pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 Aiden ft Shadow, où comment ne pas s'y attendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Invité
(Invité)



Dim 7 Mai 2017 - 18:07


COMMENT NE PAS S'Y ATTENDRE


La sonnerie retentit, les élèves sortirent avec précipitation. Aiden ne fit attention à rien de tout cela, le regard parcourant sa toile à la recherche de ce qu’il manquait, de ce dernier petit truc qui ferait toute la différence. Il n’était pas satisfait, cela ne lui allait pas…

« -Aiden, c’est la fin de l’heure.. »

La voix mit un certain temps à l’atteindre et il sortit de ses pensées brusquement, pour se mettre à bafouiller.

« -Ah euh oui, je sais Monsieur… Je ne peux pas rester encore un peu ? »

Un soupir, un regard, il vit l’homme se détourner et atteindre la porte.

« -Je ne t’attendrais pas, alors restes ici, une femme de ménage va passer de toute manière. Mais c’est une nouvelle d’après ce qu’on m’a dit, tu prendras le soin de lui expliquer qu’on te laisse faire ça de temps en temps. Et tu pars en même temps qu’elle, c’est clair ?

-Oui ! »

Le jeune homme sourit et se reconcentra sur son travail. C’était un thème assez libre… Le temps. Et comme à chaque fois, à chaque fois qu’il réalisait une œuvre, une citation lui était venue, l’avait inspiré…

‘’Le sablier est un jouet pour l'homme, tandis que l'homme est un jouet pour le temps.’’

Il avait donc travaillé sur sa toile… Il y avait représenté un sablier, entouré de verdure. Mais, à la place du sable, se trouvait deux formes humaines. Une femme en haut, un homme en bas. Les deux tentaient de s’atteindre de leurs mains. Mais s’ils se frôlaient, ils ne se rejoignaient pas… Comme le soleil et la lune, qu’il avait mis dans le fond, l’un a l’opposé de l’autre. Mais, même si les couleurs donnaient une douceur aux traits, le dessin d’arrière-plan se trouvait plus dure, le tracé moins fin, moins travaillé… C’était fait exprès après tout, mais il ne savait pas pourquoi, quelque chose le dérangeait… Aiden s’assit en soupirant et son regard se tourna vers la porte, son esprit en profitant pour dériver. Il aimait bien rester tard le soir. L’école était un endroit où il aimait être, et la solitude lui allait bien. Il ne se liait pas aux autres, il n’y arrivait pas. Alors, être seul était un soulagement pour lui… Cependant, comme l’avait dit le professeur, il avait bel et bien l’habitude de faire cela. Il en profitait pour parler aux autres seules personnes qui accueillaient ses paroles avec un sourire ; Les employés de ménage. Aujourd’hui, il rencontrerait une nouvelle jeune femme, et, bien qu’une certaine angoisse l’envahissait comme toujours, il se rassura mentalement. Il n’y avait aucune raison que cela se passe mal… Alors, Aiden attendit, tranquillement. Peut-être qu’elle pourrait l’aider à trouver ce qui n’allait pas ?

La porte s’ouvrit, laissa place au chariot de ménage puis à… Un homme… Aiden suspendit son bonjour. Ah non, ce n’était pas une femme… Tout de suite, il paniquait un peu plus. Les hommes l’intimidaient toujours plus…

«-B-bonjour… » Tenta-t-il tout de même.



Dernière édition par Aiden Casey le Mer 10 Mai 2017 - 19:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 774

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Mai 2017 - 23:33

Le timide
Aiden
& L'ennuyé
Shadow
Comment ne pas s'y attendre

 Désolée de ne pas avoir fait le commencement, j'ai trooop du mal à m'y mettre, mais le tien m'a plus donc... tu nous as sauvé    J'espère que mon message et l'image te plairont, si ce n'est pas le cas dis moi ce qui ne va pas et je feras mieux à l'avenir ~  

Une cigarette pas encore allumée entre les lèvres, l'homme de ménage avançait avec son petit chariot dans les couloirs de l'école presque vide. Il hochait vaguement la tête à certains professeurs, détournait le regard pour d'autres, et quand on lui faisait une remarque sur ce qu'il avait dans la bouche, il faisait mine de la ranger pour mieux la remettre ensuite. Qu'est ce qu'il pouvait détester cet endroit... les écoles en général. Elles symbolisaient l'illusion de la vie qu'il aurait pu avoir, son faux bonheur. Mais comme dans tous les rêves, ils s'étaient réveillés, et la chute avait été brutale. On ne pouvait tout simplement pas être heureux. C'était affligeant de voir ces jeunes le juger, alors qu'ils ne valaient pas mieux que l'homme de ménage dont ils se moquaient... si Shad n'utilisait qu'un dixième de ses pouvoirs, il leur montrerait qui il était vraiment. Mais il n'en avait même pas envie...

Au moins actuellement seuls les élèves studieux, faiblards et sans intérêt quittaient l'école. A cette heure, il fallait aimer étudier pour être encore là. Ils regardaient les derniers intellos s'en aller avec un petit regard dédaigneux, pendant que certains jetaient sur lui un regard supérieur, et d'autres baissaient les yeux, comme les victimes qu'ils étaient et seraient toutes leurs vies. Qu'est ce qu'il avait envie de leur foutre un coup de pied au cul pour les faire réaliser que si il continuait ils allaient être manipulés par des gens comme sont ex, ou écrasés par des monstres comme sa mère... mais non, il tenait plus à son emploi.

Arrivant dans la salle d'Art qu'il devait nettoyé, il fit entrer son petit chariot en refermant la porte derrière lui. Certains étalaient vraiment de la peinture partout, c'était tellement long de s'occuper de ce genre d'en-.. Il s'arrêta de penser en entendant une petite voix lui dire bonjour. Hein? Il y avait encore un professeur ici ? En croisant le regard de celui qui venait de parler près d'une toile, il comprit bien vite que non. Son impression était mitigé. A la fois le garçon avait l'air d'une super victime, en restant à l'école encore plus tard que les intellos. Il avait le physique mignon de ceux qu'on aime embêter aussi. Mais il avait quand même oser lui dire bonjour, prouvant qu'il avait quand même des couilles. Shadow savait qu'il n'était pas le plus avenant des hommes.

Enlevant la cigarette de sa bouche, il fronca un sourcil.

-"Qu'est ce que tu fais là toi ? Les élèves doivent quitter l'établissement à cette heure là hein."


Ce ton n'était ni méchant, ni agréable. Il était plus ennuyé, n'ayant pas envie de faire du babysitting en même temps que de ménage. Sortant son briquet, il ne demanda pas l'opinion de l'élève avant d'allumer son objet de vice et de détente, avant de prendre une grande bouffée et de l'expirer.

-"Ca te gène pas si je fume j'espère. C'est quoi ton nom ?"

Si il lui demandait comment il s'appelait ce n'était pas par politesse, mais pour mieux l'amadouer pour le virer ensuite.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre





Invité
(Invité)



Mer 10 Mai 2017 - 19:49


COMMENT NE PAS S'Y ATTENDRE



Ses yeux, juste après avoir regardés un instant, non plus la femme, mais l’homme de ménage, se mirent à fuir puis à se fixer sur le sol. Il avait vu le froncement de sourcil, et d’un coup, ne s’attendait plus à une discussion calme et sympathique.

« -O-oui je sais… M-mais… Le professeur me laisse rester pour finir ou continuer… Je fais souvent ça et puis, je pars en même temps que le personnel… D-désolé de m’imposer… J-je… Je peux partir si je vous gêne…
-T’as jamais gêné les autres Aiden, j’vois pas pourquoi ça devrait être différent avec lui…
-Peut-être que je gênais les dames de ménages mais qu’elles ne voulaient pas le dire… »

Si Aaron avait été là, il aurait secoué la tête en soupirant. Son frère était vraiment irrécupérable… Aiden osa lever les yeux, rencontrant un instant celui du garçon avant de dériver sur la bouffée de fumée. Ce n’était pas que ça le gênait mais… Le jeune homme se dirigea vers la fenêtre et l’ouvrit.

« -S-sinon cela sentira encore demain matin… Et vous risqueriez d’avoir des problèmes vu que c’est interdit… »

Il devait le savoir, c’était même sûr, mais bon…

« -Les règles sont faites pour être déroger c’est ça ? »

Aiden acquiesça de le tête dans le vide, pour répondre à son frère. C’était une des choses qu’il pensait oui…

« -Ah ! Je m’appelles Aiden ! Aiden Casey ! Et toi ? »

L’étudiant avait relevé la tête en souriant, heureux de voir qu’il entamait tout de même la discussion. Ses yeux suivirent instinctivement et de nouveau la fumée, et cela lui donna une idée. Il se redirigea alors vers la toile, et continua à peindre, sans plus faire attention au reste, oubliant sa timidité. A l’intérieur du sablier, il n’était représenté que les deux formes humaines, mais il y avait comme une sorte de… Vide… Il pouvait y rajouter de la fumée, qui ici, aurait une signification. Et celle-ci, pouvait changer selon si l’on voulait parler du temps, ou des humains sur qui le temps influait. Si l’homme lui parla, il n’entendit pas, comme lors des nombreuses fois où il travaillait, et où son monde l’accaparait. Il se contenta de peindre, pour arriver à ce qu’il voulait. Cela ne lui prit pas énormément de temps, mais il vit déjà le soleil se baisser au-dehors, comme tous les jours de ce long automne. Son regard se perdit sur se coucher de soleil avant qu’il ne continue de peindre. Le temps, cela représentait aussi le cercle des saisons… Alors il rajouta un arbre, entourant ce sablier. Et, sur celui-ci, les quatre saisons furent représentées. Il fit attention, peignit avec finesse et patience les veines marrons qui parcourait l’être au feuillage de différentes teintes de verts, d’orange ou d’aucune teinte. Sa main passa sur sa joue, comme pour chasser quelque chose qui le gênait, et déposa une trace de peinture sans qu’il s’en soucie. Il finit sa toile et releva les yeux pour tomber sur l’homme de ménage. Il l’avait oublié…

« -A-ah… D-désolé… Je vais vous aider à faire le ménage… »

Aiden abandonna sa toile finie et la rangea, là où elle pourrait sécher pour ensuite se tourner vers le garçon, s’avancer vers lui, une main tenant son autre bras en signe de gêne.

« -Tu devrais vraiment arrêter d’aider les autres… Lui reprocha Aaron.
-Si je peux être utile, » Répondit Aiden à voix haute.

Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 774

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Mai 2017 - 19:45

Le timide
Aiden
& L'ennuyé
Shadow
Comment ne pas s'y attendre

 Tadam, le retour du bow Shadow x)

Shad sentait que le jeune homme n'était clairement pas habitué à parler avec des gens dans son genre, et il se demandait bien pourquoi de base, un garçon semblant si timide l'avait interpellé. Espérait-il que parce que Shadow était payé pour venir ici, il se devait d'être agréable et de faire la causette aux élèves ? L'enfant allait être bien déçu, et mal reçu. Il n'était pas d'humeur à se montrer gentil, agréable ou encore poli. Enfin, est ce que ça lui était déjà arrivé de l'être depuis qu'il avait foiré son entrée en fac de médecine ? Peut être par brides. Mais en tout cas, il n'avait pas l'intention de l'être avec un gars à qui tout semblait réussir dans la vie. Il lui faisait même un peu penser à Milo dans son aura, il aurait parié que ce gars était un Whitestone. Il devait tout de même avouer que c'était le premier Whitestone qui semblait aussi faible, mais aussi sympathique qu'il rencontrait.

« -O-oui je sais… M-mais… Le professeur me laisse rester pour finir ou continuer… Je fais souvent ça et puis, je pars en même temps que le personnel… D-désolé de m’imposer… J-je… Je peux partir si je vous gêne… »


Hé bah voilà qui était réglé sans même avoir eu à débattre là dessus. C'était triste pour le garçon, mais il n'avait qu'à pas se laisser faire, montrer un minimum de force de caractère. Prenant légèrement pitié, Shad décida d'accepter son offre quand il aurait terminé sa cigarette. D'ailleurs leurs regards se croisèrent quelques secondes, avant qu'il ne se décide à ouvrir la fenêtre.

« -S-sinon cela sentira encore demain matin… Et vous risqueriez d’avoir des problèmes vu que c’est interdit… »


Si il le disait. Il aurait juste à accuser le jeune peintre face à lui, au pire des cas. Shad l'imaginait mal se dépatouiller de ce genre de situations, du genre celui qu'on accuse toujours à tort. En tout cas, il avait de beaux yeux sombres, et le Dirarys avait la désagréable impression qu'ils cachaient quelque chose.

« -Ah ! Je m’appelles Aiden ! Aiden Casey ! Et toi ? »

Un sourire apparu, ce qui allait mieux à l'enfant que cette mine presque apeurée. Il venait même de le tutoyer, Shad était presque impressionné. Il se voyait mal le remettre à sa place comme il le faisait avec les autres, et décida d'accepter que ce gosse le tutoie. Ca se trouve, ils avaient presque le même âge... Pourtant il lui paraissait très enfantin. Néanmoins, quand ce fameux Aiden repartit à sa peinture, son expression changea, pour laisser l'enfant de côté pour apparemment mieux ce concentrer sur son œuvre. Expirant la fumée, il se mit derrière lui pour voir ce qu'il faisait. Ce n'était pas moche, au contraire. Il aimait les tableaux expressifs, et celui ci semblait en faire partie. En tout cas, maintenant il se retrouvait à ne pas trop savoir comment virer le garçon, en éteignant sa cigarette. Il poussa un long soupir, avant de dire plus pour lui même en commençant à nettoyer.

-"Je m'appelle Shadow. Mais tu ne restes pas trop longtemps hein..."

Chacun à leurs occupations, le temps s'écoula plus rapidement que ça en avait l'air, et la nuit tomba rapidement. Après une heure et demi, l'homme de ménage avait astiqué l'endroit parfaitement, et ne voulant pas troubler l'artiste, il alla s'asseoir sur le rebord de la fenêtre, une autre cigarette au bec, tout en admirant l'obscurité. Alors qu'il semblait qu'il pouvait presque ne faire qu'un avec la noirceur de l'extérieur, une voix lui fit revenir à la lumière de la salle d'art.

« -A-ah… D-désolé… Je vais vous aider à faire le ménage… »


N'importe quoi... ce garçon devrait vraiment se taire et juste peindre, l'illusion d'un être passionné et fort s'effaçait dès qu'il ouvrait la bouche. D'ailleurs, il avait cessé de le tutoyer. Lunatique le petit... Reprenant une taffe, il le regarda s'activer à ranger son petit bazar, pour ensuite venir s'approcher de lui.

« -Si je peux être utile. »

Aiden était-il si perdu dans sa toile, qu'il n'avait pas remarqué que le ménage était déjà terminé depuis une vingtaine de minutes ? Shadow ne put retenir un léger rire qu'il vint cacher avec sa main, en le regardant de haut en bas. Ce gars était vraiment quelque chose. Il avait toujours un petit sourire amusé avant de relacher sa bouffée sur l'élève.

-"Tu es vraiment un cas... tu n'as pas remarqué hein ? J'ai terminé depuis un bout de temps. Et de toute manière je n'avais pas besoin de ton aide, tu devrais te concentrer sur peindre ou rentrer chez toi te reposer."

Il se releva en écrasant sa cigarette et passa une main dans ses cheveux. Il espérait que son attente ne passerait pas pour un acte de gentillesse. Shad avait ça... juste parce qu'il en avait envie. Il reposa ses yeux verts sur Aiden, avant de lacher en sortant les clés de sa poche et reprenant son petit chariot.

-"Allez, sors maintenant, je dois fermer la salle. Tes parents doivent s'inquiéter en plus."


Se dirigeant vers la sortie, il attendit que le jeune homme sorte pour fermer la salle.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre





Invité
(Invité)



Dim 14 Mai 2017 - 3:58


COMMENT NE PAS S'Y ATTENDRE


Le rire de l’homme de ménage- Shadow lui avait dit Aaron-, le troubla. Le regard qu’il lui lança en plus de cela, le fit reculer un peu et baisser la tête. Il avait l’impression d’être face aux autres élèves tout d’un coup.

« -Tu t’es trop emporté Aiden, il ne fallait pas croire que parce qu’il fait ce métier, il est différent d’eux. Le monde est pourri, tu as beau vouloir l’aider malgré qu’il ait déjà fini, cela le fait rire au lieu de le toucher. »

Les paroles d’Aaron le firent tourner la tête pour constater qu’il avait raison. Il était un idiot… Et pourtant, bien que le début paraisse antipathique, le reste paru plus protecteur…

« -Arrête de voir le bien là où il n’y en a pas.
-Mais, il m’a attendu non ?
-Ca, c’était juste pour pas te faire pleurer… Il n’est en aucun cas gentil…»

Aiden ne répliqua pas mais on sentait qu’il était encore en désaccord. Les clés tintèrent et il obéit au jeune homme avant de se figer à la sortie de la salle après cette évocation, si singulière, et qui pourtant, remuait trop de choses en cet être si fragile. Oui, il était même capable de pleurer, mais comment ne pas être chamboulé ? Son père était mort, sa mère avait tué son frère et ne lui voulait sûrement pas du bien… Alors, il se replia sur lui-même, ne répliqua pas. Il avait toujours eu cette faculté de se taire, de ne rien dire alors que tout allait mal…

« -Ah nan mais lui il me saoule, je sais pas s’il le fait exprès ou non, mais je m’en fout, je vais me le faire. »

Aiden fut relégué au second plan, balayé brusquement comme une petite souris et si l’on avait pu, on aurait pu entendre ses protestations qui cependant, grâce à cette intervention, venait de chasser la tristesse. Aaron apparut, l’aura changea, l’expression s’endurcit et il fit craquer ses doigts au grand damne d’Aiden-

« -Mais je t’ai déjà dit de pas faire ça ! Tu vas m’abîmer mes mains ! »

-avant de s’approcher de l’homme de ménage, le saisissant au col. Qui aurait cru qu’il avait autant de force alors qu’il était si petit ?

« -Alors déjà, on va mettre les point sur les i hein, mais je suis pas un gosse et je vois pas pourquoi ça inquiéterait mes parents vu que je n’en ai pas ! -
-Et maman ?
-La ferme Aiden, pensa Aaron avant de reprendre à voix haute. Ensuite, tu vas arrêter avec tes grands airs et ta fausse gentillesse parce que ça va avoir le mérite de vite me gaver. Aid-J’ai juste voulu t’aider à faire le ménage, mon boulot m’a juste pris un peu de temps, mais c’était pas une raison pour te foutre de moi. Je t’ai parlé parce qu’il n’a pas d’amis et que tous les autres élèves le traite mal et il s’est pas dit que juste parce que tu étais homme de ménage tu serais obligé d’être sympa, mais j’ai pensé que t’aurais peut-être plus de considération et de gentillesse pace qu’au moins, tu te croirais pas supérieur, mais apparemment c’est pas le cas. »

Suite à cela, Aaron lâcha sans délicatesse Shadow et tourna les talons rageusement pour s’enfoncer dans les couloirs et rejoindre la sortie. Seul bémol ? La porte était fermée et il failli lui mettre un coup de pieds.

« -Ca-calmes-toi Aaron… C-ce n’était pas la peine de t’emporter comme cela…
-Pas la peine de s’emporter comme cela ? Cria presque à l’entente de tous le frère. Bien sûr que si ! S’amuser à prendre les gens de haut dès que l’on voit qu’ils sont timides et effacés, et les croire faible en s’estimant d’office « dominants » comme des animaux ? Tu te dis pas qu’il y a un problème là-dedans ? Toi qui veut toujours aider les autres, tu devrais peut-être réussir à comprendre non ? »

Et encore une fois, Aiden ne répliqua pas. Pour une fois, il n’avait pas réussi à contenir son frère, et à faire qu’il n’intervienne pas… Pourtant, des fois, il se demande comment sa vie serait si Aaron était celui qui dirigeait, si lui, ne faisait que peindre…Cette pensée, fut comme un calmant sur l’âme qui s’apaisa brusquement pour revenir à ce qui l’importait le plus… Le bien de son frère.

« -Ne te poses pas des questions comme cela Aiden… On pourrait refaire le monde de « Et si ». Et je ne prendrais pas ta place à longueur de temps, fit-il avec un petit rire. Sinon, j’aurais mal à la gorge à force de crier !
-Tu devrais faire attention à pas parler à voix hautes Aaron, s’inquiéta le garçon.
-T’en fais pas, de toute manière, à part l’autre idiot y’a personne.
-A part Shadow oui, mais il est là, justement…
-Bah… Répliqua-t-il simplement comme dernier argument »
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 774

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai 2017 - 14:28

Le timide
Aiden
& L'ennuyé
Shadow
Comment ne pas s'y attendre

 Réponse time ! Je suis désolée mais j'ai été un peu pressée par le temps, je devais aller en cours, j'espère que la fin ne sera pas trop bâclée ! Amour, gloire et tasse de thé~

Comment Shadow aurait pu s'attendre à des telles paroles et actes de la part du jeune homme timide de tout à l'heure ? Tout ce qui était mignon chez lui semblait soudainement voler en éclat dans son expression, comme si il perdait le contrôle. Mais le contrôle de quoi ? C'était toujours Aiden, mais avec un autre genre de beauté, et c'était si différent qu'il avait l'impression que ce n'était plus la même personne face à lui. Il détestait entendre le claquement de doigts, et son attention se reporta sur les doigts du garçon. Non, sérieusement... cette chochotte venait chercher la bagarre ? D'habitude il était plus du genre à se laisser frapper pour économiser ses forces et son temps, mais là aucune chance qu'il laisse cet élève prendre l'avantage. Levant un sourcil, il regarda le garçon le prendre par le col. Il ne put pas retenir un léger rire. C'était une blague n'est ce pas ? Ca lui apprendrait à être sympa avec un idiot tiens...

« -Alors déjà, on va mettre les point sur les i hein, mais je suis pas un gosse et je vois pas pourquoi ça inquiéterait mes parents vu que je n’en ai pas! Ensuite, tu vas arrêter avec tes grands airs et ta fausse gentillesse parce que ça va avoir le mérite de vite me gaver. Aid-J’ai juste voulu t’aider à faire le ménage, mon boulot m’a juste pris un peu de temps, mais c’était pas une raison pour te foutre de moi. Je t’ai parlé parce qu’il n’a pas d’amis et que tous les autres élèves le traite mal et il s’est pas dit que juste parce que tu étais homme de ménage tu serais obligé d’être sympa, mais j’ai pensé que t’aurais peut-être plus de considération et de gentillesse pace qu’au moins, tu te croirais pas supérieur, mais apparemment c’est pas le cas. »

Oh, le petit monologue de l'enfant mal aimé... devait-il verser une larme ? Sans essayer de se dégager, il prit une autre cigarette entre ses lèvres, avant de l'allumer. L'enfant le lâcha de lui même. Heureusement pour lui, Shadow n'était pas vraiment du genre patient. Il le regarda partir sans rien dire, fumant quelques secondes et l'entendant parler tout seul. Génial, un taré... Pourtant, le jeune homme était d'une banalité affligeante quelques minutes plus tôt, et maintenant il parlait avec lui même dans un débat on ne peut plus.. idiot ? S'avançant finalement, il jeta un petit regard de haut en bas sur le schizophrène.

"-A mon tour de m'exprimer je crois... Tu prends la mouche pour un rien dis moi, je n'ai pas de parents non plus et je n'en fais pas tout un plat.  Ensuite, pour l'histoire de te prendre de haut, je ne vois pas quand je l'ai fait. Ah si, j'ai juste trouvé mignon que tu me proposes ton aide. Mais je me rappellerais qu'à l'avenir mieux vaut faire exactement ce que tu dis pour éviter une crise de gamin. Oh, et si tu penses pouvoir parler avec moi juste parce que je suis homme de ménage, ce n'est pas toi qui prends les gens de haut ? Enfin, laisses tomber..."


Sans rien dire sur sa crise de folie, il ouvrit la porte en lâchant une grosse bouffée de fumée sur le visage du garçon. Il y avait vraiment trop de gens bizarres dans cette ville... enfin, il pouvait parler.

"-C'est pas parce que j'ai un métier de merdre que je suis gentil. Au contraire, méfies toi la prochaine fois."

Un léger sourire provocateur vint éclairer le visage de Shad, et il lui fit même un petit clin d'œil. Jusqu'au bout, il avait bien envie d'embéter ce drôle de garçon.. Puis du menton il lui indiqua la sortie.

"-Ca y est, tu peux la faire ta sortie en fanfare~"

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre





Invité
(Invité)



Lun 15 Mai 2017 - 15:50


COMMENT NE PAS S'Y ATTENDRE


Aiden avait repris le contrôle avant de voir revenir l’homme de ménage, son regard montrant ce que le garçon avait redouté ; Il avait entendu la moitié du dialogue, et devait sûrement le prendre pour un fou… Il s’apprêta à s’excuser, Aaron grommelant intérieurement qu’il n’en avait pas besoin, quand Shadow prit la parole. Aiden subit ces paroles, si véridiques et réprimanda Aaron en même temps.

« -Je t’avais dit de pas t’énerver ! Tu es trop impulsif, tu réfléchis pas ! Oui, quand on évoque le sujet des parents, ça me rends triste, c’est normal, mais ce n’est pas la peine de monter sur tes grands-chevaux et de l’agresser ! Et moi non plus, je ne pense pas qu’il m’est pris de haut et il a raison… C’est moi qui est dû le prendre de haut en me disant qu’il serait facile de parler avec lui parce qu’il est homme de ménage…J’ai osé parler avec lui parce que je me suis dit qu’il ne se prendrait pas pour supérieur comme les autres élèves le font… »

Puis il finit d’écouter en silence, toussant simplement lorsque la bouffée lui atterrit sur le visage. Il le vit ouvrir la porte et Aiden baissa la tête. Il devait s’excuser… Il y avait un malentendu, c’était certain… Lui n’avait pas voulu que les choses se passent comme cela… Il avait juste voulu se lier avec quelqu’un… Peu lui importait son métier ou autre… Pas gentil ? Sans relever la tête ou bouger, ses yeux fixant le sol, le jeune homme osa parler alors que Shadow lui parlait de sortie en fanfare. Intérieurement, face à cette provocation ouverte, Aaron s’énerva et Aiden le fit taire.

« -Ne dîtes pas que vous n’êtes pas une personne gentille… Si vous ne l’étiez pas, vous m’auriez mis dehors… Peut-être que c’était votre intention au départ, mais vous ne l’avez pas fait, et vous avez même attendu que je finisse… C’est moi qui ai été impoli… Je me suis imposé, je ne vous ai pas aidé… J’ai… Eté violent et ai eu des paroles déplacés et fausses… Je suis désolé de vous avoir donné l’impression que je vous prenais de haut… Ce n’était pas mon but… » Acheva-t-il avec une voix triste et coupable.

Que pouvait-il dire de plus ? Il était gêné, de par son comportement, et celui d’Aaron… Il ne pouvait pas lui avoué pour ce dernier d’ailleurs, bien que cela aurait pu expliquer ce changement trop radical de comportement. Il n’était pas aussi farouche et impulsif qu’Aaron, et même, ils dégageaient une aura trop différente… Aiden sortit finalement.

« -Désolé encore, et bonne soirée. »

Celle-ci était déjà bien entamée… Et avait tellement mal commencé… Pourquoi tout se passait à l’inverse de ce qu’il voulait ? Il avait juste eu envie de se lier, et le contraire s’était déroulé… Il avait osé lui parler, mais ses intentions avaient pris un autre sens aux yeux de Shadow… Les autres personnes d’entretien avaient-elles pensé qu’il les prenait de haut ? Peut-être… Il n’en savait rien de toute manière… Mais si c’était bien le cas, alors il valait mieux qu’il tente d’essayer d’arrêter de parler aux autres… Il y aurait toujours quelque chose, une incompréhension, qui ferait que tout irait mal ou qui blesserait quelqu’un.. La porte de l’école se referma, et il se détourna. Mieux valait rentrer et dormir, en espérant que le lendemain serait meilleur…
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 774

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Mai 2017 - 22:48

Le timide
Aiden
& L'ennuyé
Shadow
Comment ne pas s'y attendre

 C'est couuuurt je suis désolée je n'étais pas inspirée ;w;

Appuyé sur la porte pour la garder ouverte, il attendait simplement que le garçon sorte pour avoir enfin la paix. Il n'était pas du tout d'humeur à se battre avec un gosse, mais si Aiden tentait quoi que ce soit, Shadow le recevrait comme il se doit. Pourtant, après avoir baissé les yeux en affichant la mine d'un chiot que l'on vient de disputer, le garçon rebascula dans sa personnalité gentille victime. Il avait de sérieux problèmes...En plus il le prenait pour quelqu'un de gentil, alors qu'il venait juste de lui dire qu'il ne l'était... était-il idiot ? En tout cas, son petit ton peiné le faisait se sentir mal, alors que Shad ne se sentait coupable de rien... Raah, ça l'énervait les gens capables d'être si mignons, qu'on finissait par ne plus leur en vouloir.

Finalement, la porte qui claqua alors qu'il s'était décalé le ramena à la situation actuelle, qui était que l'élève avait filé le moral dans les chaussettes. En plus apparemment, il n'était pas parti pour rentrer dans un foyer aimant et agréable... Il n'état pas quelqu'un de gentil, mais pas quelqu'un de méchant non plus. Ouvrant à nouveau la porte, cherchant la silhouette de Aiden, il l'appela:

"-Hey le petit peintre !"

L'élève se tourna vers lui, et il le rattrapa en vérifiant qu'il avait bien laissé la porte ouverte. Il ne comptait clairement pas laisser son sac dans le vestiaires des gens du ménage. Il n'avait pas grand chose mais préférait le garder. Un peu gêné, il passa sa main dans ses cheveux, en regardant le garçon.

-"Je ne vais pas nier que tu es du genre étrange, mais... enfin, t'as pas à être désolé. J'ai bien aimé te regarder peindre, c'était inspirant. Ma soirée à été différente des autres grâce à toi."

Il lui fit un léger sourire. Shadow avait presque envie de lui tapoter la tête pour lui redonner du courage. Il espérait avoir réussi à trouver les mots justes pour lui redonner un peu de bonne humeur, et ne pas terminer cette soirée dans la morosité.

-"En tout cas j'espère retomber sur toi et tes travaux un de ces jours. Bon hé bien... prends soin de toi Aiden."

Ne pouvant résister à la tentation de façon inconsciente, comme si il été face à une adorable peluche, il lui tapota la tête avec douceur avant de retourner travailler. Il en avait encore pour une petite heure, et lui aussi pourrait rentrer se reposer chez lui.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre





Invité
(Invité)



Mer 17 Mai 2017 - 17:48


COMMENT NE PAS S'Y ATTENDRE


Aiden s’apprêtait à s’en aller, espérant qu’il serait excusé et que Shadow ne lui en voudrait pas ; Il ne voulait pas qu’on le déteste… Il jeta un dernier regard triste à l’homme de ménage. Malgré ce qu’il disait, il trouvait toujours que s’était une gentille personne, et il aurait réellement aimé devenir ami avec lui… Le jeune homme se retourna et commença quelques pas. La porte claqua, une apostrophe lui fut lancée et le fit se figer. Le garçon se retourna et regarda l’homme venir à lui, un air gêné sur le visage. Il l’écouta en silence, la gêne de l’homme le touchant aussi. Oui, il ne pouvait nier le fait qu’il avait pu paraître étrange… Parler seul déjà l’est, mais changer autant de personnalité… Ce n’est même plus être lunatique… Il avait dû le prendre pour un fou… Et, il aurait fallu qu’il lui avoue tout pour qu’il comprenne… Qu’il lui fournisse des preuves de la véracité de ses dires… Car sinon, cela ferait l’effet inverse… Mais il était encore trop tôt, il ne pouvait pas lui dire alors qu’il ne le connaissait que depuis même pas quelques heures…

« -Tu veux que je le possèdes pour lui prouver que tu n’es pas fou ? Je pourrais en profiter pour dénicher quelques secrets compromettant…
-Non, il vaudrait mieux éviter… Je n’ai pas confiance en toi là… Ta voix est diabolique, on penserait que tu lui veux du mal…
-Moi ? Reprit-il innocemment. Loin de là… »

Mais il se trahissait trop, même s’il avait surtout dit cela en plaisantant… Puis, Shadow continua. Si, il était désolé. Il avait eu peur de blesser le garçon, bien qu’il ne pense pas, heureusement, que ce soit le cas. Et puis, même sans le blesser, il était désolé, car il ne voulait en aucun cas paraître impoli ou gênant…
Sa soirée avait été différente, et il avait aimé le regarder peindre ? Un sentiment de joie l’empli doucement, partant du cœur pour s’égayer dans son corps. Il aima le voir sourire, et ses doutes, ses légers remords disparurent. Aiden sourit à son tour. Il regretta cette dernière phrase, celle où il lui disait au revoir. Ce n’était plus une question de se lier à une personne, c’était une question d’être avec une personne que l’on appréciait déjà. Oui, comme toute personne, Shadow avait son caractère, mais il était doux et gentil. Il l’aimait bien… Alors, devoir déjà se dire au revoir, si vite, après si peu de temps passé ensemble, cela l’attrista. Il sentit avec surprise, une douce main lui tapoter la tête, délicatement… Et si Aaron grogna en répliquant qu’il n’était pas un enfant et qu’il allait finir par aller le hanter, son sourire à lui illumina son visage. Il le vit partir et ce dernier fana. Il ne réfléchit pas vraiment et le rattrapa alors à son tour, l’attrapant par le bas de son haut. Il le retint du bout des doigts, comme avec appréhension, et attendit qu’il tourne la tête vers lui.

« -Si je ne te gêne pas, je peux venir t’aider ? »

Cela faisait longtemps qu’il n’avait pu discuter avec quelqu’un en-dehors des professeurs et de son frère…

« -J-j ’aimerais encore parler et passer du temps avec toi… S’il te plait… E-et puis… Je t’ai fait perdre du temps car tu m’as attendu… Ce sera une manière de te rendre la pareille pour m’excuser… » Finit-il avec une petite voix.



Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 774

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin 2017 - 2:46

Le timide
Aiden
& L'ennuyé
Shadow
Comment ne pas s'y attendre

Réponse tardive mais comme tu ne viens plus je m'étais dit que ce n'était pas trop grave... mais si t'es déterminée à être plus sur le fofo promis je répondrais plus vite ! Et si tu veux d'autres RP j'ai un petit Gabriel pas piqué des hannetons !

Il ne s'attendait pas à sentir cette légère pression le tirer un peu en arrière. Même si il doutait que ce soit Aiden, il ne voyait pas qui ça pouvait être d'autre. Encore un de ses passages lunatiques ? Sans doute... Qu'est ce que ça allait être cette fois? Une crise de larmes ? Un coup de poing ? Un câlin ? Sa mère avait toujours été un peu comme ça avec lui, à changer d'humeur en un dixième de seconde, et en tournant sa tête il s'attendait à bien des réactions...

« -Si je ne te gêne pas, je peux venir t’aider ? »

Bon, peut être pas à une phrase si mignonne du si gentil garçon. Comment ça pouvait gêner quelqu'un d'être aidé à nettoyer quand clairement il était assez tard, et qu'on en avait marre ? C'était plus une lumière dans la nuit pour le moment ce gars, un véritable Whitestone apte à aider même les Dirarys, les traitres.

"-J-j ’aimerais encore parler et passer du temps avec toi… S’il te plait… E-et puis… Je t’ai fait perdre du temps car tu m’as attendu… Ce sera une manière de te rendre la pareille pour m’excuser… »

Et voilà, il avait encore envie de lui faire des papouilles dans les cheveux pour revoir son adorable sourire, au lieu de cette petite bouille timide. Lui faisant un sourire, il hocha la tête.

-"Ce serait plutôt sympa de ta part. Ecoutes, je ne pense pas qu'en faisant le ménage si on le fait bien on puisse grandement discuter. Mais si tu bosses bien, je te paye une bière après !"

Sans vraiment écouter son approbation ou ses contestations, il entra dans le bâtiment pour lui tendre un chiffon et un produit, lui indiquant les vitres à nettoyer, pendant qu'il se chargeait rapidement de passer la serpillère dans le couloir. A deux il n'en aurait pas vraiment pour longtemps ! D'ailleurs, le temps passa bien plus vite, et après avoir passé l'aspirateur, demander de l'aide à Aiden pour qu'il se charge de vérifier que toutes les fenêtres étaient fermées à clefs ainsi que les portes, en moins de 30 minutes tout était terminé ! Il s'approcha du garçon pour lui ébouriffer les cheveux.

-"Bon travail ! Du coup tu veux aller boire quelque chose pour que je puisse te remercier ?"

Il avait presque envie de passer un peu plus de temps avec ce gamin finalement. Lui qui le fuyait un peu plus tôt... Peut être qu'avec quelques conseils en tant qu'ancien roi de son lycée, il pourrait l'aider à se faire d'autres amis et gagner en confiance en lui. Il n'imaginait que trop certains élèves de l'école l'embéter à cause de sa timidité et son aspect un peu atypique de "je me parle tout seul de temps en temps". Mise à part ça, c'était un gars on ne peut plus sympa en fait.

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre





Invité
(Invité)



Sam 10 Juin 2017 - 20:40


COMMENT NE PAS S'Y ATTENDRE


Un sourire, puis un petit hochement de tête. Son visage s’illumina en écoutant Shadow. Plus il le voyait, plus l’impression que le jeune homme était le soleil s’amplifiait. Il brillait, son sourire éclatait, si éblouissant. Lui était comme la lune. Elle avait beau vouloir éclairer, sa lumière restait blafarde, guidant à peine dans l’obscurité. La personne qui lui faisait face elle, l’évinçait entièrement. Il voulait lui ressembler au fond, trouver comment lui aussi, pourrait-il chasser les ténèbres qui l’enveloppaient. Il voulait tenter de le rejoindre, lui, si semblable et pourtant si différent. Mais, tout le monde sait que la lune et le soleil ne se croisent que rarement, dans de brefs instants.

Finalement, son sourire perdit un peu de luminosité encore. Sa pensée, lui disait, qu’il aurait beau tenter ce qu’il voulait, leurs routes divergeraient. Non pas qu’il voulait passer sa vie avec lui, après tout, c’était encore un inconnu. Mais il devait avouer que la solitude était une chose de plus en plus pesante et que oui, croiser un peu plus le soleil pour illuminer sa vie, lui réchaufferait le cœur tel les rayons lumineux de son sourire. Son invitation à boire après le rempli de joie. C’était plus que ce qu’il espérait. Bon, il ne buvait pas de bière, mais ce n’était qu’un détail, non ? Si.

« -Pff, t’as pas autre chose à faire que de perdre ton temps avec lui ? » Grogna Aaron intérieurement.
« -Non. » Répondit-il mentalement.

Une réponse claire et concise. Son frère bougonna mais n’insista pas. Il était une personne lui aussi, totalement opposé à lui. Impulsif, jaloux, possessif, agressif, violent, le tout dans l’excès. Et cela ne faisait qu’empirer. Pourquoi ? Il n’en avait pas vraiment beaucoup l’idée. Parce qu’il détestait le voir faire l’éponge sur ce qu’il subissait ? Parce qu’il détestait le voir pleurer sans rien faire ? Parce que cette « vie » n’en était pas une ? Peut-être avait-il trouvé la bonne cause, peut-être non, peut-être était-ce un peu de tout… Il ne saurait sûrement pas tout de suite de toute manière ; Aaron fuyait le sujet…
Aiden saisit ce que Shadow lui tendit, commençant son travail avec un sourire d’enfant sur les lèvres. Le temps passa sans qu’il ne s’en rende compte. Le temps n’avait jamais été son ennemi, mais n’était pas non plus un bon ami. Mais pourtant, pendant ce laps de temps, il lui avait paru passer vite, comme lorsqu’il peignait ; Il ne faisait plus attention à ce qui l’entourait.
Le jeune homme revint vers lui, lui signalant que le travail était fini. Une main passa dans ses cheveux et les ébouriffa tandis qu’il rougissait, avec son sourire que l’on aurait qualifié de niais toujours peint sur son visage.

« -Oui, je veux bien, même si ce que j’ai fait était justement pour vous remercier… Donc, de rien.. »

Son regard qui fuyait au sol se leva pour plonger dans le sien, comme s’il savait ce à quoi il pensait. Ils sortirent finalement du bâtiment et plongèrent dans les rues noires de nuit où cependant, quelques auréoles de lumières les guidaient. Aiden avait par instinct, repris le bas du t-shirt de Shadow pour le suivre, tel un caneton. Ne voulait-il juste pas le perdre, bien qu’ils ne soient pas dans une rue bondée de monde ? Ou alors, avait-il peur ? Peut-être un peu des deux. Un établissement illuminé, où des voix étouffées leurs parvenaient. Le garçon suivit Shadow en se cachant presque derrière lui. L’intérieur était chaleureux, l’odeur d’alcool emplissait la pièce tandis qu’un nuage de fumée flottait au-dessus de leurs têtes, s’élevant des nombreuses cigarettes aux bouts rougeoyants. Ils s’installèrent à une table, le comptoir déjà rempli et il se mit à attendre, face à lui. Il voulait lui parler, mais, par où commencer ? Que demander ? Que devait-il éviter d’aborder ?

Revenir en haut Aller en bas



avatar


Shadow Worcester
(grand balayeur ténébreux)

Messes basses : 486
Avatar : Cole Sprouse



Situation : There is no sunshine, when he's gone
Métier/études : Homme de ménage, il travaille dans pas mal de lieux municipaux et écoles privées.

Réputation : 774

Inventaire : RARE
Oeufs magiques en chocolat x16

COMMUN
Corde indétachable x1 (temps restant : 3 RP's complets)
Philtre d'amour x1 (un RP complet)
Bonbons de vérité x5 (5 RP's complets)
Pastille de lévitation x1 (un post RP)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)
Poupée vaudou x1 (1 semaine)
Sac de Marry Poppins x1 (-> 4 juillet)
Cahier de surveillance x1 (-> 4 juillet)
Portrait de sa génitrice x1 (illimité)
Photo de classe dernière année de lycée - ancienne amoureuse, Milo, Scarlett... et Shadow x1(illimité)

Pouvoirs : Peut changer de formes et de corps.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 19 Juin 2017 - 19:42




Ou comment ne pas s'y attendre


ft. Aiden. environ 600 mots



Ca le soulageait de voir que le garçon souriait de nouveau. Il y a des gens comme ça, tu le connais depuis quelques minutes mais leur sourire est une véritable récompense pour qui tu ferais n'importe quoi. En tout cas, Aiden n'avait pas l'air de quelqu'un de follement heureux, et c'était d'autant plus agréable de le voir sourire un peu. En tout cas, il savait qu'il ne pourrait pas vraiment aidé le garçon dans sa vie vu que déjà il n'arrivait pas à s'aider lui même, mais être avec lui de temps en temps pourrait ne pas être une mauvaise idée. Oh, et devant cet être tout mignon, il allait devoir se tenir niveau alcool, ce qui le fit lâcher un petit soupir. Après une longue journée un petit truc fort qui vous rend votre joie de vivre, il n'y avait rien de tel... enfin, peut être qu'avec le Whitestone, il n'en sentirait pas le besoin.

« -Oui, je veux bien, même si ce que j’ai fait était justement pour vous remercier… Donc, de rien.. »

Voilà que ses joues ressemblaient à deux petites pommes, il le trouvait presque irrésistible. Ce petit ferait mieux de faire attention, ou quelqu'un allait finir par se servir de lui et le croquer tout cru. Il n'aimait pas ceux qui se servaient des autres, ça lui faisait penser à ce qu'il était avant. C'était comme une autre vie, qui à la fois lui faisait honte, et en même temps lui manquait. Le pouvoir, au fond, c'était si confortable. Mais il n'avait réalisé que trop tard qu'au fond il ne contrôlait rien. Et il était là, à balayer les couloirs où passait l'élite de demain...

Puis ils se rendirent en ville. C'est là que, comble de la mignonnerie, Aiden s'accrocha à son haut, comme un faon ayant peur de perdre sa mère. Cette attitude était vraiment adorable, et il le laissa donc le suivre silencieusement dans les rues de la ville qui elles respiraient le bruit et la vie. Une cigarette à la bouche, il avançait en tête de ligne, traçant le chemin à suivre. En tout cas, malgré que ce soit chou, si le jeune homme voulait essayant d'en imposer et se faire respecter il allait devoir arrêter de faire ça. Ou en tout cas pas avec n'importe qui.

En entrant, il écrasa sa cigarette dans un cendrier du comptoir en saluant deux ou trois amis. Enfin, "amis"... des connaissances avec qui il avait fumé et dont il ne se souvenait pas toujours des évènements passés ensuite. Parfois il se disait vraiment qu'il ferait mieux d'arrêter les drogues fortes. Puis sa vie de merde le rattrapait et il voulait oublier ou mourir. Et comme il avait peur de la mort...

Ensuite il alla s'installer à une table en enlevant sa veste, et reprit une cigarette presque directement. Il releva ses yeux verts sur le garçon en face, et en le voyant aussi peu à l'aise, il lâcha un léger rire qu'il cacha presque aussitôt avec sa main.

-"Hé... détends toi. Ici personne ne viendra te faire chier, et si y a rien à dire, pas la peine de se forcer à parler. Parfois le silence vaut mieux que des imbécilités non ?"

A ces mots il prit la carte qui était en face de lui, et lui lança.

-"Tu veux boire quoi ? Tu es majeur au moins ?"






love.disaster

________

Grâce à toi, mes ombres se dissipent.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t136-shadow-worcester-essaye-de-faire-sa-fiche-convenablement-et-au-bon-endroit http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t143-journal-de-bord-shad http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147p75-ask-me-ombre





Invité
(Invité)



Ven 23 Juin 2017 - 23:58


COMMENT NE PAS S'Y ATTENDRE


Un petit rire le fit sortir de sa gêne et Aiden releva ses yeux sombres sur l’homme qui remettait une cigarette entre ses lèvres et cachait sa bouche de sa main. Il avait déjà remarqué cette manie de cacher son rire, et, inconsciemment, sa tête se pencha sur le côté pour se demander s’il y avait une raison à cela. Il l’écouta en silence, un sourire se dessinant doucement sur son visage. Shadow avait raison, il n’avait pas besoin de s’en faire, il n’avait pas besoin de parler à tout prix…

« -Oui, c’est vrai. »

A peine ces mots sortis que la carte vola à lui, ses mains qu’il gardait sur ses genoux se relevant brusquement et à la hâte pour la rattraper. La réflexion du jeune homme lui fit échapper un petit rire. Le premier de la soirée.

« -Oui, j’ai 21 ans. Et toi ? » Répondit-il avec un sourire qui ne le quittait plus.

Il se sentait bien en présence de Shadow. Il n’y avait pas besoin de se forcer à quoi que ce soit, il acceptait de lui parler déjà, c’était beaucoup… Cela ne l’avait pas gêné qu’on le prenne encore pour un enfant, il y était habitué oui, mais ce n’avait pas été méchant non plus. Puis, ses yeux semblèrent pénétrer le jeune homme, comme attirer tout à coup comme un papillon de nuit vers la lumière, alors qu’une couleur se mettait à miroiter délicatement, brillante comme un joyau, éblouissante comme le soleil qu’était cette personne à elle seule.

« -Violet Améthyste…» Prononça-t-il sans s’en rendre compte, fixant le creux du cou du balayeur.

Ça ne l’étonnait même pas.. Puis, son regard revint au visage de Shadow alors qu’il se rendait compte que le souffle de sa voix avait dépassé le passage de ses lèvres.

« -Ah euh… J-je… Je pensais que le violet améthyste serait une jolie couleur pour te représenter… » Rougissant de plus en plus, ses yeux se fixèrent sur une tâche incrustée dans le bois de la table comme si c’était la plus belle chose qu’il n’avait jamais vu. « -Elle symbolise l’amitié et la paix… Comme un… Sentiment d’apaisement en ta présence ? E-enfin, c’est ce que je ressens…Je crois.. Elle signifie cependant aussi la nostalgie et la solitude et… J’ai l’impression que… C’est ce que tu ressens un peu ?... »

Ça y est, il se remettait à triturer ses mains, jusqu’à ce qu’une serveuse arrive pour prendre leur commande.

« -U-une limonade s’il v-vous plait. »

Il ne put s’empêcher de la regarder en face, et de voir l’éclair qui passa dans ses pupilles. Amusement ? Oui, sûrement ça. Il avait beau être majeur, boire de l’alcool n’était pas pour lui. Il n’avait pas tenté en effet, alors, il ne pouvait pas vraiment dire cela, mais il savait les effets de dépendance que cela pouvait entraîner, les effets néfastes sur le corps et tout le reste. Cela dépravait un humain si on en abusait, et, il ne doutait pas qu’avec un seul verre il se retrouve sous la table… Alors, il deviendrait un boulet pour Shadow, perdrait sa raison et qui sait, peut-être même l’envie de ce dernier de se lier à lui ? Donc oui, il préférait éviter. Tout comme la cigarette dont il voyait la fumée s’élever de nouveau. La serveuse prit la commande du jeune homme et fit volte-face, ses talons claquant sur le sol.

« -D-désolé pour le violet, si cela t’a gêné... »

Leur commande fut déposée sur la table, un petit « Merci » lui échappa tandis que ses mains entouraient le verre frais. Ils étaient retournés au point de départ…

« -J-je… J-je sais que tu as dit que le silence valait des fois mieux mais, même si tu as raison, j’aurais aimé apprendre à te connaitre… Bien que je ne sache pas vraiment par où commencer, désolé.. Donc, si tu as des questions, n’hésites pas… »

Revenir en haut Aller en bas
 
Aiden ft Shadow, où comment ne pas s'y attendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Répondre au sujet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Epilogue :: Archives. :: rps abandonnés-
Sauter vers: