pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 Rencontre artistique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar


Laureen Abberton
(membre d'amour)

Messes basses : 78
Avatar : Alicia Vikander



Situation : Célibataire
Métier/études : Chauffeur de taxi

Réputation : 172

Inventaire : COMMUN
Écureuil chapardeur x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Peut agir sur le temps, comme une télécommande sur un lecteur DVD

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Juin - 13:41


 
 

 
Rencontre artistique

 
ft. Angel  719 mots

 
 

“Où pouvait-elle bien être ?”
Cela faisait déjà une semaine qu'Angel ne se trouvait plus près du cimetière, où elle avait peint une sublime peinture, entre chimère et vie. Du moins, Laureen l'avait vu ainsi, et n'avait pas eu la foi ni le courage de s'approcher de trop près pour lui demander plus de renseignements. Maintenant elle regrettait un peu. Tout simplement parce qu’elle n’arrivait pas à trouver le nouvel endroit de la jeune peintre. D’habitude en deux ou trois jours elle l’avait trouvé, que ce soit lors de ses nombreuses promenades personnelles ou ses détours en taxi. Mais là, pas moyen. La femme aux cheveux aux reflets de feu ne se trouvait ni au zoo, ni en centre ville ni où que ce soit. Ce n’était tout de même pas possible qu’elle est quitté la ville ?
Laureen se demanda si elle n’avait pas tout simplement choisi cette fois un endroit plus reculé. Il n’était que 15h, et elle avait encore deux bonnes heures devant elle avant de devoir prendre son service. Le lac serait agréable, mais elle n’avait pas vraiment envie de ça. Les plantations semblaient soudainement lui venir en tête. Voilà un endroit qu’elle n’avait pas vu depuis longtemps, et où peut être se trouvait la jeune femme ! Soudainement elle se leva, prit son sac à la volée et entra dans sa petite voiture noire. C’était ni trop spacieux ni trop étroit… c’était juste parfait. Dedans, elle s’y sentait libre, et la vitesse lui semblait si naturelle qu’elle aurait pu venir de ses jambes. Au bout d’une dizaine de minutes de cuisine, elle arriva dans les fameuses plantations. Le soleil tapait un peu trop sur son teint clair, et elle regretta un instant de ne pas avoir pris de chapeau… mais les arbres suffiraient à lui prodiguer l’ombre nécessaire. D’un pas rapide, elle s’élança à travers les arbres fruitiers, intriguée par cette endroit qu’elle connaissait si peu. Ses mains frêles touchaient les fleurs pendant qu’elle avançait et ce qu’elle cherchait comme un petit trésor fut finalement visible.
Angel était là, en train de peindre à quelques mètres. Cette femme avait toujours cette air si assurée, qu’on croirait qu’elle est simplement en train de peindre chez elle, imperturbable. Comme si le monde lui appartenait. Si Laureen avait eu de quelconques capacités artistiques dans le sujet, c’était certain qu’avec un crayon, c’était cette artiste qu’elle aurait tenté de créer sur le papier. Malgré cette envie prononcée, elle se souvenait toujours qu’elle dessinait comme une quiche malade, alors elle préférait éviter. Se contenter de l’admirer, c’était déjà beaucoup. Alors, dos à un arbre, elle s’affaissa doucement au sol, dans une grande délicatesse pour ne pas contrarier son foutu corps. Le menton dans ses mains, elle ne la lâchait pas du regard. Sans doute passait-elle pour une folle. Qu’est ce qu’elle en avait à faire de toute manière ? Et puis ne pas aller à sa rencontre lui permettait d’entretenir l’image qu’elle avait d’Angel, qui serait peut être brisée par la vraie. Oui, la réelle artiste ne serait peut être pas à la hauteur de l’opinion qu’avait Laureen d’elle.
 
Sauf qu’aujourd’hui, tout était différent. Pourquoi ? Parce que. Voilà, tout simplement. Dans cette journée où le soleil brillait, où Angel n’avait jamais semblé aussi belle, et que la curiosité de Laureen semblait incontrôlable, elle décida d’aller vers l’autre. D’aller vers elle. A quoi pensait-elle quand elle peignait ? Qui était-elle ? C’était devenue une obsession, et quel meilleur moyen de s’en séparer que de tout découvrir et crever ce beau mystère ? Quand enfin l’inconnue rangea son matériel, Laureen se releva pour s’avancer vers elle, de la démarche la plus assurée qu’elle pu. Ce n’était évidemment pas la première fois que leurs regards se croisaient, mais c’était la seule fois qui comptait.
 
-”Excuse moi…”
 
“La première impression était la plus importante hein ?” Hé bien à cet instant, où ses joues prirent quelques couleurs, et que sa main vint frénétiquement mettre sa mèche derrière son oreille, Laureen espéra que ce n’était pas le cas. Sa timidité d’enfant semblait soudainement la rattraper, elle qui était pourtant L la voleuse, celle qui n’avait peur de rien.
 
-”Je veux pas te déranger hein… Juste… je me demandais, à quoi est ce que tu penses que tu peins ?”

love.disaster

________

Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t362-laureen-femme-de-verre-vers-son-destin http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t366-incassable http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t365-laureen-is-not-waiting-for-any-message



avatar


Angel Grace
(douce sociopathe
staff à l'essai)


Messes basses : 178
Avatar : Alexandra Daddario

Crédit(s) : Google.



Situation : Célibataire.
Métier/études : Étudiante en psychologie.

Réputation : 108

Inventaire : Parfum somnifère x1
(temps restant : 2 semaines)
Corde indétachable (3 RP's complets)
Poudre d'oubliette x1 (3 lancers)

Pouvoirs : Contrôle des émotions d'autrui : Angel se concentre sur une image, une odeur, un souvenir, pour projeter des émotions dans les esprits des autres. Cela lui permet aussi de diminuer son stress ou autres douleurs.

Voir le profil de l'utilisateur
En ligne
Mar 11 Juil - 6:07



Rencontre artistique

Avec Laureen Abberton



Angel ne peignais pas n'importe où. Elle avait passé des semaines a visitée le cimetière où elle ne pleurait aucun mort, pour en pleurer un qui n'avait jamais mis les pieds la-bas, mort ou vif. Une fois sa peinture terminée, elle avait arrêté d'aller au cimetière, cela ne rimait a rien de toute façon et cela la rendait triste.

Personne ne s'était jamais demandé pourquoi Angel était celle qu'elle était. Un jour, elle est arrivée, a posé ses valises, a sourie a tout le monde et a vécu une petite vie calme et tranquille, c'était l'avis de tous. En vérité, Angel n'était pas aussi positive qu'elle voulait bien le faire croire, bien au contraire. Enfant, elle l'avait été, c'est vrai, mais après l'accident, quelque chose s'était brisée en elle et elle en était l'unique responsable. Elle qui avait voulu croire qu'elle était une fille bien malgré ce qu'on lui avait fait subir, avait tout raté et le regrettais a chaque instant. Depuis, elle se refusa à réfléchir le plus souvent possible, s'occupait sans arrêt, s'empêchant de penser à quoi que ce soit qui puisse la faire replonger dans la culpabilité dont elle se croyait sortie.

Elle restait polie, amicale, souriante envers chaque personne qui ne la dérangeait pas,
mais n'était proche de personne, jamais. En vérité, elle n'avait même jamais plus parler de quelque chose qui lui ferait du mal depuis l'accident. À la place, elle peignait. Souvent. Quand elle eu fini le tableau qu'elle avait commencé au cimetière, elle était passée par le lac pour peindre pendant quelques semaines et fini la encore un tableau, toujours sur le thème qu'elle ne pouvait décrire ou oublier.

Aujourd'hui, s'était aux plantations qu'elle s'était rendue pour peindre. Sans raison particulière, a ce qui pouvait sembler. Elle s'installa tranquillement pour peindre une barrière dans les plantations qui semblaient être sur le point de s'effondrer. Les coups de pinceaux se suivirent sans se ressembler et comme à son habitude quand elle était pensive, le rendu d'Angel ne donna pas vraiment ce qu'elle avait en face d'elle, mais plutôt un mélange de couleurs, de sentiments et de vérités inavouées, qu'elle n'avouerait sans doute jamais. Très étrangement, quand Angel peignait, les gens semblaient ne plus existé autour d'elle. Personne ne pouvait la déranger, la descendre dans son amour propre, ou la faire se sentir mal. Elle avait confiance en ses dons en peintures et tant qu'ils continueraient à la faire parler sans avoir besoin de mots, elle irait bien. Elle remarquait d'ailleurs que ses peintures étaient plus parlante avec le temps et elle se sentait mieux aussi, légèrement mais c'était déjà une victoire en soit.

Une fois terminée, Angel se leva, s'étira longuement et récupéra ses affaires. Elle galéra un peu pour ne pas salir le tableau, mais finalement, ne s'en sortais pas si mal. Une jeune femme s'avança vers elle. Une brune au teint plutôt mat, qui semblait plutôt fragile et pale. Elle se planta devant Angel, qui cligna des yeux et rassembla son courage. Elle avait l'air timide et mal assuré, mais Angel n'avait jamais donnée grande importance aux premières impressions de toute façon.


-”Je veux pas te déranger hein… Juste… je me demandais, à quoi est-ce que tu penses que tu peins ?”

Encore cette question. Elle n'y avait jamais répondu auparavant et il était plutôt improbable qu'elle y réponde la, devant une parfaite inconnue. Pour autant, ce n'était pas une raison pour être désagréable. Elle sourit à la jeune femme.
-"C'est un secret, malheureusement, car si je le disais, je ne pourrais probablement plus peindre. Comment t'appelles-tu?


Codage par Lybris

Spoiler:
 

________


I'm a lover, not a fighter. But i'll fight for what i love.
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t215-angel-grace-l-empathique http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t220-journal-de-bord-d-une-possiblement-future-artiste http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t219-angel-qui-me-derange-pendant-mes-heures-de-peinture http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t229-bonjour-alice-c-est-l-heure-du-the
 
Rencontre artistique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Répondre au sujet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Histoire :: Forêt. :: Plantations.-
Sauter vers: