pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 Liés au delà des yeux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar


Calypso Crowle
(stalkeuse de la corbeille)

Messes basses : 195
Avatar : Tiera Skobye



Situation : Célibataire
Métier/études : Ecrivaine

Réputation : 296

Inventaire :
Écureuil chapardeur x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Téléportation, ainsi qu'en secret l'entrée de vos cauchemars, et la lecture en vous comme dans un livre ouvert. ~

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Mai 2017 - 22:56

Crowle
Calypso
& Montgomery
Raphaël T.
Liés au delà des yeux

C'est le début alors on oublie pas d'être clémente  !                        J'espère que ça te plaira quand même ~

Une bien étrange scène se déroulait dans le manoir Crowle...c'était même clairement inédit. Alors qu'il était déjà 22h05, la musique résonnait dans tout le grand salon où l'on pouvait recevoir au moins une trentaine de personnes. D'habitude bien agencé et finement décoré, tout avait été décalé et mis sur le côté pour donner un gigantesque espace. Une seule personne se trouvait dans la pièce, une jeune femme qui pourtant prenait presque toute la place en dansant. Un mélange de danse classique et de moderne Jazz bien personnel, sur une musique lancinante, qui l'hypnotisait au point de pour une fois la faire arrêter de penser. Mais son corps entier exprimait son envie de danser pour vivre, être libre. Chacun de ses mouvements étaient vécus jusqu'au bout de ses doigts fins, elle semblait presque voler par moment, dans sa petite robe blanche. C'était celle que sa mère lui avait offert pour célébrer ses 18 ans, un jour qu'elle avait tant souhaité, pour finalement le maudire. Ca l'avait séparé de tant de choses, pas seulement de sa vision. Son influence, ses amis, sa puissance... tout avait pris un coup ce jour là. Mais elle se reconstruisait, oui, elle deviendrait encore plus forte que ce qu'elle avait été.

Essoufflée, Calypso finit par s'asseoir sur le sol. Elle faisait tout ça car elle voulait comprendre un personnage, une danseuse à deux âmes, dont elle n'arrivait pas à suivre le court des pensées. Ses personnages vivaient en elle, et pour écrire un bon roman, elle devait accepter qu'ils parent d'eux mêmes, et tout faire pour saisir qui ils étaient. Comme lorsqu'elle lisait les personnes réelles. Mais ses personnages étaient bien plus complexes et intéressants que grand nombre des habitants d'Elyas qui ne valaient même pas un coup d'œil... ce que de toute manière elle ne pouvait pas faire.

Une dame de compagnie vint s'approcher d'elle pour lui proposer un verre d'eau, et d'un ton sec, Caly lui ordonna de partir, qu'on la laisse tranquille pour encore une heure. Elle était proche de devenir Elana, cette danseuse. On ne devait pas la déranger. C'était comme si à travers cette jeune femme qui vivait pour danser, elle pouvait être capable de retrouver la vue. Mais alors qu'elle s'était relevée pour recommencer à se mouvoir, se remémorant ses nombreux cours de danses suivis au lycée, quelqu'un toqua à nouveau à la porte du salon. Préférant faire comme si elle n'entendait pas, elle continua de s'enivrer de la musique mais la dame de compagnie ouvrit à nouveau la porte. Calypso se tourna vers la porte, et alors qu'elle s'apprêtait à lui crier dessus, une nostalgique présence se fit ressentir aux côtés de la bonne. C'était... Comment pouvait-il être là ...? Après tout ce temps, après tant de changements.. c'était comme revoir un être cher d'une autre vie. Enfin, revoir, c'était un bien grand mot.

-..Raphaël ?

________

Blackmorgans always win
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t180-un-monde-different-calypso-crowle http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t186-c-est-drole-vous-ne-me-connaitrez-jamais-vraiment-et-moi-je-ne-vous-verrais-jamais-reellement http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t185-calypso-t-as-vu-tes-messages-et-si-tu-fermais-ta





Invité
(Invité)



Sam 17 Juin 2017 - 19:57

Liés au delà des yeux.Raphaël & CalypsoNostalgie… Ce mot si bourré de sens différents. Du côté de Raphaël, c’était plutôt un manque qui revenait. Le manque de cette personne si chère à son coeur et à son être. Elle avait été là quand plus personne ne se souvenait de lui. Elle l’avait protégé quand sans cesse ou se moquait de lui, on le blessait on l’insultait. Elle avait agit comme une tigresse pour montrer qu’il ne fallait pas l’approcher au gré d’en subir les lourdes conséquences. Le jeune homme sans souvenait bien. Cinq ans après sa séquestration, des semaines après être passé chez les psychiatres, psychologues et dans les hôpitaux pour le soigner de tous ses maux. Il avait été obligé de retourner à l’école pour suivre une scolarité, la plus normale qui soit. Et elle avait été là pour lui, tous les jours. C’était des moments de bonheur, il se sentait bien qu’en sa présence, il se sentait lui, le petit garçon qu’il était avait que tout ne change en cinq ans. Ils avaient grandi, petit à petit, ils avaient pris des chemins différents et ne se voyaient plus. Ça lui manquait… Cette voix pleine d’assurance, ce ton insolent, ce regard doux, et ce sourire joyeux. Il voulait tant retourner à cette époque.

Ils avaient grandi, l’un comme l’autre, lui était devenu technicien dans la police scientifique, et elle, une écrivain à succès. Il lisait d’ailleurs tous ses romans, ça le rapprochait peut-être de cette précieuse personne qui lui manquait.
21h36, il quitta la scène de crime sur laquelle il travaillait et retourna à sa voiture pour se changer. Rangeant son matériel, il s’assit au volant mais ne démarra pas dans l’instant. Il réfléchissait. Il se trouvait actuellement devant le cimetière. A l’intérieur, trois meurtre, il avait dû s’occuper de tous les clichés, tous les relevés, toutes les rapides analyses avant de pouvoir faire son rapport. Et maintenant quoi ? Il allait rentrer tranquillement chez lui ? Le cimetière n’était qu’à une quinzaine de minutes de la forêt. Qui dit forêt, dit manoir et elle vit là-bas. C’était décidé, il irait la voir, peu importe l’heure à laquelle il arriverait, cela faisait bien trop longtemps qu’il n’avait pas vu sa précieuse amie. Et c’était comme une surprise.

22h13, il était à présent devant le manoir Crowle. Cette demeure l’avait toujours impressionné par sa grandeur. Il n’y était allé que quelques fois mais s’en souvenait comme si c’était la veille. Alors il sortit de sa voiture et devant la porte, il sonna. Peut-être deux fois afin qu’on puisse entendre sa venue. Une dame lui ouvrit et il se présenta comme un ami de longue date. Elle le laissa alors entrer et le guida jusqu’au salon. On pouvait entendre du couloir, la musique résonner, elle devait certainement se détendre ou peut-être était-elle avec quelqu’un. La dame ouvrit la porte du salon après avoir toquer et la chevelure blonde de la jeune femme se tourna vers lui.

« …Raphaël ? »

Un sourire éclaira le visage du garçon et ce dernier retira sa paire de lunette après avoir baissé la puissance des éclairages. Il s’approcha de la blonde avant de la serrer dans ses bras. Tant pis si elle le rejetait. Elle serait même capable de le gifler, ou encore de lui crier dessus, lui reprochant cette absence de nouvelles, mais qu’importe, il avait juste besoin de la retrouver.

« - Tu m’as tellement manqué Caly… »
© Crimson Day


Dernière édition par Raphaël T. Montgomery le Dim 2 Juil 2017 - 19:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Calypso Crowle
(stalkeuse de la corbeille)

Messes basses : 195
Avatar : Tiera Skobye



Situation : Célibataire
Métier/études : Ecrivaine

Réputation : 296

Inventaire :
Écureuil chapardeur x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Téléportation, ainsi qu'en secret l'entrée de vos cauchemars, et la lecture en vous comme dans un livre ouvert. ~

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 20 Juin 2017 - 19:07

Liés au delà des yeuxCalyspox Raphaël


Raphaël était là, devant elle. En ce moment elle n'avait pas eu la tête à penser à lui, pas qu'il ne lui manquait pas bien au contraire, mais les problèmes avec détournés ses pensées de son petit protégé. Entre ce policier obsédé, cette dépression qui semblait la rattraper, Kai qui l'évitait, et cet abruti de psychologue, les choses ne se passaient pas exactement comme elle le voulait, et elle n'en avait pas l'habitude. Calypso aimait tout contrôler, pour éviter les mauvaises surprises.

Mais l'arrivé de celui qui était encore plus important qu'un petit frère n'en était pas une. Bien au contraire. L'enchanteresse avait l'impression que ça faisait des années qu'elle ne l'avait pas vu. Enfin, ça c'était le cas. Alors, elle se glissa dans la tête de sa bonne. Apparemment elle le trouvait tout à fait  séduisant. Elle se serait bien passée de cette information, mais en même temps c'était un plaisir de savoir Raphaël plaisant aux yeux de la gente féminine. Elle n'avait pas à s'inquiéter pour lui, ou plutôt si elle le devait se serait qu'il ne ramène pas une Whitestone un jour.

Elle sentit la joie envahir le garçon à côté, ce qui la fit sourire elle même. Qu'est ce qu'il lui avait manqué, avec ces petites moues et son attitude qui pouvait être toute timide comme soudainement expressive. Calypso aimait qu'il ne réfléchisse pas toujours avant d'agir, il ressemblait toujours à cet attachant gamin qu'il avait été. Ou c'était juste parce qu'elle pensait que c'était quelqu'un qui avait su garder une certaine candeur. Alors qu'elle le sentait s'approcher, il l'a prit soudainement dans ses bras. Il espérait s'en sortir comme ça, après autant de temps sans l'avoir contacté ? Il rêvait... Mais son affection parla avant sa mauvaise humeur, et elle lui tapota affectueusement le dos, avec un léger sourire.

« - Tu m’as tellement manqué Caly… »

Un léger rire passa à travers ses lèvres, et elle repoussa soudainement le garçon en arrière, et prit son visage entre ses mains pour lui écraser les joues.

-"Tu n'avais qu'à venir me voir sale gosse !"

Au lieu de le relâcher, elle attira la tête de Raphaël vers elle, pour déposer un petit baisé sur son front avant de le relâcher.

-"Que me vaut cette visite ? Tu as mangé au moins ? Anna, allez chercher lui chercher quelque chose à manger..."

La jeune femme se dépêcha de se rendre dans la cuisine, et Calypso reporta son attention sur son ami de toujours. A chaque fois qu'ils ne se voyaient pas pendant longtemps, elle avait la peur étrange qu'il est changé. En même temps, quand il avait disparu durant ces cinq longues années, il y avait eu des mois avant qu'il ne retrouve son beau sourire. Mais actuellement Raphaël semblait heureux, et ce soulagement la fit sourire à nouveau.

-"Alors, comment tu vas ? Tu as de grandes nouvelles à m'annoncer peut être ?"

Elle s'installa dans un fauteuil, en l'invitant à faire de même.

© YOU_COMPLETE_MESS

________

Blackmorgans always win
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t180-un-monde-different-calypso-crowle http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t186-c-est-drole-vous-ne-me-connaitrez-jamais-vraiment-et-moi-je-ne-vous-verrais-jamais-reellement http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t185-calypso-t-as-vu-tes-messages-et-si-tu-fermais-ta





Invité
(Invité)



Dim 2 Juil 2017 - 17:49

Liés au delà des yeux.Raphaël & Calypso« Tu n'avais qu'à venir me voir sale gosse ! »

Ses joues écrasées dans les fines mains de sa chère amie, Raphaël ne pouvait se défendre en lui disant qu’il y avait de plus en plus de meurtres sur les bras et qu’il travaillait tout le temps. La scientifique n’hésitait jamais à appeler l’un de leur technicien les plus compétant et efficace et forcément, cela tombait sur lui. Même sa mère, il ne la voyait que très peu à cause de son métier, enfin c’était aussi car il avait encore beaucoup de mal à sortir en pleine journée. La lumière qu’émettait le soleil était bien trop puissante pour qu’il puisse la supporter ne serait-ce que quelques minutes. Et puis, la journée, le jeune homme ne faisait que dormir, rien de plus que cela. Il travaillait la nuit jusqu’à ce que le soleil commence à pointer le bout de son nez puis aussitôt, il rentrait chez lui pour dormir.

« - Le travail, le travail… Je n’ai même pas le temps de rendre visite à ma mère alors t’imagines bien que je suis occupé. »

Pas besoin de lui répondre que non, il n’avait pas mangé, son estomac se débrouillait très bien sans lui pour le signaler et gêné de l’entendre crier famine, il se gratta l’arrière de la nuque. Étant invité à s’asseoir, il s’installa en face de la demoiselle, dans un confortable fauteuil. Anna, la dame de compagnie, apporta de quoi manger et le place devant Raphaël, sur la petite table basse. Deux petits sandwich fait maison et un bon café bien chaud. Avec la pluie qui tombait dehors, ça ne pouvait que lui faire du bien. Il commença alors tranquillement à manger, écoutant les questions et mimant un « oui » de la tête pour la première. Il attendit de finir et d’avaler pour lui répondre.

« - Je vais très bien, et non, je n’ai aucune nouvelle à t’annoncer, je souhaitais simplement venir te voir, sur un coup de tête j’avoue, parce que tu me manquais… Et toi comment ça va ? »

Le temps de lui laisser répondre, le blackmorgans dégusta tranquillement les sandwichs que la dame de compagnie lui avait si gentiment préparé. C’est vrai que depuis le début de la soirée, il n’avait pas mangé une seule fois et cela avait commencé à être dur pour son estomac. Finalement, il se régalait bien que les sandwichs étaient simples. Son café terminé, son assiette vide et son corps rassasier, il finit par s’affaler un peu plus dans le fauteuil sur lequel il était assis, posant son regard brun sur la jolie blonde qu’il avait devant lui. Calypso était une femme magnifique, et même petit, il ne cessait de le penser. C’était certain, et il se souvenait que bon nombre d’enfants étaient amoureux d’elle. Étrangement, la majorité était des Whitestone…

« - Encore en pleine réflexion pour ton roman ? Tu travailles sur quoi cette fois ? Savais-tu que je les ai tous lu au moins deux fois ? Haha franchement, il faut arrêter les best-seller ! »
© Crimson Day
Revenir en haut Aller en bas
 
Liés au delà des yeux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Répondre au sujet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Epilogue :: Archives. :: rps abandonnés-
Sauter vers: