pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 Il suffit d'un Instant.... ◄Shadow Worcester►

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar


Angel Grace
(perdue dans la couleur
staff à l'essai)


Messes basses : 198
Avatar : Ellen Page

Crédit(s) : Google.



Situation : Célibataire.
Métier/études : Artiste peintre et chanteuse a ses heures.

Réputation : 593

Inventaire : Parfum somnifère x1
(temps restant : 2 semaines)
Corde indétachable (3 RP's complets)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)

Pouvoirs : Contrôle des émotions d'autrui : Angel se concentre sur une image, une odeur, un souvenir, pour projeter des émotions dans les esprits des autres. Cela lui permet aussi de diminuer son stress ou autres douleurs.

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 21 Avr - 3:59

Une migraine très agaçante accueillit le réveil d'Angel ce matin là. Elle prit une douche, un petit-déjeuner, un thé, des médocs, rien ne marchait et sa colère du moment n'arrangeait rien a la chose. Cela dit, une migraine n'allait pas l'empêcher d'aller en cours, et si on l'emmerdait en chemin, eh bien... Dommages collatéraux. Elle prit ses affaires et se mit en route vers la fac. La ville était calme en cette période de l'année, encore heureux, même énervée, elle n'avait pas trop envie de faire de mal, à des enfants par exemple. Son cours avait lieu au matin et c'était, ironiquement, le seul qu'elle avait. Elle aurait probablement été se recoucher une fois de retour chez elle.

Une fois arrivée à la fac, et ce avec 10 minutes de retard, elle s'enfonça dans la salle, déjà silencieuse. Elle prit sa place alors que certaines personnes la fixaient et Angel leur répondit en les fusillant du regard. Leur professeur leur parlait de leurs mémoires, mais Angel n'écoutait pas, elle savait déjà quoi faire et comment le faire, il lui fallait juste des professionnels, des personnes qui étaient psychologues depuis un moment. Qu'elle avait déjà contacté d'ailleurs. Elle leva les yeux au ciel en ce demandant vraiment pourquoi elle était venue. Le professeur parlait du nez et d'une lenteur qui entrainait des crissements de dents de la plupart des personnes présentes à ses cours. Il voulait bien faire, mais le résultat n'était pas concluant.

Le cours se termina bien trop lentement au goût d'Angel, et sa migraine avait redoublé depuis le début du cours. Elle sortit lentement du cours, des écouteurs dans les oreilles et parcourra les couloirs qui la séparait de l'extérieur. Elle se jura d'ailleurs mentalement de ruiner moralement la première personne qui oserait crier plus fort que sa musique ou la bousculer.

"Tu vas répondre, petit con?!"

Ah.... Eh bien, ils étaient rapides aujourd'hui, à peine un cours terminé que des pauvres cons commençaient déjà à s'en prendre à quelqu'un. On aurait pu penser que depuis la majorité, les gens gagnaient en maturité.... Tu parles. D'après les pauvres souvenirs de collège qu'avait Angel, rien n'avait vraiment changé pour ces gens là. Cela dit, d'après ces mêmes souvenirs, elle était aussi victime que d'autres. Maintenant plus vraiment, elle avait au début été victime d'harcèlement sexuel, mais tout cela avait été réglé quand elle a déclenché une honte de plusieurs mois auprès de la personne responsable. Elle n'avait eu aucune retombées, bien sûr, et beaucoup de personnes étaient venues lui dire qu'elle avait été beaucoup trop gentille. Elle leur avait juste sourit. Elle était gentille, ou en tous cas, elle s’efforçait le plus souvent a le devenir.

Pas aujourd'hui. Aujourd'hui, elle était pâle, migraineuse, énervée et elle ne voulait pas qu'on la fasse chier. Elle s'avança vers les cris, retira son casque, et cacha ses intentions derrière un faux sourire. Le groupe était constitué de quatre personnes qui cherchaient souvent les problèmes, et une cinquième assise/affalée à terre, n'ouvrant pas la bouche. Il avait l'air d'avoir son âge, mais ses yeux lui en donnaient bien plus. Il avait visiblement subis des coups, maintenant ou par le passé. Angel prit le bras d'un des crétins congénitaux, et les quatre se tournèrent vers elle.

contenu sensible :
 

De retour dans le vrai monde, l'image mentale se dissipant de l'esprit de la jeune femme, les quatre avait pâli d'un coup. Elle reprit un visage neutre et fit un pas en avant. Les quatre déguerpirent aussi vite qu'ils le pouvaient, et Angel soupira profondément. Elle avait reprit des couleurs et sa migraine avait disparue, ainsi que la brûlure qu'elle s'était faite en cuisinant le matin même. Un léger mouvement lui fit reprendre conscience de la cinquième personne, toujours au sol. Elle lui prit la main pour l'aider à se lever. Elle en profita pour lui offrir la sérénité et de l'apaisement.

"Excuse-moi pour ça, tu étais trop proche d'eux pour que je puisse te laisser en dehors de ça... Tu es blessé, allons à l'infirmerie."

mots :
 

________