pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 The Truth is coming

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar


Gabriel Mesvell
(mauviette qui se donne un genre)

Messes basses : 102
Avatar : Douglas Booth



Situation : Célibataire
Métier/études : Etudiant en histoire des arts

Réputation : 280

Inventaire : Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir sur la Douleur • Comprend les pouvoirs d’Insensibilité à la douleur et le Déclencheur de Douleur.

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Juin 2017 - 23:41

ft. Kaaris Evethel
L'image est pas parfaite niveau dimension mais la flemme s'est emparée de moooi ! Amour gloire et tasse de thé ! Oh et j'ai rien respecté niveau nombre de mots lol

"The Truth is coming"

Le grand jour était arrivé. En même temps, il n'était séparé que d'une dizaine d'heure depuis qu'il avait été annoncé. Gabriel y avait pourtant pensé longuement. C'était peut être l'un des jours les plus importants de sa vie, et il savait par expérience que ce n'était jamais les meilleurs. De sa naissance à ses 20 ans, il avait connu des instants plus agréables... enfin, aujourd'hui ce n'était pas lui qui allait trinquer au nom de la vérité, non... Chacun recevait apparemment une certaine dose de malheur dans sa vie. Hé bien aujourd'hui c'était à lui de transmettre cette triste dose à un autre enchanteur. Il n'était ni triste ni joyeux à cette idée. Kaaris ne méritait ni que le préserve ou qu'on l'épargne. Ni qu'on lui gâche sa petite vie ou qu'il continue de vivre dans le mensonge.

22 heures. Sa foutue horloge parlante de famille sonna, et il se leva pour enfiler un manteau, qui faisait une couche protectrice supplémentaire entre lui et l'extérieur. Devait-il vraiment y aller ? Il y avait une chance pour deux que cet imbécile ne s'y présente pas... Lui à sa place n'y serait pas allé. La peur, la flemmardise et l'inintérêt aurait triomphé face à cette façon de faire miroiter un lourd secret. Mais Gabriel n'exagérait pas quand à la porté de celui ci. Un échange d'enfant volontaire, orchestré par ses véritables parents afin d'infiltrer le QG des Whitestones. Rien que ça... et tous les deux, les deux enfants du destin, en étaient les victimes. Le même fardeau, portés néanmoins de manières différentes.

Le pire peut être, c'était de se retrouver dans les tunnels sombres d'Elyas trente minutes plus tard. Gabriel affectionnait venir ici l'après midi avec ses anciens amis Blackmorgans quand il était encore au lycée. Quand il était jeune et inconscient, pas seul, et que le soleil brillait encore. Pas maintenant c'était sûr. Son téléphone en mode lampe torche le guidait dans les longs couloirs, et à son grand soulagement, il finit par atteindre le fameux labyrinthe. Il entendait d'étranges bruits qui ne le mettaient vraiment pas à l'aise. C'était entre des cris et des murmures, des chuchotements et des lamentations. Si à 23h05 Kaaris n'était pas arrivé, c'était certain qu'il portait. Sa mère lui avait toujours déconseillé cette endroit. Enfin, la femme qu'il avait pris pour sa mère pendant 20 ans.

Oui, il aimait le danger depuis toujours. Mais pas ainsi. Là, il avait peur de mourir. De finir seul bouffé par un spectre, sans avoir pu rendre son dossier d'histoire des Arts, embrasser ses deux mères, embrasser Aliénor et Tallen, boire un dernier café avec Milo, et sans avoir tout balancer à Kaaris. Mais alors qu'il repensait à tout ça, assis sur un petit muret, une silouette passa derrière lui, manquant de lui arracher un cri, mais en tout cas le faisant se lever d'un bond. Allumant de nouveau sa lampe, il l'a dirigea dans tous les sens, un air légèrement paniqué.

-"Qui est là ?!"


________

Why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t310-l-erreur-de-ma-vie-ou-ma-vie-est-une-erreur-gabriel-mesvell http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t313-le-bien-ou-le-mal-les-deux http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t314-gabriel-call-me-maybe http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147-ask-me-ombre



avatar


Ezra Kevethel
(nain colérique)

Messes basses : 208
Avatar : Matthew Daddario

Crédit(s) : google mon ami

Je t attend bb gaby ♥

Situation : En couple avec Swann Bellingfield
Métier/études : Etudiant en médecine + Travaille dans un café en temps que serveur et guitariste

Réputation : 453

Inventaire : Poisson rouge x1
(temps illimité)

Pouvoirs : L’un se nomme Intuition et il lui permet de pressentir les événements du futur proche importants dans un large périmètre. Il peut bien entendu pressentir les événements futurs qui se déroulent autours de lui. Plus l’événement est important et près de lui, plus il l’avertissement sera visible pour lui. Il arrive qu’il ait des minis visions mais c’est rare. Ses visions sont accompagnés de rêves prémonitoires. L’autre s’appelle Liaison. C’est la capacité, qui , grâce à des liens invisibles avec une personne au choix dans un périmètre assez restreint, va augmenter la puissance du ou des pouvoirs de la personne lié à lui. Il peut aussi lui donner la capacité de le protéger ainsi que lui transmettre de l’énergie vitale ce qui permet d'accélérer la guérison ou d’augmenter une ou plusieurs capacités physiques.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin 2017 - 2:25


    The Truth is coming
    Effectivement, tu m'as habitué à plus de mots xD Mais la réponse est très bien ♥️
    J'ai la flemme de changer d'image donc tant pis hein xD
    981 mots  
    « Feat. Gabriel Mesvell»

    Il avait beau avoir essayé de fuir en allant travailler jusqu’à qu’un autre musicien prenne sa place, il n’avait pas échappé aux répercussions. Il était sûrement resté une bonne demi-heure à tourner autours de la maison pour trouver une porte ouverte. Mais il fallait croire qu’il risquait de ne plus pouvoir dormir dans sa chambre les week-end. Quel idiot il faisait.. Il n’avait pas spécialement d’embêter Calypso à cette heure là. Alors, il avait été dormir dans sa voiture, avec pour seule compagnie sa guitare. Sa merveilleuse guitare. Sa superbe guitare. Il n’avait pas besoin de copine, elle seule pouvait combler sa vie amoureuse.. Et puis, il fallait dire qu’il était tellement chiant niveau sentimental qu’il avait finit par abandonner. “C’est pas pour moi” pensait-il.

    Le lendemain, il réussit à rentrer chez lui. Seulement pour récupérer ses affaires afin de se préparer à retourner à l’internat lundi matin. Et puis, il semblerait qu’il passerait aussi le week-end la bas maintenant. Sérieusement, ce garçon lui pourrissait vraiment la vie. Et il aimerait le faire redescendre de son petit nuage. Il arrivait du jour au lendemain, et il lui prenait ce qu’il a longtemps cherché à impressionner. Il arrivait à avoir l’attention de ceux qui n’ont jamais daigné lui sourire une fois, hormis pour le rabaisser. D’ailleurs, il avait croisé le regard de sa maternel qui en disait souvent un peu trop. A quel point pouvait-on haïr quelqu’un ? Elle ne s’était donc jamais remis de l’accouchement ? Ou alors, comme le disait Gabriel, elle le détestait simplement car Kaaris n’était pas le sien ? Alors, à cette pensée, il avait détourné le regard en fronçant les sourcils. A quoi bon lui cacher un secret comme celui là ? Ca n’aurait servit à rien de ne rien dire. Ca n’aurait rien changé, car ils étaient de leur côté. De toute manière, c’était des conneries, pourquoi il se mettait à penser comme si c’était vrai ?!

    Après ça, Kaaris est juste parti en ville pour passer la journée dans le café où il travaille en temps normal le soir. Il a pu jouer sur la scène, mais tout ce qu’il gagnait c’était ce qu’on voulait bien lui donner. Donc, pas beaucoup. Mais en réalité, il passait plus de temps assit au comptoir, regardant l’heure passer en réfléchissant à ce que pourrait bien dire comme bêtise ce crétin de Mesvell. Car oui, il avait l’intention d’aller le voir. Il était pas du genre à laisser les gens poiroter.

    A 22 heure, il était toujours dans le bar, il n’avait pas vraiment mangé. Il n’avait pas spécialement les moyens et l’envie d’utiliser son argent pour un repas alors qu’il n’avait pas très faim de toute manière. Il passa de nouveau. Et cette fois-ci, il serait payer. C’était son heure de passage.. Enfin, compte tenu de la situation, il resterait un peu moins longtemps, mais, il pourra toujours trouver un arrangement avec ses heures en plus. Ou bien, on lui demandera de ne plus revenir car il ne sait pas tenir compte des horaires. Si c’est le cas, il ne manquerait pas de le reprocher à ce Gabriel.

    Tainted Love. You Give Love a Bad Name. Don’t Stop Believin’. Wind of Change. Got my mind set on you. I’m Still Standing. Boys Don’t Cry. Kaaris était un véritable jukebox ambulant. Mais, il avait beau chanter bien, il n’y avait rien derrière ses paroles. C’était son problème, il était en froid avec les émotions fallaient croire. Ou juste pudique. Mais bon, ça ne gâchait pas trop la musique.
    Puis, après avoir joué ses morceaux qui n’avaient pas réellement de sens à ses yeux, mais qui sonnait bien pour lui, il rangea sa guitare et parti après avoir eu son maigre salaire. Il n’avait pas l’intention de se rendre au labyrinthe en voiture. C’était un coin un peu redouté, il n’avait pas envie de se faire voler. Mais, ça ne lui avait pas empêchés de partir avec sa guitare sur le dos. Pas réellement le temps de passer à sa voiture qui est garé à l’autre bout de la rue, à l'antipode de là où il doit se rendre.

    C’est une demi-heure plus tard, à 23h qu’il arriva enfin près des tunnels. Alors, il entra, se cachant sous sa veste en jean et ses cheveux. Il pressa un peu le pas, craignant un peu de louper le créneau donné par ce crétin qui n’aurait sans doute pas la patience d’attendre 5 minutes… Faut dire, il attendrait pas non plus à sa place. Mais, c’est parce que si Gabriel aurait été à sa place, il ne serait pas venu. Ce gars est une tapette née. Il avait apprit à cacher sa peur derrière des pouvoirs. Lui, il n’avait pas cette chances, alors il ne pouvait pas avoir peur… Enfin, parfois il avait peur. Mais, elle devenait de l’adrénaline bien rapidement. Dans le fond, il aimait quelque peu la peur.

    Il finit par arriver un peu en retard, mais arriver quand même devant le labyrinthe. Et alors qu’il cherchait à l’aide de la lampe de son téléphone le faux Whitestone, il l’entendit hurler “Qui est là ?!”... Qu’est-ce qu’il disait déjà ? Ah oui, ce gars est une mauviette. Sérieusement.. Il s’approcha alors de lui, éteignant la lampe de son téléphone pour se cacher. Il allait profiter de la situation pour lui faire peur.. On parle de Kaaris après tout.

    Alors, il utilisa son pouvoir pour savoir les mouvements de Gabriel à l’avance, et une fois qu’il fût certains d’avoir repéré les points morts, il se lança, et posa ses mains sur la taille rapidement pour l’effrayer alors qu’il était dos à lui. Kaaris se mit d’ailleurs à rire après ça, reculant en se doutant que si il restait derrière lui, il risquait de se prendre le pouvoir étrange de ce gars.

    “-Sérieusement, j’aurais aimé voir ta tête.. Mauviette ~”


________

Break the rules
J'ai des cartes en main. Mauvaise pioche. Mais, personne n'a dit que c'était la mauvaise partie. Je gagnerais. Même avec un couteau sous la gorge, je sortirais l'as de ma manche.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t311-il-n-y-a-pas-d-erreurs-quand-il-s-agit-de-moi-kaaris-evethel http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t315-le-cercle-prive-de-kaaris-evethel#4268 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t317-kaaris-n-est-pas-disponible-pour-les-nazes#4279 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Gabriel Mesvell
(mauviette qui se donne un genre)

Messes basses : 102
Avatar : Douglas Booth



Situation : Célibataire
Métier/études : Etudiant en histoire des arts

Réputation : 280

Inventaire : Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir sur la Douleur • Comprend les pouvoirs d’Insensibilité à la douleur et le Déclencheur de Douleur.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin 2017 - 3:27


Gabriel
&
Kaaris
 The Truth is coming

Prout prout je crois que je vais pas faire mieux le sommeil is calling me and I have to answer

Son cœur commençait à s'accélérer. Il n'était même pas certain que son pouvoir fonctionne sur les créatures peuplant cette endroit, comme il ne s'attaquait que mentalement en provoquant des illusions de douleurs. Il allait peut être mourir ici, lui qui méritait une mort tout de même un peu plus triomphante...

Le pire c'est que l'hypothèse que ce soit juste une mauvaise blague était on ne peut plus présente dans son esprit. Mais la peur qui s'insinuait de son corps préférait écarter cette possibilité pour être préparé au pire pour essayer de survivre face aux pires circonstances possibles.

Mais alors qu'il faisait quelques pas pour s'éloigner de l'étrange silhouette qu'il avait senti, quelque chose le toucha soudainement, et il poussa un léger cri en faisant volteface, éclairant son assaillant avec son téléphone. Il avait encore une mine effrayé, et le cœur prêt à sortir de sa poitrine.

-"Non mais ça ne va pas ? Tu m'as fait la peur de ma vie putain ! "

Gabriel et l'exagération...Oui, dans sa tête il avait cru voir venir sa dernière heure, l'âme englouti par un spectre ou violemment assassiner par un enchanteur fou. D'ailleurs, Kaaris ne s'éloignait peut être pas tant que ça de cette dernière définition, et le jeune homme décida de tout de même rester sur ses gardes. Puis il le vit rire, et il le trouvait soudainement infiniment normal, un enchanteur comme un autre.

“-Sérieusement, j’aurais aimé voir ta tête.. Mauviette ~”

Bon, toujours aussi détestable, mais presque amusant. Cette blague n'était pas de si mauvais goût, et le faux Whitestone lui fit même un léger sourire. Voir cette facette de lui le rassurait un peu. C'état un con qui pouvait sourire et rire. Donc un con qui pouvait être triste et pas juste en colère. Il devait surement se cacher derrière un mur de haine pour cacher sa peine.. et celle ci n'était pas partie pour se finir aujourd'hui. Reprenant une mine de circonstance, se rappelant qu'ils n'allaient clairement pas devenir copain copain, il toussota, en marmonnant que c'était lui la mauviette qui se cachait dans les buissons. Même si ses arguments étaient vains, il essayait de  les dire avec une certaine conviction pour reprendre une contenance. L'entrée de l'autre idiot était clairement mieux réussi que la sienne... Il retourna s'asseoir sur son petit muret, en regardant le jeune homme.

-"Je suppose que tu préfères que j'entre dans le vif du sujet. Je pourrais très bien t'expliquer longuement les choses, puis tu nierais comme un faible les choses en bloc, je chercherais à te convaincre et toi à me frapper. Mais avec mon pouvoir, nous savons déjà qui gagnera cette confrontation virile dont je me passerais avec joie. Donc pour éviter les longs discours, je préfère te donner ça. "


Il l'avait laissé sur le côté depuis tout à l'heure. Le carton reçu pour ses 20 ans, avec les photos, relevés d'analyse, papiers de naissance, lettre d'explication de ses parents, signée à la main... Tout, tout y était, le secret de leur vie. Gabriel se leva pour venir lui poser entre les mains, hésitant même à lui tapoter l'épaule. Quand il avait ouvert ce satané et béni carton, il aurait souhaité avoir quelqu'un à ses côtés, pour le consoler et le réconforter. Il savait d'avance que Kaaris aurait besoin de quelqu'un sur qui hurler, pour accepter l'atroce vérité. Silencieusement il retourna s'asseoir pour le laisser lire, un regard grave au visage, et une expression sincèrement inquiète pour le faux Blackmorgans.

________

Why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t310-l-erreur-de-ma-vie-ou-ma-vie-est-une-erreur-gabriel-mesvell http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t313-le-bien-ou-le-mal-les-deux http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t314-gabriel-call-me-maybe http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147-ask-me-ombre



avatar


Ezra Kevethel
(nain colérique)

Messes basses : 208
Avatar : Matthew Daddario

Crédit(s) : google mon ami

Je t attend bb gaby ♥

Situation : En couple avec Swann Bellingfield
Métier/études : Etudiant en médecine + Travaille dans un café en temps que serveur et guitariste

Réputation : 453

Inventaire : Poisson rouge x1
(temps illimité)

Pouvoirs : L’un se nomme Intuition et il lui permet de pressentir les événements du futur proche importants dans un large périmètre. Il peut bien entendu pressentir les événements futurs qui se déroulent autours de lui. Plus l’événement est important et près de lui, plus il l’avertissement sera visible pour lui. Il arrive qu’il ait des minis visions mais c’est rare. Ses visions sont accompagnés de rêves prémonitoires. L’autre s’appelle Liaison. C’est la capacité, qui , grâce à des liens invisibles avec une personne au choix dans un périmètre assez restreint, va augmenter la puissance du ou des pouvoirs de la personne lié à lui. Il peut aussi lui donner la capacité de le protéger ainsi que lui transmettre de l’énergie vitale ce qui permet d'accélérer la guérison ou d’augmenter une ou plusieurs capacités physiques.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin 2017 - 5:09


    The Truth is coming
    Je changerai la prochaine fois hein xD
    981 mots  
    « Feat. Gabriel Mesvell»

    Quand Gabriel dirigea la lampe de son téléphone sur lui, il plissa les yeux en mettant son bras devant son regard. Il voulait le rendre aveugle ou quoi ?! Mais, il était loin d’avoir fini de rire. Le cri qu’avait lâché Gabriel avait suffit à le faire presque pleurer de rire. Nous parlons de virilité actuellement ! Enfin bon, il avait quand même finit par se calmer. Il fallait dire que Gabriel se comportait de manière à le faire rire.. “La peur de sa vie”. N'importe quoi !
    Il l’avait bien entendu vu le sourire de Gabriel. C’était pas si désagréable de voir qu’il le prenait pas si mal. Bien qu’il préférait largement l’agacer.. Mais bon, pour une fois que voir sa gueule d’angelot ne l’énervait pas tant que ça, il n’allait pas gâcher tout ça. Fallait dire qu’il n’était pas vraiment chaud pour s’énerver. Il était surtout fatigué. Il avait mal dormit, et il avait passé sa journée à travailler pour se faire de l’argent, prévoyant qu’il allait sûrement se retrouver à payer l’internat. Ou l'hôtel. De toute manière, il risquait d’être dans le rouge bientôt si il ne faisait pas attention.

    Il leva les yeux au ciel en entendant Gabriel essayer de se défendre, soupirant un peu amusé. Il retira alors la house de sa guitare de son dos, la posant contre le mur tout en écoutant Gabriel. Il posa ensuite les yeux sur lui avant de chercher du regard ce qui pouvait être “ça”. Et il tomba sur cette boite dont il se tourna alors, la prenant quand le préféré de ses parents lui remit. Là, il avait peur. Il avait le coeur qui se serrait à l’idée de ce qu’il pouvait trouver dans cette boite.

    -”Je ne suis pas si prévisible que ça. Prend conscience que tu ne me connais que de mes parents.
    Et ils ne me connaissent pas si bien que ça si tu veux savoir.”


    Enfin bref, il voulait savoir ce que contenait cette boîte tout comme il voulait rester dans l’ignorance. Mais, il allait la poser par terre, s’installant à son tour sur le sol pour l’ouvrir, éclairant l’intérieur avec la lumière de son téléphone. Et là, il commença à fouiller. Les photos, les documents, la lettre.. La vérité, c’était rien de plus qu’une grosse blague dans sa vie. Un prank. Actuellement, il avait envie d’hurler toutes ses tripes tant il n’avait pas envie d’y croire.

    Il n’allait pas pleurer. Non, il était bien trop sous le choc pour chialer comme une merde devant tout ça. Et, dans le fond, le pire c’était son passé, pas cette révélation. Le pire, ça avait été d'endurer les coups, les critiques, leurs regards en pensant avoir une chance de les rendre fière. Mais, ils étaient simplement répugnant. C’était leurs fautes, mais il était celui qui avait payé pour leurs conneries. Et il se demandait si ils avaient eu le courage de dire à leurs fils qu’il avait traité comme une sous merde l’enfant qui avait été aussi dans leur plan horrible.

    Bon, il allait peut-être un peu pleurer. Surtout quand il commença à lire la lettre de ses parents adressés à leur véritable fils. Il la rangea alors rapidement, se levant rapidement pour donner un coup de pied dans le premier truc qui venait. C’est à dire un mur. Il le regretta un peu après, car en plus d’avoir mal au pied, ça lui donnait encore plus envie d’hurler. Il passa alors sa manche sur ses yeux humides, fronçant les sourcils.

    -”C’est pas possible.. !”


________

Break the rules
J'ai des cartes en main. Mauvaise pioche. Mais, personne n'a dit que c'était la mauvaise partie. Je gagnerais. Même avec un couteau sous la gorge, je sortirais l'as de ma manche.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t311-il-n-y-a-pas-d-erreurs-quand-il-s-agit-de-moi-kaaris-evethel http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t315-le-cercle-prive-de-kaaris-evethel#4268 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t317-kaaris-n-est-pas-disponible-pour-les-nazes#4279 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Gabriel Mesvell
(mauviette qui se donne un genre)

Messes basses : 102
Avatar : Douglas Booth



Situation : Célibataire
Métier/études : Etudiant en histoire des arts

Réputation : 280

Inventaire : Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir sur la Douleur • Comprend les pouvoirs d’Insensibilité à la douleur et le Déclencheur de Douleur.

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 5 Juin 2017 - 21:51

The Truth is coming



ft. Kaaris

Un certain nombre de mots
J'espère que ça te plaira ! Love


-”Je ne suis pas si prévisible que ça. Prend conscience que tu ne me connais que de mes parents. Et ils ne me connaissent pas si bien que ça si tu veux savoir.”

La phrase résonnait aux oreilles de Gabriel. C'est vrai que si ses parents adoptifs le décrivait, c'est un autre garçon dont on obtiendrait la description. Même ceux qui étaient ses véritables parents ne pouvaient donner un sommaire exact de qui il était. A force de mentir sans cesse à tous pour essayer de devenir ce qu'il souhaitait, il avait fini par simplement ne plus vraiment savoir. Qui pourrait dire qui est Gabriel Mesvell ? Aucun nom ne lui en venait en tête.

Il regarda le garçon s'asseoir par terre avec la boite, un peu comme un enfant. Il se demandait d'ailleurs comment Kaaris avait grandi. Un luxe sans amour sans doute... lui avait été noyé par cette tendresse envahissante dans une pauvreté où il devait se priver de nombreuses choses pour encore offrir aux autres. Parfois il s'était reconnu dans cette éducation, quand ses parents le félicitait, ou qu'il recevait un sourire en remerciement. Pourtant, il y avait toujours eu cette petite voix qui le traitait d'idiot, lui disant de garder ce qu'il avait pour survire dans ce monde sans pitié où ses parents ne pourraient jamais vraiment le protéger. Peureux, il ne comprenait pas pourquoi il ne pouvait pas être bon. Foncièrement bon comme sa sœur, sa si jolie sœur... qui ne l'était pas. Il ne voulait pas penser à elle maintenant. De toute manière il était trop tôt pour annoncer à Kaaris qu'il avait perdu "sa" sœur. Pourtant c'est avec Gabriel qu'elle avait grandi, c'était eux les jumeaux.. enfin, le terme de faux jumeaux n'avait jamais senti aussi bien choisi. Pourtant, il n'était pas capable de perdre une seconde fois sa sœur en avouant qu'elle ne l'était pas vraiment. Pas encore.

C'était étrange de le voir réagir à ce qui avait changé sa propre vie, et qui allait changer la sienne. Le voir regarder les mêmes photos qu'il avait découvert trois ans plus tôt... Ses analyses qu'il avait espéré de tout son être qu'elles ne soient que chimères, falsifications, blagues sans importance... Mais depuis toujours il savait. Kaaris aussi savait. Il le sentait dans ses paroles, dans ses actions, dans ses yeux. Lui aussi ne se sentait pas à sa place. Néanmoins il semblait être plus apte à s'y accrocher. Preuve pour Gabriel avait passé des plus belles années que lui en profitant du pouvoir des Blackmorgans. La lumière des Whitestones était certes réconfortante, mais il avait toujours eu cette impression qu'il ne méritait pas cette lumière, que son pouvoir et ses pensées étaient trop sombres pour elle...

Mais en le voyant pleurer, sembler aussi faible face à ce qui arrivait, cette lumière inonda de nouveau son cœur hésitant. Il avait mal pour lui, il ressentait tout ce par quoi il vivait. Il se leva, voulant dire quelque chose, l'aider, mais il savait qu'il ne pouvait rien faire. Lui aussi avait envie de pleurer, lui qui n'avait pas versé une larme lors de ses 20 ans. C'était ses parents qui avaient gâché leurs vies à tous les deux. Ils avaient volé un pauvre enfant qui aurait sans doute été heureux sans ça. Ils avaient abandonné le leur pendant 20 ans, sans se préoccuper de ces jours où il avait faim et froid. Ils ne regrettaient absolument pas leur décision, il l'avait toujours lu dans leurs yeux, même à leur première rencontre où la mère semblait avoir pleuré des larmes de crocodiles. Mais Gabriel avait tant besoin de cet amour et de cette reconnaissance qu'il n'avait rien dit. Pendant trois ans il avait laissé ce garçon galéré de son côté sans essayer de l'aider. Au fond, c'était bien lui le putain de connard de Blackmorgans.

-"Je.."

Sa voix s'était brisée à peine quand il avait commencé à parler. Des larmes sortaient à son tour de ses yeux, il se sentait tellement mal, tellement coupable. Qui était-il en fait ? Pourquoi eux deux devaient souffrir ainsi ? Gabriel ne pourrait jamais être un Whitestone, ni un Blackmorgans. Kaaris non plus. Tous deux n'avaient aucun échappatoire, sous la tutelle de leurs "parents" capables de tout.

-"Si.. si tu ne veux pas retourner là bas, tu peux venir chez moi... je ... je suis tellement désolé. Mes parents sont des monstres. Des putains de monstres. Et je ne suis peut être pas mieux, je ne sais pas quoi faire. Merde..."

Il ne pensait pas que ce serait aussi douloureux de lui dire la vérité. Et ce n'étaut que le début. Il y avait encore tant de non-dits, d'explications, et de choses à faire... mais tout était si flou, comme dans sa vie entière. Ses yeux embués se posèrent dans ceux de Kaaris. Qu'aurait il fait à sa place ? Sans doute rien. Rien ne semblait valoir le coup actuellement. Crier était vain, vivre était vain, pleurer était vain.


________

Why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t310-l-erreur-de-ma-vie-ou-ma-vie-est-une-erreur-gabriel-mesvell http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t313-le-bien-ou-le-mal-les-deux http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t314-gabriel-call-me-maybe http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147-ask-me-ombre



avatar


Ezra Kevethel
(nain colérique)

Messes basses : 208
Avatar : Matthew Daddario

Crédit(s) : google mon ami

Je t attend bb gaby ♥

Situation : En couple avec Swann Bellingfield
Métier/études : Etudiant en médecine + Travaille dans un café en temps que serveur et guitariste

Réputation : 453

Inventaire : Poisson rouge x1
(temps illimité)

Pouvoirs : L’un se nomme Intuition et il lui permet de pressentir les événements du futur proche importants dans un large périmètre. Il peut bien entendu pressentir les événements futurs qui se déroulent autours de lui. Plus l’événement est important et près de lui, plus il l’avertissement sera visible pour lui. Il arrive qu’il ait des minis visions mais c’est rare. Ses visions sont accompagnés de rêves prémonitoires. L’autre s’appelle Liaison. C’est la capacité, qui , grâce à des liens invisibles avec une personne au choix dans un périmètre assez restreint, va augmenter la puissance du ou des pouvoirs de la personne lié à lui. Il peut aussi lui donner la capacité de le protéger ainsi que lui transmettre de l’énergie vitale ce qui permet d'accélérer la guérison ou d’augmenter une ou plusieurs capacités physiques.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin 2017 - 2:26

The Truth is coming
   
Le petit changement de code qui fait plaisir !
Il essayait de se calmer. Il savait bien que pleurer ne l’aiderait pas à mieux supporter les choses. Et puis, ce n’était pas son genre de pleurer comme ça.. Dans fond, ce n’était pas grand chose. C’est comme tout, on apprend à vivre avec. Ce n’était pas un fardeau, ce n’était pas douloureux. C’était juste une cicatrice en plus qui lui permettra de devenir plus fort...
Ouais, il avait beau essayer d’être positif, ça ne l’aidait pas réellement dans le fond. Tout ce qu’il voulait faire, c’est hurler, pleurer, et vivre tant qu’il le peut encore. Il voulait agir bêtement tant que la colère et la douleur était là, dans un coin de son cœur, comme un enfant qu’on enfermait dans une cave : Comme les deux personnes qui l’avaient élevés l’avaient fait pour le punir de choses qu’il ne faisait pas.

Il avait entendu la voix brisée de Gabriel. Et, c’est bien en l’entendant qu’il n’osa pas se tourner vers lui. Car cette fois détruite faisait écho à toutes ses personnes qu’il avait machinalement frapper dans le seul but de faire plaisir à des personnes qui n’en valent plus réellement la peine. C’était ça qui faisait peur à Kaaris, car dans le fond il savait qu’il n’agissait pas de la bonne manière, que quelque chose n’allait pas. Mais maintenant, il comprenait sans doute mieux pourquoi. Il n’était pas réellement Blackmorgans.

Alors, il comprenait mieux Gabriel qui semblait plus indécis que l'indécision elle-même. Ça ne veut pas dire qu’il sera forcément comme lui.. Non, ils étaient loin de se ressembler. Mais, il était arrivé à plusieurs reprises qu’il trouve que les choses n’allaient pas. Sauf que l’ignorance l’avait poussé à chercher sa place. Alors qu’il n’avait jamais vu que sous un autre angle, il n’y avait simplement pas de place pour lui.

-"Si.. si tu ne veux pas retourner là bas, tu peux venir chez moi... je ... je suis tellement désolé. Mes parents sont des monstres. Des putains de monstres. Et je ne suis peut être pas mieux, je ne sais pas quoi faire. Merde..."

Alors, il vint se tourner vers lui, le regardant en fronçant les sourcils naturellement, passant le revers de sa main sur les dernières larmes qui perlaient aux coins de ses yeux. Il ne voulait pas se montrer aussi faible devant Gabriel. Ce n’était pas lui, il n’était pas comme ça alors il préférait éviter qu’il imprime cette image de lui. Mais, alors que le jeune homme face à lui planta son regard dans le sien, il ne pu s’empêcher de le fuir. Il n’aimait pas qu’on le regard comme ça. Ça lui rappelait à quel point le rôle du méchant ne lui correspondait pas.

-”Arrêtes donc de t’acharner sur ton sort.”

Alors, il reposa les yeux sur lui, gardant un regard assez dur bien que ça se voyait qu’il avait pleurer. Il posa sa main sur son coude avant de soupirer tout en venant récupérer sa guitare, la remettant sur son dos. Bien qu’il se tourna ensuite vers Gabriel pour lui tapoter un peu l’épaule, pas de manière violente, plus comme un encouragement ce qui contrastait avec ses mots froids et presque insensibles.

-”On va chez toi. Je dors qu’une nuit de toute manière, j’irais vivre à l’internat après. Tu arrêtes de t’excuser parce que c’est franchement chiant. Tu m’agaces Gabriel, et ce n’est pas parce qu’on est dans la même merde que je vais t’aimer. Si je n’étais pas crever, pouvoir de douleur ou non, je me serais pas gêner pour te frapper toi et pas le mur. Et je suis au courant pour tes parents maintenant, pas la peine d’en rajouter.”

Kaaris ramassa ensuite la boite qu’il remit entre les mains de faux Whitestone, levant ensuite les yeux vers le visage du garçon, haussant un peu les sourcils comme pour savoir sans parler si ils pouvaient y aller avant de se détourner de lui pour se mettre en route, mais à peine qu’il avait fait quelques pas qu’il se tourna pour regarder Gabriel.

-”Bouge toi maintenant ! Je me les pèles, et toi tu vas finir par te pisser dessus à rester aussi près des spectres. En plus j’ai laissé ma caisse en ville donc j’aimerai bien aller la chercher.”
acidbrain

________

Break the rules
J'ai des cartes en main. Mauvaise pioche. Mais, personne n'a dit que c'était la mauvaise partie. Je gagnerais. Même avec un couteau sous la gorge, je sortirais l'as de ma manche.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t311-il-n-y-a-pas-d-erreurs-quand-il-s-agit-de-moi-kaaris-evethel http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t315-le-cercle-prive-de-kaaris-evethel#4268 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t317-kaaris-n-est-pas-disponible-pour-les-nazes#4279 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Gabriel Mesvell
(mauviette qui se donne un genre)

Messes basses : 102
Avatar : Douglas Booth



Situation : Célibataire
Métier/études : Etudiant en histoire des arts

Réputation : 280

Inventaire : Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir sur la Douleur • Comprend les pouvoirs d’Insensibilité à la douleur et le Déclencheur de Douleur.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin 2017 - 16:22



 

 
The Truth is coming

 
ft. Kaaris


 


Gabriel ne savait vraiment pas à quelle réaction s'attendre. Il venait certes de lui proposer un logement, mais ils étaient tous les deux tout à fait incapable de bien s'entendre, et cette offre n'allait sans doute pas être assez suffisante pour réellement aider Kaaris. C'était pourtant bien de ça qu'il s'agissait, le Blackmorgans voulait vraiment lui apporter son aide d'une quelconque manière. Il reniait peut être ainsi son sang, mais pas son éducation. De toute manière, bien qu'il soit dans la famille des ténèbres, jamais il n'avait vraiment dénigrer ceux de la lumière : ils étaient certes souvent plus faibles au combat car plus apte à se défendre qu'à se battre. C'était d'ailleurs leur attitude dans la vie... mais tout ça était aussi un cliché. Tout comme quoi les Blackmorgans étaient des êtes infâmes. Chacun était ce qu'il était, point barre. Le garçon face à lui en tout cas semblait assez antipathique et colérique, mais pas foncièrement mauvais.

-”Arrêtes donc de t’acharner sur ton sort.”

Il avait dit ça sans le regarder, pour venir finalement poser ses yeux sur lui. Gabriel ne détourna pas le regard même si il en avait envie. Ce garçon l'agaçait, mais il ne pouvait que le comprendre. Surtout que celui ci vint gentiment lui tapoter l'épaule. Il essuya à son tour vite ses larmes, lui l'image faible qu'il renvoyait ne le gênait pas spécialement, il espérait juste que Kaaris comprenait que sa peine était sincère. Il remarqua seulement maintenant la présence de la guitare, et le garçon lui sembla un peu moins insupportable. La musique, les arts, il aimait ce domaine où la création et la beauté passait avant tout, avant les ennuis, avant la vie en elle même... Peut être qu'il s'agissait aussi d'une passion chez celui avec qui sa vie avait été échangée.

-”On va chez toi. Je dors qu’une nuit de toute manière, j’irais vivre à l’internat après. Tu arrêtes de t’excuser parce que c’est franchement chiant. Tu m’agaces Gabriel, et ce n’est pas parce qu’on est dans la même merde que je vais t’aimer. Si je n’étais pas crever, pouvoir de douleur ou non, je me serais pas gêner pour te frapper toi et pas le mur. Et je suis au courant pour tes parents maintenant, pas la peine d’en rajouter.”

Sincèrement, il était soulagé qu'il accepte son offre. Il pourrait peut être expliquer d'autres choses à celui qui commençait seulement à apprendre sa véritable histoire. De plus, il pourrait garder un œil sur lui. Après une telle révélation, malgré la force de caractère du garçon, on n'était pas à l'abri d'une bêtise. Il prit donc la boîte, qu'il se sentait presque capable de laisser ici. Maintenant que tout était dit à son propos, s'en débarrasser serait une libération. Mais il pensa qu'elle pourrait toujours leur servir à l'avenir, si l'idée leur prenait de rétablir la vérité : ça causerait la perte de Gabriel, c'était certain... mais actuellement, malgré sa peine et son manque de courage chronique, il s'en sentait capable. Peut être que c'était parce qu'il n'était plus vraiment seul à devoir porter ce secret qu'était la vérité. C'était ce à quoi il pensait quand il entendit Kaaris lui crier dessus.

-”Bouge toi maintenant ! Je me les pèles, et toi tu vas finir par te pisser dessus à rester aussi près des spectres. En plus j’ai laissé ma caisse en ville donc j’aimerai bien aller la chercher.”

Bon. Ca n'allait pas non plus être simple de ne pas s'énerver contre ce gamin. Mais il allait faire des efforts, peut être pas au point de se montrer bienveillant comme le voulait son éducation, mais tout de même compréhensif. Même si il ne savait pas grand chose de la vie de celui qu'il allait logé, il se doutait qu'il avait été élevé à la dur, ses parents devant mal supporter d'avoir à s'occuper d'un être de lumière. Lui, il pensait que si ses parents adoptifs avaient su la vérité, ils n'auraient sans doute pas renier Gabriel. C'était peut être ça qui était douloureux, avoir trahi cette famille qui était sans doute celle qui lui souhaitait le meilleur. Mais là bas il s'était toujours senti mal, et exclu malgré leurs efforts.

-"Ca va, y a pas le feu au lac ! Et je n'ai pas du tout peur des spectres, je pourrais très bien en mater un ou deux avant de partir !"

Malgré ses dires, il se dépêcha de retourner à la hauteur de Kaaris, en jetant un petit regard derrière lui. Cet endroit lui foutait la chair de poule, il n'était pas vraiment habitué de toute manière. Les endroits dangereux qu'il avait déjà vu auparavant se résumait à de mauvais coins en ville, où il ne mettait que rarement les pieds, et jamais seul.

-"J'habite en ville de toute manière. Ta voiture est peut être juste à côté de chez moi... On y sera vite, si tu n'avance pas à la même vitesse que ma grand mère."

Enfin, ta grand mère pensa t-il. En quelques pas il avait en effet rattraper le garçon, et l'avait même dépassé, sans ralentir la cadence. Néanmoins, il tourna sa tête vers celui qui trainait derrière.

-"Parles moi un peu de la famille autre que mes parents. Ils ne m'ont jamais laissé rencontrer qui que ce soit d'autre, et je doute d'en avoir l'occasion un jour..."


love.disaster

________

Why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t310-l-erreur-de-ma-vie-ou-ma-vie-est-une-erreur-gabriel-mesvell http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t313-le-bien-ou-le-mal-les-deux http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t314-gabriel-call-me-maybe http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147-ask-me-ombre



avatar


Ezra Kevethel
(nain colérique)

Messes basses : 208
Avatar : Matthew Daddario

Crédit(s) : google mon ami

Je t attend bb gaby ♥

Situation : En couple avec Swann Bellingfield
Métier/études : Etudiant en médecine + Travaille dans un café en temps que serveur et guitariste

Réputation : 453

Inventaire : Poisson rouge x1
(temps illimité)

Pouvoirs : L’un se nomme Intuition et il lui permet de pressentir les événements du futur proche importants dans un large périmètre. Il peut bien entendu pressentir les événements futurs qui se déroulent autours de lui. Plus l’événement est important et près de lui, plus il l’avertissement sera visible pour lui. Il arrive qu’il ait des minis visions mais c’est rare. Ses visions sont accompagnés de rêves prémonitoires. L’autre s’appelle Liaison. C’est la capacité, qui , grâce à des liens invisibles avec une personne au choix dans un périmètre assez restreint, va augmenter la puissance du ou des pouvoirs de la personne lié à lui. Il peut aussi lui donner la capacité de le protéger ainsi que lui transmettre de l’énergie vitale ce qui permet d'accélérer la guérison ou d’augmenter une ou plusieurs capacités physiques.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin 2017 - 18:16

The Truth is coming
 
BOUUUM, TU VAS VOIR SI LA TAILLE C'EST PAS IMPORTANT
Attention, phrase débile qu'on met sous les pdp fb dans 3, 2, 1 ... : "C'est la distance qui nous rapproche. #G  "
Gabriel. Sérieusement, même son nom sonnait mal à ses oreilles. Enfin, il cherchait peut-être aussi des prétextes pour continuer à le détester. Il n’avait pas envie d’apprécier ce gars ou même d’avoir de la compassion pour lui juste car il devait partager un secret commun. Un secret qui remettait bien trop de choses en question par ailleurs. Mais, il n’aimait pas se remettre en question, alors il repporterait ça à une prochaine fois. Peut-être que dans sa tombe, il décidera de se poser pour y réfléchir.

-"Ca va, y a pas le feu au lac ! Et je n'ai pas du tout peur des spectres, je pourrais très bien en mater un ou deux avant de partir !"

Il pouffa un peu en levant les yeux au ciel. Il n’avait clairement pas d’autres conneries à raconter celui-là. Kaaris était loin d’avoir peur de l’endroit, mais il est vrai qu’il n’avait pas non plus envie de passer sa vie ici. Il attendit donc que Gabriel se magne pour reprendre sa route à ses côtés.

-"J'habite en ville de toute manière. Ta voiture est peut être juste à côté de chez moi... On y sera vite, si tu n'avance pas à la même vitesse que ma grand mère."

Il pensa alors “ma grand-mère tu veux dire”. Et, il se mit à soupirer, plus à cause de sa propre pensée qui l’exaspérait un peu que les paroles de Gabriel. Mais, il le trouvait quand même idiot, et il ne manqua pas de marmonner après son soupir un petit et sincère “Crétin”. Ca lui faisait plaisir. En même temps, fallait bien que quelqu’un lui remette un peu les idées en place.
Mais, c’est vrai que Kaaris traînait un peu. Il tapait les feuilles juste pour essayer de faire disparaître ses sombres pensées par le bruit des feuilles mortes. Il aimait donner des coups de pieds dans un caillou, comme pour voir jusqu’où il pouvait aller. Mais, c’était pour échapper à tout ce qui comblait son esprit. Il était quand même sacrément touché par tout ce qu’il venait de découvrir. Il avait encore du mal à le croire. Kaaris finit cependant par lever la tête pour regarder d’un regard qui semblait naturellement noir Gabriel.

-"Parles moi un peu de la famille autre que mes parents. Ils ne m'ont jamais laissé rencontrer qui que ce soit d'autre, et je doute d'en avoir l'occasion un jour..."

Il se redressa alors, rangea ses mains dans ses poches pour revenir à côté de lui, rattrapant le peu de distance qu’il avait laissé. Quelque part, il n’avait pas envie d’en parler. C’était sa famille pour lui, car ils faisaient parti de ses souvenirs. Mais, il n’y avait pas réellement de raison de refuser.

-”Tu as des oncles et des tantes. Des grands parents. Pas de soeur ni de frères. Quelques cousins. Aucuns ne cherchaient vraiment à me parler donc je ne les connaissais pas vraiment, hormis une. Elle s’appelle Calypso, c’est m-.. ta cousine. Elle est austère avec beaucoup de personnes, mais faut croire que le feeling est bien passé entre elle et moi..”

En fait, c’est en parlant de ça qu’il se rappela des pouvoirs de sa cousine. Et que donc, elle était au courant. Elle savait, et ne lui avait rien dit. Mais, elle ne s’était pas mit pour autant à le haïr. Il ne savait pas trop quoi en pensé. Quelque part, ça lui faisait plaisir qu’elle n’est pas changer son comportement en comprenant, mais il ne pouvait s’empêcher de lui en vouloir… De toute manière, ce n’était pas le moment de penser à ça.

Il n’avait plus rien dit après ça. Il n’avait pas envie de savoir pour ce qui est de sa famille. Il était curieux certes, mais il était certains qu’il voudra encore plus les rencontrer. Et si ça venait à arriver, il était certains qu’il tomberait, et qu’il entraînerait sûrement Gabriel dans sa chute. C’était un gros problème pour lui. Au final, il devenait un peu dépendant de ce crétin. Si l’un tombe, l’autre tombe avec lui. Bordel.. Il aurait pas pu lui mettre quelqu’un de plus cool ?! Il s’était mit à le fixer en pensant à ça, citant mentalement tout ce qui faisait de Gabriel un naze.. Et la liste était longue, beaucoup trop longue pour qu’il cherche à tout rémunérer. Le manque de patience n’y était pas pour rien.

Puis, en se reconcentrant sur celui qu’il fixait, il remarqua bien qu’il était plus grand que lui. Et là, comme pour essayer de changer de sujet et de prendre tout ça à la dérision pour se donner plus du courage qu’autre chose, il se mit sur la pointe des pieds en prenant une expression faussement dédaigneuse en lâchant sur le ton que prend régulièrement la mère de Gabriel :

-”Je suis pas si petit, je vivais juste avec des personnes trop grandes pour moi.”

Ses pieds retombèrent à plat tandis qu’il se mit à sourire amusé par sa remarque. Fallait croire que tout le monde dans sa fausse famille hormis sa cousine adorait le regarder de haut. Sûrement que ses vrais parents n’étaient pas des asperges.

-”Oh toi grand Gaby, alias Géant vert, racontes moi ce que ça fait de voir le monde de haut ? Tu n’as pas peur de te manger un pigeon où de te coincer la tête dans les câbles électriques dis moi ~ ?”

Oui, il se moquait de lui, mais il essayait de rester dans l’humour pas trop méchant. Il avait pas besoin de se disputer maintenant. Il préférait simplement trouver un sujet un peu nul qui détendrait cependant l’atmosphère. Et puis, le chemin passera plus vite en discutant avec un idiot qu’en écoutant le bruit des feuilles ou en envoyant au lointain un petit caillou qui n’aura jamais d’impact.

acidbrain

________

Break the rules
J'ai des cartes en main. Mauvaise pioche. Mais, personne n'a dit que c'était la mauvaise partie. Je gagnerais. Même avec un couteau sous la gorge, je sortirais l'as de ma manche.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t311-il-n-y-a-pas-d-erreurs-quand-il-s-agit-de-moi-kaaris-evethel http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t315-le-cercle-prive-de-kaaris-evethel#4268 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t317-kaaris-n-est-pas-disponible-pour-les-nazes#4279 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


Gabriel Mesvell
(mauviette qui se donne un genre)

Messes basses : 102
Avatar : Douglas Booth



Situation : Célibataire
Métier/études : Etudiant en histoire des arts

Réputation : 280

Inventaire : Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir sur la Douleur • Comprend les pouvoirs d’Insensibilité à la douleur et le Déclencheur de Douleur.

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 6 Juin 2017 - 23:43



 

 
The Truth is coming

 
ft. Kaaris


 



Gabriel se demanda qu'est ce qu'il pouvait bien marmonner au loin, mais en le sentant accélérer il se remit à regarder devant lui. Lui aussi à sa place trainerait le pas, cherchant des échappatoires pour ne pas se confronter à la réalité. Retarder le moment où l'on retournait dans sa vie semblait on ne peut plus normal, puisque celle ci n'était plus celle que l'on connaissait. La peur du changement, de l'inconnu, et de tout ce qui avait été gâché pendant tout ce temps. Pour lui, c'était pour ça que Kaaris jouait avec tous les trucs qu'il trouvait, comme un enfant retardant son entrée en classe.

-”Tu as des oncles et des tantes. Des grands parents. Pas de soeur ni de frères. Quelques cousins. Aucuns ne cherchaient vraiment à me parler donc je ne les connaissais pas vraiment, hormis une. Elle s’appelle Calypso, c’est m-.. ta cousine. Elle est austère avec beaucoup de personnes, mais faut croire que le feeling est bien passé entre elle et moi..”

C'était difficile à imaginer. Il se doutait qu'une bonne part de la famille devait être au courant du terrible secret pour éviter la présence du Whitestone. Sauf cette Calypso qui aurait pu lui sembler sympathique, si il n'avait pas entendu d'effrayantes rumeurs à son sujet. Ca l'étonnait qu'une personne qui se moquait tant des êtres de lumière, les rabaissant puisqu'elle ne respirait, puisse apprécier la présence de Kaaris. Enfin, tant mieux. Il était heureux d'apprendre que ce gars avait eu un soutien pendant toutes ces années.

Il s'attendait à ce qu'il lui retourne la question. D'ailleurs il anticipait un peu de devoir parler de sa... leur sœur. Oui, jamais elle ne serait uniquement la sœur de celui qui ne l'avait pas connu, ni celle de celui avec qui elle avait grandi. C'était douloureux, mais ça permettait de mettre un peu de distance. Mais la question ne vint pas, malgré de longues secondes de silence. Il n'avait que faire de sa véritable famille ? Pouvait il ne pas leur porter en tant que Whitestone, alors qu'il venait d'apprendre qu'il en était lui même un? Ca semblait improbable, mais digne d'un mode de pensées buté d'un Blackmorgans.

Remarquant du mouvement du coté de Kaaris, il tourna la tête pour le voir sur la pointe des pieds. Lui qui était de taille réduite, ca le grandissait à peine. Il était d'un ridicule, qui fit légèrement sourire Gabriel. Ce gars était vraiment étrange, mais pas totalement détestable c'était certain.

-”Je suis pas si petit, je vivais juste avec des personnes trop grandes pour moi.”

Y avait-il une bouteille d'alcool fort dans son étui à guitare ? Il passait du coq à l'âne sans raison.. Sauf peut être celle de fuir un sujet qui ne lui convenait pas. En tout cas, sa façon de faire était assez particulière, quoique assez amusante.

-”Oh toi grand Gaby, alias Géant vert, racontes moi ce que ça fait de voir le monde de haut ? Tu n’as pas peur de te manger un pigeon où de te coincer la tête dans les câbles électriques dis moi ~ ?”

On lui avait toujours dit qu'il était assez grand, mais ça avait toujours été un compliment puisque ce n'était pas au point de l'être de trop. Il avait même déjà été contacté par une agence de mannequinat, et la phrase sur le géant vert lui fit lever un sourcil. Ce gars voulait jouer à ça ?

-"Excuses moi, tu me parle le nain de jardin ? Je ne t'entends pas, tu es trop bas. D'ailleurs en parlant de géant vert, quand tu dois prendre une boîte de conserve dans les rayons, t'es obligé de demander à la vendeuse ou t'as toujours avec toi un petit escabeau ?"

Il lui fit un petit sourire supérieur avant de hausser les épaules.

-"Et sinon, je vis très bien ma grandeur, merci. Ma haute taille s'associe parfaitement avec la hauteur de mon âme je pense ~"

Après cette petite galvanisation de lui même, il réalisa qu'ils étaient déjà arrivé devant chez lui. Le chemin avait été bien plus rapide en sa compagnie... Apprendre à le connaître davantage ne serait peut être pas une si mauvaise chose, en essayant de laisser de côté son hystérie, son impatience, sa violence, son mauvais caractère, son impolitesse, ses sarcasmes.. Bon, en fait ça n'allait pas être du gâteau, mais il n'y avait pas de mauvais côté. Devant la porte de l'immeuble, il entra son code. 2635. Il ne se cacha pas vraiment de Kaaris, ne le voyant clairement pas comme une menace potentielle. Un petit coup de douleur ferait comprendre à ce faux Blackmorgans qui était le chef ici. Il se tourna vers son fameux adversaire.

-"Je pense que tu pourras aller chercher ta voiture demain. Là j'en ai ras le cul, j'ai juste envie de me coucher."

Ce n'était pas tellement sa manière de parler habituelle, mais peut être s'adaptait-il à celle du garçon. Après avoir monté 3 étages, il s'arrêta devant la quatrième porte, et ébouriffa les cheveux de Kaaris en disant avant d'entrer:

-"Bienvenue dans mon humble demeure Minimoys..."

C'était petit mais confortable, décoré avec gout. Il y avait trois pièces, un salon cuisine, une salle de bain toilettes, et sa chambre. Il ne lui fit pas de visites, puisque en quelques pas on avait fait le tour de l'appartement. Il y avait tout de même une petite terrasse, où Gabriel affectionnait prendre son petit déjeuner.

-"Fais comme chez toi. Pour le couchage je te propose de partager mon lit, ou que tu dormes dans le petit canapé."

Pas question non plus malgré son vœu de se faire pardonner à la place de ses parents, qu'il dorme plié dans ce canapé fait pour des tailles enfants, donc pour des gens comme son invité. Gabriel alla se sortir une bière, et s'approcha de la terrasse pour regarder la nuit. Il ne voyait pas grand chose, malgré la lumière des lampadaires, mais c'était une vision qu'il connaissait et appréciait.

love.disaster

________

Why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t310-l-erreur-de-ma-vie-ou-ma-vie-est-une-erreur-gabriel-mesvell http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t313-le-bien-ou-le-mal-les-deux http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t314-gabriel-call-me-maybe http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147-ask-me-ombre



avatar


Ezra Kevethel
(nain colérique)

Messes basses : 208
Avatar : Matthew Daddario

Crédit(s) : google mon ami

Je t attend bb gaby ♥

Situation : En couple avec Swann Bellingfield
Métier/études : Etudiant en médecine + Travaille dans un café en temps que serveur et guitariste

Réputation : 453

Inventaire : Poisson rouge x1
(temps illimité)

Pouvoirs : L’un se nomme Intuition et il lui permet de pressentir les événements du futur proche importants dans un large périmètre. Il peut bien entendu pressentir les événements futurs qui se déroulent autours de lui. Plus l’événement est important et près de lui, plus il l’avertissement sera visible pour lui. Il arrive qu’il ait des minis visions mais c’est rare. Ses visions sont accompagnés de rêves prémonitoires. L’autre s’appelle Liaison. C’est la capacité, qui , grâce à des liens invisibles avec une personne au choix dans un périmètre assez restreint, va augmenter la puissance du ou des pouvoirs de la personne lié à lui. Il peut aussi lui donner la capacité de le protéger ainsi que lui transmettre de l’énergie vitale ce qui permet d'accélérer la guérison ou d’augmenter une ou plusieurs capacités physiques.

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin 2017 - 3:22



 

 
The Truth is coming

 
ft. Gabriel Mesvell


Sa remarque l’avait fait sourire, car ça l’amusait de chercher Gabriel. Mais, quand il l’entendit rentrer dans son jeu en balançant “Excuses moi, tu me parle le nain de jardin ? Je ne t'entends pas, tu es trop bas. D'ailleurs en parlant de géant vert, quand tu dois prendre une boîte de conserve dans les rayons, t'es obligé de demander à la vendeuse ou t'as toujours avec toi un petit escabeau ?” il ne pu s’empêcher de tirer immédiatement la tronche. Oui, Gabriel était grand. Et, clairement, à côté il devait réellement passer pour un nain. Mais fallait savoir qu’il n’était pas si petit que ça. Un peu en dessous de la taille moyenne mais pas si petit ! Oh, et le sourire qu’arborait Gabriel était réellement insupportable. Sérieusement ?

-"Et sinon, je vis très bien ma grandeur, merci. Ma haute taille s'associe parfaitement avec la hauteur de mon âme je pense ~"

Il pesta un peu, soufflant en levant comme il aimait tant le faire les yeux au ciel. Il dit alors avant de remarquer qu’ils étaient arrivé : “Tu ferais mieux de redescendre, tu as un peu trop la tête dans les nuages.” Mais bien qu’il était quand même vexé par les propos de Gabriel, il ne pouvait pas nier que le trajet était passé plus vite qu’il ne l’aurait imaginé. Il regarda sans réellement regarder Gabriel entrer son code. Puis, il se concentra sur Gabriel quand il se tourna vers lui, levant un peu la tête avant d’hausser un peu les sourcils en l’entendant parler. Il était influençable ce crétin en plus. Mais bon, c’était pas plus mal quelque part. Ca prouvait bien qu’il ne se fichait pas tant que ça de lui. Pas que ça avait grande importance pour lui dans le fond, mais c’était quand même plus agréable de savoir que la seule personne qui pouvait vous comprendre vous écoutez et était attentif.

-”Je peux comprendre.. Bon, du coup j’irais demain.”

En réalité, ça le faisait un peu chier. Mais, il était lui aussi crever et il était pas spécialement motiver à y aller, donc, ça pouvait attendre demain. Et puis, il ne craignait pas de se faire voler vu la voiture qu’il avait. Et comme si ça ne l’avait pas assez surpris, Gabriel vint ébouriffer ses cheveux. Il fronça un peu les sourcils dans l'incompréhension face à son acte. Est-ce qu’il venait lui ébouriffer les cheveux lui ?! Non, alors il n’avait pas à le faire. En plus venait-il réellement de l’appeler Minimoys ?! Nan mais.. Il allait lui arracher les cheveux. Il ne fit alors que lâcher un “hmf” en remerciement, comme pourrait le faire aussi bien une pimbêche qu’un enfant. Il rentra par la suite dans le petit appartement du Blakcmorgans, regardant un peu les alentours avant de reposer les yeux sur son hôte quand il reprit la parole :

-"Fais comme chez toi. Pour le couchage je te propose de partager mon lit, ou que tu dormes dans le petit canapé."

Il ne répondit pas de suite, comme si il avait le sentiment qu’il y avait un piège. Et c’est en cherchant le piège qu’il répondit sur un ton plutôt détacher car concentrer à observer ce canapé qui semblait bien petit : “J’espère que tu as deux oreillers et de la place dans ton lit. Hors de question que je dorme dans le canap. Je suis persuadé que ma voiture est plus confortable que ce machin.”

Kaaris avait aussi dans l’optique que ça ne pouvait pas être trop mal pour lui demander quelque chose si jamais il avait une question. On sait jamais. Et puis, fallait dire qu’il se voyait mal passer la nuit tout seul. Il voulait quand même un minimum de réconfort. Enfin bref.. De toute manière, c’est Gabriel qui lui avait proposé. Et, il avait plus le sentiment qu’il avait proposé ça pour ne pas l’obliger à dormir dans le canapé.
D’ailleurs, il s’installa après ça sur le canapé, retirant ses chaussures ainsi que sa guitare et sa veste. Puis, il se releva, s’approchant de Gabriel en commençant à retirer son haut sans pour autant dévoiler son corps, il avait juste retirer ses bras des manches de son haut, donnant un léger coup dans le dos du garçon avec sa tête en riant un peu.

-"Il y a deux portes, j’ai une chance sur deux de tomber dans la salle de bain. Tu paris combien que j’ouvre la bonne porte ?”

Il avait dit ça sur un air de défis. C’était plus un jeu pour s’amuser qu’un véritable pari, mais, Karis était du genre à prendre un peu trop à coeur les jeux. Enfin, on pouvait pas vraiment lui reprocher vu que c’était lui. Il attendit qu’il lui donne une réponse avant d’ouvrir une des deux portes. Manque de bol, il était tombé sur la chambre. Il fit alors une moue un peu triste, sortant de la pièce en lançant un rapide regard vers Gabriel avant de se terrer dans la salle de bain pour prendre une douche rapide. Il ne se gênait pas vraiment. Il avait envie de prendre une douche maintenant vu qu’il le pouvait. Et puis, c’était plus agréable que les douches de l’internat.

Une fois sortie, c’est à dire à peine 10 minutes plus tard, il avait hésité à jouer de la guitare ou bien aller dormir. Et ça se voyait sûrement sur son visage qui montrait clairement une indécision.




love.disaster

________

Break the rules
J'ai des cartes en main. Mauvaise pioche. Mais, personne n'a dit que c'était la mauvaise partie. Je gagnerais. Même avec un couteau sous la gorge, je sortirais l'as de ma manche.


Dernière édition par Kaaris Evethel le Mer 7 Juin 2017 - 3:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t311-il-n-y-a-pas-d-erreurs-quand-il-s-agit-de-moi-kaaris-evethel http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t315-le-cercle-prive-de-kaaris-evethel#4268 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t317-kaaris-n-est-pas-disponible-pour-les-nazes#4279 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix



avatar


PROPHESSY.
(pnj)

Messes basses : 411
Avatar : /.

Crédit(s) : Gorgeousmali.

Situation : Je n'ai plus le temps de papillonner de droite à gauche !
Métier/études : Régner.

Réputation : 1288


Voir le profil de l'utilisateur
Mer 7 Juin 2017 - 3:22

Le membre 'Kaaris Evethel' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'HASARD' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas



avatar


Gabriel Mesvell
(mauviette qui se donne un genre)

Messes basses : 102
Avatar : Douglas Booth



Situation : Célibataire
Métier/études : Etudiant en histoire des arts

Réputation : 280

Inventaire : Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir sur la Douleur • Comprend les pouvoirs d’Insensibilité à la douleur et le Déclencheur de Douleur.

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Juin 2017 - 18:55



 

 
The Truth is coming

 
ft. Kaaris


 



C'était vraiment amusant comment ce garçon pouvait être contradictoire. A la fois il pouvait semblé très mature et résigné, mais ses attitudes mignonnes et ses caprices d'enfant montrait bien qu'il n'était pas aussi "parfait" qu'il le pensait. Son attitude "je suis mieux que les autres" était agaçante, mais on s'y habituait. D'ailleurs, il n'avait pas vraiment intérêt à agir comme un petit prince avec Gabriel. Il était d'un tempérament assez doux, mais il perdait rapidement son calme apparent comme un système d'auto défense. Ou peut être était-ce juste son sang Blackmorgans qui ne supportait pas les attaques quelconques.

En plus, dans son petit appartement, Kaaris allait devoir quitter le petit luxe dans lequel il vivait. Non, pas de vastes demeures où l'on peut se perdre, pas de majordomes vous apportant vos vêtements propres au petit matin, ni de cuisinière vous concoctant de bon petits plats. Ici, c'était souvent pâtes, douches pas très chaudes, et bruit des voitures. Mais avec une petite bière, et la fenêtre ouverte vous amenant un peu de vent c'était tout à fait agréable. Dans son enfance, cet appartement lui serait apparu comme une richesse digne d'un compte. Il se rappelait encore des galères, et quand son ventre criait famine alors que déjà ses parents avaient préféré ne pas manger pour nourrir au mieux leurs deux petits. Comme il détestait ça, voir sa mère tombée malade par trop de sacrifices. Il détestait quand il volait quelque chose pour améliorer quelques secondes, et que son père le giflait en lui disant que ce qu'il venait de voler manquait peut être à quelqu'un d'autre. Alors que de toute manière, à eux tout leur manquait.

Il repensait à tout ça, sans vraiment faire attention à son invité qui exprima son souhait de partager de lit. Ou plutôt qu'il affirma qu'il ne dormirait pas de ce petit canapé pourtant tout à fait adapté à sa taille de petit enchanteur. Enfin bon... dormir avec quelqu'un ne le gênait pas, pendant des années il avait dormi avec sa sœur. Toutes les fois où il l'avait poussé du lit pour qu'elle tombe et qu'il ai plus de place, et les nombreuses fois où elle tirait toute la petite couverture pour elle lui revinrent en mémoire et le firent sourire. Dormir avec quelqu'un serait nostalgique, et réconfortant. Même si c'était cet idiot de Kaaris. Puis un rire sortit de la bouche du petit faux Blackmorgans qui vint lui donner un léger coup de tête dans son dos. Qu'allait-il demander cette fois ? Si ses pieds ne dépassaient pas de son lit ?

-"Il y a deux portes, j’ai une chance sur deux de tomber dans la salle de bain. Tu paris combien que j’ouvre la bonne porte ?”

Levant un soupir, Gabriel passa sa main dans ses cheveux avant de boire une gorgée de bière. Qu'avait-il à perdre hein ? De toute manière, il se sentait assez confiant. A chaque fois que des amis venaient ici ils se trompaient, car on avait l'impression que la porte la plus proche de l'entrée était celle des toilettes, mais non.

-"Pourquoi pas faire que le perdant se tape le canapé ?"

En réalité il ne comptait pas l'empêcher de dormir dans son lit dans tous les cas. C'était plus pour le taquiner un peu, Kaaris était comme un enfant dont on aime voir la tête boudeuse. Il le regarda se diriger vers la mauvaise porte, et l'ouvrir en toute confiance avant de faire une petite tête triste de bambin déçu de son cadeau de Noël. Comment ne pas rire ? Toujours avec cette sorte de bonne humeur si insouciante qui faisait tant de bien, il alla jeter sa bouteille, avant de se diriger vers sa chambre. Il était crevé, et demain il avait cours, il ferait mieux de ne pas trop tarder. Sa formation demandait pas mal d'énergie et de travail. Il s'était changé, mettant simplement un caleçon et un tee-shirt de sa fac, avant de se glisser sous les draps. Juste avant, il avait sorti un coussin pour le garçon, qu'il avait posé là où il avait laissé de la place dans son lit.

Mais il n'avait pas sommeil. Non, il avait envie de discuter avec celui qui avait vécu la vie qui lui était destiné, tout apprendre sur lui pour essayer d'imaginer ce qu'aurait pu être sa vie. Il voulait aussi savoir ce qu'ils allaient devenir. Ce qu'ils allaient faire. Oui, leurs destins était si lié que malgré le fait qu'ils ne s'entendent pas, maintenant, ils pouvaient parler en "on". Alors, il attendit simplement que Kaaris vienne, pour savoir si lui aussi était d'humeur à la discussion ou non.



.

love.disaster

________

Why so serious ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t310-l-erreur-de-ma-vie-ou-ma-vie-est-une-erreur-gabriel-mesvell http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t313-le-bien-ou-le-mal-les-deux http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t314-gabriel-call-me-maybe http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t147-ask-me-ombre



avatar


Ezra Kevethel
(nain colérique)

Messes basses : 208
Avatar : Matthew Daddario

Crédit(s) : google mon ami

Je t attend bb gaby ♥

Situation : En couple avec Swann Bellingfield
Métier/études : Etudiant en médecine + Travaille dans un café en temps que serveur et guitariste

Réputation : 453

Inventaire : Poisson rouge x1
(temps illimité)

Pouvoirs : L’un se nomme Intuition et il lui permet de pressentir les événements du futur proche importants dans un large périmètre. Il peut bien entendu pressentir les événements futurs qui se déroulent autours de lui. Plus l’événement est important et près de lui, plus il l’avertissement sera visible pour lui. Il arrive qu’il ait des minis visions mais c’est rare. Ses visions sont accompagnés de rêves prémonitoires. L’autre s’appelle Liaison. C’est la capacité, qui , grâce à des liens invisibles avec une personne au choix dans un périmètre assez restreint, va augmenter la puissance du ou des pouvoirs de la personne lié à lui. Il peut aussi lui donner la capacité de le protéger ainsi que lui transmettre de l’énergie vitale ce qui permet d'accélérer la guérison ou d’augmenter une ou plusieurs capacités physiques.

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 11 Juin 2017 - 12:48



 

 
The Truth is coming

 
ft. Gabriel Mesvell


Puis, il eut une idée. Une idée fabuleusement géniale. Alors il attrapa sa guitare, qui était acoustique, avant de se diriger vers la porte de la chambre dont il ne pouvait plus oublier l’emplacement tout en jouant un air d’abord doux, voir triste. Commençant alors à chanter ce qu’il disait être La complainte de Kaaris. Oui, il en faisait des caisses, chantant qu’il voulait dormir dans un lit confortable et pas un canapé minable.

-”Oh Gaby ! Tu ne connais donc pas les torticolis ?” Chantait il avant que l’air devienne plus enjoué, plus entraînant.

Il était véritablement déçu d’avoir perdu, mais il était hors de question qu’il couche dans ce canapé. Normalement, une personne normalement constitué ne prêtait pas son lit ?! Il n’en savait trop rien, ça ne lui était jamais vraiment arrivé. Et il n’avait jamais réellement partager son lit. Fallait dire qu’il a jamais été du genre à aimer se faire voler sa couverture. Et puis, il n’a jamais été du genre à ramener quelqu’un dans son lit non plus.

Il finit par arrêter de jouer, retournant ranger sa fameuse guitare avant de venir pousser la porte presque timidement, comme le ferait un enfant pour se rendre dans la chambre de ses parents, passant la tête dans celle-ci, il posa les yeux sur Gabriel qu’il appréciait d’ailleurs surnommé Gaby. Ça sonnait bien. Mieux que Gabriel en tout cas.

-”Si je deviens guitariste, tu pourras te vanter d’avoir dormi avec moi… S’te plait..”

A quel moment un Blackmorgans demandait l’autorisation pour faire quelque chose comme ça ? A vrai dire, c'était dans ce genre de moment où Kaaris faisait ses yeux de merlans frits qu’on comprenait qu’il était Whitestone. Il attendit que Gabriel craque et le laisse rentrer. Alors, il entra en venant se jeter dans le lit. Bordel. Ce lit était aussi confortable que ceux de sa chambre d’internat. Bon au moins c’était pas le canapé ou le siège de sa voiture. Kaaris s’installa alors correctement dans le lit, se tournant dos au faux Whitestone. Il devait dormir. Mais, savoir qu’il était là, dos à lui sans qu’il y ait un bruit.. Il avait envie de lui poser des questions, de lui parler. Ça le frustrait, alors il ferma un peu plus fortement les yeux en essayant de se concentrer sur le sommeil mais il finit par lâcher sur un petit ton plus boudeur qu’autre chose.

-”C’est la première fois que je dors avec quelqu'un.”

Il voulait se frapper mentalement pour avoir dit ça. Il allait passer pour un idiot maintenant. Mais il fallait bien commencer la conversation quelque part ! Bordeeel. Ça le saoule. Alors, il tenta de se rattraper, lâchant un peu plus fortement :

-”On m’aurait dit que je dormirais dans le même lit que toi, je ne l’aurais jamais cru.”

C’était du rattrapage ça ? Il ne savait pas trop mais il voulait surtout ne pas lui laisser le temps de parler.

-”Mais au moins je suis certains que tu viendras pas te coller à moi.”

Il était vraiment fatigué. Et idiot. Et quand il se rendit compte de ce qu’il venait de dire, il se mit à rougir, se tournant soudainement vers lui, fronçant les sourcils.

-”Je voulais pas parler de ça au départ de toute manière donc changeons de sujet !” Dit-il avant de détourner le regard. "Je cherchais juste un moyen de te parler. Mais, c'était pas terrible.."




love.disaster

________

Break the rules
J'ai des cartes en main. Mauvaise pioche. Mais, personne n'a dit que c'était la mauvaise partie. Je gagnerais. Même avec un couteau sous la gorge, je sortirais l'as de ma manche.
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t311-il-n-y-a-pas-d-erreurs-quand-il-s-agit-de-moi-kaaris-evethel http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t315-le-cercle-prive-de-kaaris-evethel#4268 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t317-kaaris-n-est-pas-disponible-pour-les-nazes#4279 http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix





Contenu sponsorisé
()




Revenir en haut Aller en bas
 
The Truth is coming
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Histoire :: Tunnels. :: Labyrinthe-
Sauter vers: