pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !
nous recrutons des modos !

Partagez | 
 

 Aiden ft Raphaël, Vendredi 13

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar


Aiden Casey
(membre d'amour)

Messes basses : 120
Avatar : Jungkook



Situation : Célibataire (forever)
Métier/études : études en arts

Réputation : 263

Pouvoirs : Voir les âmes des défunts et entrer en contact avec elles. Il peut voir leur couleur, c'est-à-dire les sentiments qui les emplissent mais ceci également avec les vivants, comme un don d'empathie. Aaron lui, possède un pouvoir également, qu'il ne contrôle pas, celui de contrôler le corps des êtres vivants et, sans qu'il ne le sache, lorsque son pouvoir se sera amplifié, celui de contrôler également la parole. Le pouvoir d'Aiden, est aussi défensif, c'est-à-dire qu'on ne peut pas lire dans son âme, et donc, ne pas voir des souvenirs ou sentiments bien que ces derniers transparaissent souvent sur son visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Mai - 20:02


VENDREDI 13


Il savait que cela avait été une mauvaise idée… Mais cela restait une habitude alors il n’avait pas écoutés Aaron ni même son professeur… Il était resté après les cours, plongé dans son travail alors que c’était une chose dangereuse après cet évènement si horrible. Qui aurait pu croire qu’il aurait pu y avoir un meurtre dans cette école si réputée ? Un garçon, avait été retrouvé tué dans les toilettes et pourtant, le voilà à errer dans les couloirs, une légère peur au ventre. La police était intervenue bien entendue, et une enquête avait été lancée mais le coupable rodait toujours…

« -Je t’avais dit que c’était une mauvaise idée… »

Mais Aiden ne répondit pas, se contentant de se figer pour fixer un point.

« -Aïe… Ne me dit pas que tu vois l’âme de celui qui est mort ? »

Le garçon hocha la tête alors que le fantôme continuait de parler.

« -J-j’ai été assassiné c’est ça ? Je te reconnais, j’ai… J’ai été l’une des personnes qui te brimait… Excuse-moi, mais aide-moi je t’en prie ! J’ai essayé de parler à tous ceux que je croisais aujourd’hui, mais personne ne m’a répondu… Et toi, je sais que tu me vois car tu me regardes, tu t’es arrêté pour me regarder ! Réponds-moi ! »

Le visage du jeune homme se teinta d’une tristesse compatissante. C’était souvent comme cela… Les âmes restées n’acceptaient jamais souvent avec bonheur de se rendre compte que leur vie était finie, que tout était arrivé à son summum… Des fois, Aiden se demandait ce qu’était réellement la mort. Les humains en avaient peur, tentaient de la fuir, mais était-elle réellement une fin ? Ou un commencement ? Enfin, cela ne pouvait pas vraiment être un commencement tant que les âmes n’avaient pas trouvé la paix…

« -T’es pas obligé de l’aider hein… C’est l’un de ceux qui s’en est pris à toi, tu devrais juste l’ignorer…
-Tu sais très bien que je ne peux pas… »

Aaron soupira et regarda depuis les yeux de son frère. Mais lui ne voyait rien et il soupira de plus belle. Aiden était une personne altruiste, capable d’oublier ses besoins, ses sentiments pour les autres mais ce don ne faisait qu’empirer les choses car la peine qu’il ressentait et qui ne lui appartenait pas le touchait, bien trop… Il ne pouvait alors pas s’empêcher de faire tout ce qui était en son pouvoir… Et ce n’était malheureusement pas pour le mieux. Combien de fois, l’avait-il senti se réveiller en pleine nuit, gâchant ses quelques heures de sommeil pour consoler une âme ? Combien de fois, avait-il eut ce sentiment si désagréable d’impuissance en voyant son frère pleurer pour une personne qui était déjà morte ? Il essayait alors de le consoler, sans vraiment de succès… C’était vraiment horrible…

« -Ca va aller, d’accord ? » Tenta-t-il en avançant doucement, comme on approche un animal effrayé. « Je suis là pour t’aider oui… Tu as été assassiné en eff-…
-Pourquoi moi ? Je n’ai rien fait ! Je n’ai rien demandé ! Je veux juste revoir ma famille, que tout redevienne comme avant !
-Ce… C’est impossible… Tu es mort, je suis désolé… C’est trop tard… »

Le fantôme s’affaissa au sol et Aiden s’approcha pour s’accroupir face à lui. La tristesse qui émanait du corps translucide transparut sur son visage et il commença à tenter de le réconforter du mieux qu’il pouvait avant que le tête du garçon ne finisse par émerger des genoux dans lesquels elle s’était réfugié.

« -Tu es là pour m’aider à aller dans l’au-delà c’est ça ? Que je trouve la paix…
-O-oui, mais… Je ne sais pas vraiment comment je peux t’aider… As-tu une dernière volonté ?
-J’aimerais dire adieu à ma famille. Et je veux que la personne qui m’ait fait ça soit punie.
-Je… Je te promets que la police fera tout pour retrouver ton meurtrier… Mais, tu ne peux pas interagir avec ta famille maintenant… Et j-je ne peux pas non plus…
-Pourquoi ?! S’écria l’âme avant de se calmer, en prenant lui-même conscience de la raison.
-Désolé… »

Oui, il ne pouvait pas parler des morts aux vivants. Car on le prendrait pour un fou… Et les personnes avec qui ils tenteraient de parler se fermeraient, diraient que ce n’était que des sottises… Cela ferait du mal à la famille, comme s’il remuait le couteau dans la plaie, mais également à l’esprit qui assisterait à la scène sans pouvoir faire quoi que ce soit…

________


"Un instinct de vie si pur, une âme si dégagée des liens qui l'enserrent dès sa naissance, que le mot liberté reprenait un sens à sa vue."
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t182-la-couleur-de-l-ame-des-anges-aiden-casey http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t194-de-quelle-couleur-est-votre-ame-pour-moi http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t195-aiden-a-allo-vous-etes-sur-la-messagerie-d-aiden http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t197-j-je-je-verrais-pour-repondre-au-mieux



avatar


Raphaël T. Montgomery
(membre d'amour)

Messes basses : 25
Avatar : Ji Chang Wook



Situation : Célibataire
Métier/études : Technicien dans la police scientifique

Réputation : 26

Pouvoirs : Umbrakinésie, le pouvoir de manipuler la lumière et les ombres, ainsi que le pouvoir d'absorber la lumière et l'électricité.

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 17 Juin - 21:03

Vendredi 13.
Une journée de travaille, enfin pour lui c’était plutôt une nuit… Parfois, de sa fenêtre d’appartement, il pouvait apercevoir les phares des voitures, et dans un sentiment de peine, il se souvenait de tous ses malheurs d’enfants. On lui avait pris beaucoup de choses mais il était toujours là. Prêt à se battre ? Non, il n’avait pas la force pour cela. Se venger peut-être, et encore… Jamais il n’avait revu les visages de ses agresseurs. Spencer s’en serait chargé ? Après tout, il avait assassiné sans aucun scrupule, ses parents et ses frères et sœurs, alors pour les agresseurs de son jeune cousin, ça ne devait pas être une partie de plaisir… Un jour, il lui demanderait.
La scientifique l’avait appelé en urgence pour un crime commis dans une école. Un jeune homme aurait été assassiné et il même si le corps avait été récupéré pour l’autopsie, il manquait tout le travaille de Raphaël pour avancer dans l’enquête. Il quitta alors son appartement avec son matériel pour les relevés d’indices, ainsi que le nécessaire pour les rapides analyses. Assis au volant de sa voiture après avoir quitté l’immeuble, il regarda la rue éclairée par les lampadaires et décida d’en absorber toute la lumière pour être plus à l’aise.

L’école où le crime avait été commis se trouvait en ville. Un peu loin par rapport au centre-ville, il n’y aura donc personne, surtout à une heure aussi tardive. Il se gara et descendit du véhicule, prenant avec lui son matériel, et se changeant pour mettre sa tenue de travail, à savoir une blouse noire, des gants, et un masque pour se protéger de toutes bactéries. Pas de blanc, cela refléterait le peu de lumière qu’il tolérerait. Il entra dans l’établissement scolaire et marcha lentement, regardant tout autour de lui. Ah l’école… Si seulement il avait pu y aller en toute tranquillité, si seulement il avait eu une scolarité « normale ». Mais lui ne l’était pas, alors sa vie ne devait pas l’être non plus. Question de logique peut-être ? Qui sait.

Raphaël ne savait pas vraiment si c’était de la paranoïa ou autre, mais il avait bien l’impression de ne pas être seul dans l’école. Enfin qu’importe, c’était certainement son imagination. Il continua alors d’avancer en direction des toilettes pour hommes et sentait déjà l’odeur nauséabonde du sang séché. Il n’y avait certainement pas que celui de la victime si cette dernière s’était défendue.

Le jeune homme ouvrit la porte menant aux toilettes et alluma la lumière avant d’en absorber une partie pour la rendre moins puissante. C’était déjà plus agréable. Il posa son matériel sur les vasques de porcelaine blanche, ouvrit les mallettes et commença par prendre des clichés de la scène de crime. Grâce à la nouvelle technologie, il n’avait qu’à mettre les photos sur son ordinateur et les envoyer à la scientifique. Plus besoin de se déplacer n’importe où, c’était bien mieux pour lui. Ayant fini de prendre les clichés, le blackmorgans commença le relever d’empreinte et d’indice. C’était un travail plus que fastidieux et il se devait d’être patient afin de rendre un rapport complet à ses collègues. C’était lui qu’on appelait pour se genre d’intervention, il ne devait pas se rater.

« Désolé… »

Raphaël n’était pas fou ? Il avait bien entendu la voix de quelqu’un ? Une voix masculine qui plus est. Mais l’école est censée être fermée alors comment se fait-il qu’il y ait encore quelqu’un ? Sortant discrètement des toilettes, il marchait vers la voix qu’il avait entendu et aperçut un jeune homme, sans doute un étudiant. Chose étrange, il était seul. Il parlait seul aussi. S’approchant doucement, gardant une certaine distance à cause de sa peur du contact, il finit par mieux voir la silhouette de ce jeune homme. Il semblait attristé, mais de quoi ? Etait-il le coupable de ce meurtre, avait-il un lien avec le meurtrier ou la victime ? Ce n’était pas vraiment son rôle de poser ce genre de question alors la seule chose qu’il fit fut de lui demander…

« - Est-ce que ça va ? L’école est fermée, tu es sur une scène de crime tu sais… Qu’est-ce que tu fais encore là à cette heure ? »

Sa voix était douce, il ne voulait pas lui faire peur, lui même n’était pas à l’aise en présence de personne qu’il ne connaissait pas. Alors en face de ce garçon il restait calme. Raphaël n’avait qu’il envie, rentrer chez lui, donner le rapport à ses collègues et se reposer. Mais encore une fois, tout ne se passait pas toujours comme il le désirait.

________

Pour critiquer les gens il faut les connaître, et pour les connaître, il faut les aimer.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t250-le-sombre-raphael#3399 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t252-je-suis-pourtant-solitaire http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t297-en-plein-dans-les-analyses-d-adn-laissez-votre-message#4070 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t364-et-si-pour-une-fois-c-est-vous-qui-posiez-les-questions#4919



avatar


Aiden Casey
(membre d'amour)

Messes basses : 120
Avatar : Jungkook



Situation : Célibataire (forever)
Métier/études : études en arts

Réputation : 263

Pouvoirs : Voir les âmes des défunts et entrer en contact avec elles. Il peut voir leur couleur, c'est-à-dire les sentiments qui les emplissent mais ceci également avec les vivants, comme un don d'empathie. Aaron lui, possède un pouvoir également, qu'il ne contrôle pas, celui de contrôler le corps des êtres vivants et, sans qu'il ne le sache, lorsque son pouvoir se sera amplifié, celui de contrôler également la parole. Le pouvoir d'Aiden, est aussi défensif, c'est-à-dire qu'on ne peut pas lire dans son âme, et donc, ne pas voir des souvenirs ou sentiments bien que ces derniers transparaissent souvent sur son visage.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin - 12:24


VENDREDI 13


Ses bras l’entourèrent lui-même alors qu’il souffrait d’une peine qui ne lui appartenait pas, ses yeux tristes fixés au sol.

« -Tu n’y es pour rien Aiden, tu tentes même de l’aider, ne t’en veux pas… » Tenta Aaron en vain.

Oui, il n’y avait rien à faire pour le consoler. Cette âme qui lui faisait face ne pourrait plus jamais ressentir ce que lui ressentait… Le souffle du vent qui passe sur la peau, la fait frissonner, la chaleur du soleil qui atteint au cœur, la douleur même, l’amour d’un proche, la joie, le bonheur, les rêves d’un futur, les souvenirs d’un passé… La vie et la mort étaient toutes deux un tout. L’une donnait, l’autre prenait. A chaque fois, il ressentait cette même sensation de souffle froid en se tenant près d’un fantôme. Le froid de la mort qui glace jusqu’aux veines… L’âme baissa les yeux au sol, emplie d’une profonde tristesse avant qu’ils ne se relèvent pour regarder derrière elle.

« -Dis-moi que c’est un fantôme… Ça me rassurerait pour une fois. »

Le jeune homme secoua la tête. Non, ce n’était pas un fantôme comme ceux dont avait peur Aaron bien que cela paraisse assez comique étant donné que son frère n’avait normalement peur de rien et que lui les voyait… Mais oui, il aurait préféré que c’en soit un… Aiden se releva et recula d’un pas tremblant, puis d’un deuxième. Les muscles qui se tendent, les doigts qui se resserrent sur la peau frileuse, les poils qui s’hérissent au son de pas qui n’auraient pas dû se trouver là et qui s’avances. Un, deux, trois… La personne s’avance dans l’ombre, doucement, chaque pas par seconde comme si elle ne voulait pas le faire fuir. Ce n’était pas qu’il n’en avait pas envie, loin de là, mais plutôt que ses membres étaient paralysés. Son esprit s’agitait, regrettant tout à coup les conseils de prudence passés à la trappe, oubliés. Là, il doutait que tout aille bien… La personne s’approcha, maintenant assez proche pour qu’il puisse la distinguer entièrement, l’éclat de lune l’éclairant par la fenêtre. Une combinaison étrange maquait le corps, seul le visage était à découvert. Un visage qui n’avait rien d’effrayant. Une âme d’une douce couleur, son corps se détendit. Il n’y avait rien à craindre…

L’homme s’adressa à lui, d’une voix douce, comme s’il s’adressait à un enfant effrayé. C’était à peu près le cas, et, en aucune façon il contredirait cela. Il était souvent pris pour un enfant de toute manière…

« -O-oui.. J-je..
-C’est un membre de la police ! Si tu lui expliques, il pourra peut-être parler à ma famille ! »

Aiden se tut, son regard se tournant vers l’âme en peine qui brillait d’un nouvel espoir vacillant. Il n’avait jamais parlé à personne de son pouvoir, et, s’il en parlait, on ne le croirait pas… Il ne fallait pas vouloir intervenir dans les relations entre la vie et la mort… Le jeune homme baissa les yeux au sol, de nouveau
.
« -J-je sais, excusez-moi… Je reste souvent après les cours pour finir mon travail…
-Dis-lui ! Tu sers bien à ça non ?! »

Un ton du fantôme devenant agressif, Aiden se tendit, regardant la couleur de l’âme foncer brutalement. Ce n’était jamais une bonne idée de contrarier une âme mais…

« -Tu devrais lui dire Aiden. Si ça ne marche pas, il le verra lui-même. Et tant pis s’il te prend pour un fou, tu ne le reverras sûrement jamais après ça… »

L’étudiant avala avec difficulté sa salive et osa jeter un regard à l’homme qui lui faisait face. Et comment était-il sensé dire cela ?

« -J-je… Je parlais avec l’âme d-de la victime… Elle voudrait que l’on dise adieu à sa famille pour elle et que l’on retrouve le meurtrier… »

Et l’âme s’apaisa au contraire d’Aiden. C’était un pouvoir encombrant..


________


"Un instinct de vie si pur, une âme si dégagée des liens qui l'enserrent dès sa naissance, que le mot liberté reprenait un sens à sa vue."
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t182-la-couleur-de-l-ame-des-anges-aiden-casey http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t194-de-quelle-couleur-est-votre-ame-pour-moi http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t195-aiden-a-allo-vous-etes-sur-la-messagerie-d-aiden http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t197-j-je-je-verrais-pour-repondre-au-mieux
 
Aiden ft Raphaël, Vendredi 13
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Répondre au sujet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Histoire :: VILLE. :: Centre-ville. :: Ecole d'Arts-
Sauter vers: