà que son patron venait de payer pour lui...Il ne comprenait plus rien. Son expression semblait correspondre avec cette affirmation d'ailleurs. Mais il n'eu pas le temps d'y penser davantage, car il du suivre Blake qui quittait déjà le restaurent. L'homme semblait satisfait. Pourtant l'homme de ménage cherchait à comprendre les actions de celui qui venait de lui payer son repas. Cherchait-il à l'acheter ? Oui sans doute.

- "On devrait manger plus souvent ensemble. Le mardi ! Je trouve que c’est un bon jour pour aller manger au restaurant avec toi, non ?"

Relevant la tête vers celui qui venait de parler, il fronça carrément les sourcils. Pourquoi faisait-il ça ? Qu'est ce que gagnait Blake en agissant de cette façon ? Etait ce une sorte d'action caritative qu'il faisait pour se sentir mieux Il y avait forcement quelque chose derrière de si "généreuses" actions, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Se retourner la cervelle dans tous les sens n'avait rien d'agréable, surtout pour ne trouver aucune réponse.

- "Tous les jours, ça ferait sans doute beaucoup pour toi. " avait-il ajouté, avec en plus un petit rire irrésistible. Ca faisait presque peur de redécouvrir un Blake complétement différent. Ca semblait cacher bien des choses... Et Shadow n'était pas prêt à ne pas saisir de quoi il retournait. En plus, être redevable à quelqu'un était insupportable pour lui. Il ne voulait pas qu'on le lui renvoie à la figure par la suite. Ce coup là, on le lui avait trop fait.

Il agrippa doucement la manche de son patron pour le faire s'arrêter, et il releva les yeux vers lui, pour qu'ils croisent leur regard.

-"Je ne comprend rien. J'ai beau retourner la chose dans ma tête, je ne vois pas de sens. M'emmener au restaurent avec toi, certes, c'est un choix comme un autre. Mais pourquoi tu m'offres le repas ? Qu'est ce que tu gagnes par la suite ? Je pensais que tu m'avais fait venir pour que je paye la note salée... Tu as les cartes en main, alors pourquoi es tu gentil avec moi ? Tu l'es même plus qu'avant, comprends que j'ai du mal à suivre !"

Doucement, il relâcha le bout de manche en détournant le regard.

-"Ne me dis pas que c'est pour ma présence ou ce genre de conneries. Ca ne prend pas avec moi. Pourquoi est ce que tu fais tout ça ? Sincèrement."

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 3:30

Chantage à l'entreprise Ethelwise



Puis, alors qu’il marchait tranquillement vers les locaux, il fût soudainement étonné de sentir comme un poids au niveau de sa manche qui le retenait vers l’arrière. Il dirigea alors son regard vers ce qui semblait le tenir, en étant pas réellement étonné de découvrir que c’était Shadow compte tenu qu’ils étaient tout les deux, mais ça l’étonnait quand même car il s’agissait de Shadow justement. Il s’arrêta alors de marcher pour se tourner vers lui, le regardant en restant assez neutre bien qu’il fronça un peu les sourcils.

- Je ne comprend rien. J'ai beau retourner la chose dans ma tête, je ne vois pas de sens. M'emmener au restaurant avec toi, certes, c'est un choix comme un autre. Mais pourquoi tu m'offres le repas ? Qu'est ce que tu gagnes par la suite ? Je pensais que tu m'avais fait venir pour que je paye la note salée... Tu as les cartes en main, alors pourquoi es tu gentil avec moi ? Tu l'es même plus qu'avant, comprends que j'ai du mal à suivre !

Il allait lui falloir du temps pour répondre. Enfin pour ça faudrait-il que Shadow ait fini de parler, car à peine il s’arrêta dans sa phrase qu’il enchaîna en lâchant sa manche.

- Ne me dis pas que c'est pour ma présence ou ce genre de conneries. Ca ne prend pas avec moi. Pourquoi est ce que tu fais tout ça ? Sincèrement.

Il n’allait pas mentir, non. Mais il allait juste oublier d’omettre quelques petits trucs. Le problème, c’est qu’actuellement, il ne pouvait pas s’empêcher de se faire un monologue dans sa tête tout en appréhendant sa boule au ventre : “Il y a une époque où je n’avais rien dans le ventre, une époque où je me laissais marcher sur les pieds car tout ce que je pouvais faire c’est suivre les ordres que l’on me donnait. Je ne mangeais pas hormis le soir quand mon grand frère avait accès à la cuisine. Parfois je ne dormais pas la nuit car ma mère travaillait à côté. Je vivais dans un trou pourris où je me faisais battre. Et, je ne sais pas, j’ai l’impression de me revoir un peu en toi. Et moi, j’aurais tellement aimer que quelqu’un m’aide dans ses moments-là où même mon frère n’avait pas été un réel soutien.”
Il détourna le regard un instant de celui de Shadow, ouvrant légèrement la bouche en prenant une inspiration pour le regarder de nouveau et dire avec un sourire aux coins des lèvres :

- Comment dire.. Si je te fais chier tout le temps, c’est que tu me plais bien.. Et, si je t’invite au restaurant, c’est pour essayer que ce soit réciproque. Et puis, même si j’aime bien t’emmerder un peu, je suis pas cruel au point de te prendre l’argent que tu mérites. Je dois pas avoir l’air très futé, mais je vois bien que tu bosses dur et que tu mérites bien quand même un bon repas entre midi et deux de temps en temps. Est-ce que je suis obligé de continuer ou tu en as assez pour me croire ?

Le patron souffla un rire presque de soulagement. Il était assez fière de lui d’avoir su placer des mots sur le reste des raisons du pourquoi il se comportait ainsi avec Shadow. Surtout qu’il n’était vraiment pas du genre à aimer parler de lui, même pour dire des trucs comme ça pas vraiment important.

- Bon par contre ça ne va plus, j’ai l’impression d’avoir cinquante balai à parler comme ça ! Donc, on arrête les conneries et on se bouge sinon ça va se poser des questions. Et, tu ne sembles pas adepte des questions ! Moi non plus d’ailleurs... Ça nous fait un point commun. Hop. It’s a match !

Il se mit à rire un peu en venant à son tour tirer la manche de son employé, mais pas pour l’arrêter mais pour l’inciter à avancer. Une fois qu’il fût certains qu’il avançait à ses côtés, il le lâcha pour venir enfouir ses mains dans ses poches. De toute manière, ce n’est pas parce qu’il avait été gentil durant le repas qu’il allait arrêter de le faire chier à l’entreprise. Il aimait bien trop ça ! Avec sa petite bouille boudeuse, ou son léger froncement de sourcils qui lui donnait l’air d’un enfant qui n’avait pas eu son camion de pompier à Noël.

Une fois arriver, il ne calcula pas vraiment les regards des quelques personnes présentes à l'accueil. Blake laissa d’ailleurs bien rapidement Shadow vaqué à ses tâches de l’après-midi pour voir la secrétaire qui se trouvait à l'accueil, histoire de savoir si les affiches avaient été envoyé ou pas. Après tout, il avait mit entre les centaines de feuilles quelques petites perles qui ne demandaient qu’à être affichées elles aussi. D’ailleurs, c’est après qu’elle est confirmé l’info qu’elle annonça à Blake qu’il était attendu en salle de réunion.

Petit soupir. Sourire forcé.
Puis il s’y dirigea simplement. Il avait tellement hâte d’y aller ! Ça se lisait tellement facilement sur son visage.

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 826

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 15:30

Chantage à l'entreprise Ethelwise



- "Comment dire.. Si je te fais chier tout le temps, c’est que tu me plais bien.. Et, si je t’invite au restaurant, c’est pour essayer que ce soit réciproque. Et puis, même si j’aime bien t’emmerder un peu, je suis pas cruel au point de te prendre l’argent que tu mérites. Je dois pas avoir l’air très futé, mais je vois bien que tu bosses dur et que tu mérites bien quand même un bon repas entre midi et deux de temps en temps. Est-ce que je suis obligé de continuer ou tu en as assez pour me croire ?"

Entre sérieux et rigolade, les mots de Blake semblaient essayer au mieux de représenter son état d'esprit, sans pour autant tout dire. Au final, il était aussi perdu qu'avant d'avoir posé la question. Il prétendait que c'était pour obtenir l'affection de Shadow, pourtant c'était quelque chose qu'il ne risquait pas d'obtenir, puisque le jeune Dirarys ne se sentait pas capable d'apprécier quelqu'un. Et puis qu'est ce que ça apporterait à Blake hein ? A part Levy, personne ne pouvait entrer dans son cœur. Pourtant, il ne pouvait pas nié non plus qu'il trouvait mignon les efforts de son patron à son égard.

- "Bon par contre ça ne va plus, j’ai l’impression d’avoir cinquante balai à parler comme ça ! Donc, on arrête les conneries et on se bouge sinon ça va se poser des questions. Et, tu ne sembles pas adepte des questions ! Moi non plus d’ailleurs... Ça nous fait un point commun. Hop. It’s a match !"

Bon, par contre il parlait trop. Et il savait très bien mettre les gens mal à l'aise... Il le suivit quand il fut tiré par la manche, en jetant un petit coup d'œil vers le beau visage rieur de Blake. Au moins, il semblait être plutôt joyeux... Shadow lui arbora comme toujours sa petite mine boudeuse, et retourna donc à l'agence pour continuer ses travaux ménagers. Déjà les regards mauvais semblaient être plus présents que d'habitude. Mais bon, les choses allaient sans doute vite se tasser, les rumeurs fausses qui trainaient allaient vite être démenties quand Blake allait essayer de toucher les fesses d'une jolie jeune femme, ou dragouiller un autre employé.

Pourtant, les semaines passèrent. Cela fit même un mois depuis leur première sortie au restaurent, dont Shad gardait un bon souvenir malgré les évènements qui suivirent. Le second mardi, il avait prétendu déjà avoir un rendez vous. Mais le troisième, il n'y avait pas coupé, de quoi relancer la rage des jaloux qui ne s'étaient de base guère calmée. Le quatrième mardi, il l'avait encore une fois accompagné, ne résistant pas à la bouille de Blake et la proposition d'un bon repas tout frais payés. Mais quand il retourna à l'agence l'après midi, il se promit que c'était la dernière fois. Quelqu'un avait fait cramé son unique veste qui était sensée être à l'abri dans un casier. Ses roues de vélo étaient crevées. Ne parlons pas de nombreuses bousculades, ou les divers croche-pieds.

Nous étions déjà le cinquième mardi, et le matin même, il envoya ce message à Blake, avant d'éteindre son portable en l'enfonçant dans sa poche, s'obligeant mentalement à ne pas le regarder d'ici la fin de la journée.

"Désolé, je ne pourrai pas manger avec toi ce midi, j'ai un empêchement. Et les mardis suivants aussi je risque de ne pas être disponible, essayes de trouver quelqu'un d'autre. Cindy apprécierait passer ce temps avec toi je crois. Bonne journée"

Quand cela fut fait, il entra dans l'entreprise et alla se changer. On avait mit un joli rat mort dans son casier, qu'il jeta en l'attrapant par la queue négligemment en le mettant dans la poubelle. Voilà pourquoi il devait arrêter de manger avec Blake. Il n'avait pas envie de lui en parler, Shadow pouvant très bien se débrouiller seul et surtout il ne voulait pas l'embêter avec des enfantillages comme ça.

Il sortit ensuite du vestiaire pour aller s'occuper de nettoyer la pièce qui servait de stock à papier, et comme il aurait du s'en douter, on l'y enferma... génial. Il donna un coup de pied dans la porte, avant de s'asseoir dos à elle. Shad n'avait plus qu'à attendre que quelqu'un soit en manque de feuille pour imprimer un fichu dossier à la con... Oui, il était en colère, et il en avait marre. Le bleu dans son dos, que quelqu'un lui avait fait quelqu'un en lui donnant un violent coup de balai hier, lui faisait encore mal. C'était la faute de Blake aussi, à être aussi séduisant et populaire... Il poussa un soupir, ferma les yeux, et finit par s'endormir.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 373
Avatar : Jake Gyllenhaal

La souffrance va au delà de ça.

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 713

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Avr - 17:28

Chantage à l'entreprise Ethelwise



Durant la première semaine, Blake avait été un peu occupé. Un nouveau dossier commençait à être traité, de la paperasse… Bref, l’ennuie total. Il aurait préféré aller voir Shadow. Mais dès le début de la deuxième semaine, les choses devenaient déjà un peu plus intéressante.  Le fameux client important arrivait enfin. Et quel bonne surprise de découvrir une fille aussi énergique et malicieuse que Cindy. Une belle brune, taille mannequin, toujours bien maquillé et bien coiffé. A la voir, on aurait jamais pu penser que cette femme était du même genre de Blake. Non, elle était bien pire en fait. Mais elle usait de la méchanceté seulement quand elle n’était pas en présence de celui avec qui elle allait devenir complice.

Durant la deuxième semaine, cependant, Blake fût un peu déçu que le repas avec Shadow soit annulé. Il n’avait plus vraiment le temps de le voir vu qu’il passait la plupart de son temps en salle de réunion à discuter du projet de Cindy. D’ailleurs, c’était l’une des rares fois ou son travail lui semblait passionnant. Cindy savait ce qu’elle recherchait et voulait. Et apparemment, elle n’était pas venu ici que pour le travail..
Et elle était loin de s'imaginer qu’elle aurait de la concurrence. De la vrai concurrence. Nan parce qu’il y avait certains employés qui aimaient bien leur patron, mais elle était loin de s’imaginer que le patron était déjà intéressé par quelqu’un d’autre. Elle ne le compris par ailleurs que le mardi de la troisième semaine. Et qu’est-ce qu’elle avait rit en apprenant que Blake semblait tourner autours d’un balayeur, d’un simple homme de ménage.

Quant à Blake, il avait été bien content que le repas de ce mardi là n’avait pas été annulé. Ce n’est pas parce qu’il embêtait moins l’homme de ménage que d’habitude, qu’il ne voulait plus le voir. Au contraire, il adorait voir la petite bouille de Shadow, et il était toujours déçu de ne pas l’avoir vu. Mais, il fallait le comprendre, des clientes comme Cindy il n’y en a pas beaucoup. Et puis, une fois qu’elle aura sa pub, il pourra de nouveau voir Shadow un peu plus souvent. La quatrième semaine, il avait de nouveau retrouvé Shadow. Mais il était loin de s'imaginer que Cindy était jalouse et surtout sur les nerfs qu’un simple raté réussisse à avoir les devant sur elle. Alors si les petites bousculades et regard noir ne suffisait pas à Shadow pour arrêter, elle allait passer au niveau suivant. C’était d’ailleurs elle qui avait cramé la veste de Shadow en volant le trousseau de clé de la femme à l'accueil. Et, c’est aussi elle qui avait été crevé les pneus du garçon. Mais comme on dit, “pas vu, pas prit”.

Mais, le lundi de la cinquième semaine, Cindy avait juste été excédé par le comportement de Blake. Non, en fait, il s’était comporté étrangement depuis, environ jeudi de la quatrième semaine. Mais là, elle n’en pouvait plus.. “Shadow par-ci”, “Shadow par-là”. Il ne faisait que parler de ce putain de raté. Et Cindy n’avait qu’une seule envie : lui crever les yeux à ce Shadow de merde. Elle, elle envisageait un mariage avec Blake histoire de gagner en popularité et en argent, mais non ! Car Shadow lui faisait barrage. Alors, tandis que Blake était occupé ailleurs, elle se mit à chercher ce balayeur. Et, quand elle mit la main dessus, elle n’était clairement pas prête à dialoguer avec lui. Cindy s’approcha de lui, à l’aide de son pouvoir de Lévitation, elle attira le balai qu’avait Shadow entre les mains, entre les siennes. Et, c’est en fronçant les sourcils qu’elle lui donna un coup violent dans le dos avant même qu’il se tourne vers elle. Une fois fait, elle lâcha le balai pour lui donner un coup de talon là où elle venait tout juste de le frapper pour être certains de le mettre à terre.

- Arrêtes de fréquenter Blake. T’es qu’un raté, tu penses sérieusement que tu peux mériter un homme comme lui ? Contentes toi de passer le balai espèce de lopette.

Puis, après lui avoir craché ses mots avec jalousie et haine, elle partie en manquant presque de s’arracher les cheveux. Bien sûr, quand elle retourna voir Blake, elle souriait tel un ange bien que la Blackmorgans était loin de l’être.
Mais, le lendemain, c’est Blake qui fût dans l’incompréhension à la vu du message que lui avait envoyé Shadow. Cependant, il ne répondit pas de suite. Il voulait d’abord une explication de la part de Cindy. Alors, il lui demanda en restant assez neutre :

- Dis moi, tu aurais pas fait quelque chose à Shadow ?

- Moi ? Avait-elle dit en prenant une mine innocente, Pourquoi je lui aurais fait quelque chose ?

A vrai dire, Blake avait un mauvais pressentiment. Mais, il ne pouvait rien dire pour le moment. Mais, ce n’est que plus tard, alors que Cindy ajouta qu’elle avait des documents à aller imprimer. Il prit alors le téléphone de la jeune femme pour lire ses messages. Ce n’était pas vraiment son genre d’épier les conversations, mais depuis le message de Shadow, il ne pouvait s’empêcher de se dire que Cindy était louche. Surtout qu’elle s’était mise à sourire en sautant presque au plafond juste avant de sortir. Et il fut assez surpris de découvrir que Cindy se rendait actuellement, pas à l'imprimerie pour des documents, mais pour Shadow qui y était enfermé apparemment.

Alors, il s’empressa de sortir de la pièce pour se rendre à l’imprimerie. Et, il était agacé. Cindy était horrible. Et Shadow semblait se faire emmerder depuis un moment d’après les messages mais il n’avait rien dit. Quand il arriva devant la porte, la porte était fermée. Cette idiote de Cindy s’était sûrement trompé de chemin car elle ne semblait clairement pas être là. Blake sorti alors son passe-partout pour ouvrir la porte. Quand il voulut la poussée, il sentit comme un poids, sûrement Shadow, alors il prit la parole.

- Shadow, laisses moi entrer.

________



« There is strong shadow where there is much light »


Dernière édition par Blake Ethelwise le Jeu 20 Avr - 17:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix





Contenu sponsorisé
()




Revenir en haut Aller en bas
 
Chantage à l'entreprise Ethelwise | feat Shadow Worcester
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Histoire :: Ville. :: Quartier des entreprises.-
Sauter vers: