pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 De fâcheuses retrouvailles | ft. William C. Gardner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



avatar


Blake Ethelwise
(pervers des toilettes)

Messes basses : 355
Avatar : Jake Gyllenhaal

Shadooow

Situation : Compliqué, disons qu'il ne reste pas insensible face à ce balayeur parfois un peu trop boudeur.
Métier/études : Pdg d'une entreprise publicitaire

Réputation : 539

Inventaire :
Anneau rose x1
(temps illimité)

Pouvoirs : Pouvoir de copier le pouvoir d'un autre

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 15 Juil - 20:41

img_rp
   
De fâcheuses retrouvailles
Blake Ethelwise & William C. Gardner

Il ne l’avait jamais oublié. Oui, il arrivait qu’il pense à lui dans son sommeil, aussi bien dans ses rêves que dans ses pires cauchemars. Parfois il le voyait partir sans jamais revenir sans même lui offrir l’opportunité de le rattraper. Parfois il se tenait auprès de lui, riant d’un temps qu’il avait réussit à rattraper. Il ne savait pas si il lui manquait. Mais il était certains que sans lui, il n’arrivait pas à rester complètement serein. Le temps passé avec lui avais fait qu’il lui était chère. Non, on ne parlait pas de romantisme. Non, on ne parle pas de son frère. Non, on ne parle pas non plus de Shadow, mais bien de Billy. Un acolyte, un complice, un ami qui avait fuit. Qui était sorti de sa vie du jour au lendemain. Changement de numéro de téléphone : Il n’avait pas de moyen pour le contacter. Il se demandait ce qu’il avait bien pu voir et entendre, ce qu’il avait pu admirer dans son futur. Oui, il avait peur. Peur que Billy le lâche, qu’il le laisse tomber, qu’il craque. Oui, il avait peur. Il avait été si haut, il était monté si vite, il lui avait fait trop confiance. Et voilà que l’avion semble se cracher alors que la vue était si belle, là-haut, nageant dans les nuages, planant au dessus de tous, à l’abri des personnes comme Ellias.

Pourtant aujourd’hui, oui, aujourd’hui et pas un autre jour, il allait avoir une étrange surprise quand il passera la porte de cette pharmacie. Oui, quand il entra dans l’optique d’acheter des médicaments à cause d’enrouement, il n’aurait jamais pensé tomber sur-

-”Billy..”

La surprise fut tellement grande qu’il en oublia ses douleurs, qu’il en oublia le reste du monde et sans doute tout ce qu’il avait à faire aujourd’hui. Il le regarda longuement, comme pétrifié avant de finalement froncer les sourcils. Oui, peut-être était-il heureux de le retrouver, mais il était avant tout en colère qu’il soit parti sans même le prévenir.

-”William Charles Gardner, on doit parler.”

Alors, c’est sur un ton montant, un visage aux traits durs, montrant sa furiosité qu’il s’approcha du comptoir, sans doute prêt à tout envoyer balader sur le sol. Pourtant, il se contenait, tenant simplement tête à William, chose qu’il n’avait jamais fait. Non, le Whitestone n’avait sans doute jamais découvert le visage de colère de Blake. Mais aujourd’hui, lui aussi avait le droit à des surprises. Malheureusement, ce n’en sont sans doute pas des bonnes.

-”Pourquoi t’es parti ? Pourquoi t'as changé de numéro ? Pourquoi tu me
fuis ?”


Non, il ne comprenait pas ce qu’il avait bien pu se passer pour que le blond décide de tout arrêter alors que tout se passait si bien. Non, il ne comprenait pourquoi et comment les choses avaient pu tourner ainsi. Mais c’est vrai, parfois il voyait des gens biens là où il n’y en avait pas, il donnait sa confiance trop vite, il s’attachait trop vite. Il n’était pas des plus futé, mais bordel, Billy, ça faisait des années qu’ils riaient ensemble de leur plan qui fonctionnait sans arrêt et du jour au lendemain, plus rien. Du jour au lendemain, c’était comme si ils ne se connaissaient pas. Non, il ne pouvait pas faire semblant avec quelqu’un comme lui. Quelqu’un avec qui il a décider de son propre chef, avec conscience, avec consentement, de partager tant de secrets qu’il n’aurait jamais osé révéler à beaucoup d’autre personne. C’est en pensant à ça, qu’il serra les dents, tapant la main contre le comptoir.

-”Tu n’avais pas le droit de partir !” Hurla-t-il avant de tousser à cause de sa voix enrouée. “Je te faisais confiance putain.. Qu’est-ce qui ta prit.. ? Parles moi William !”

Ce n’était sans doute pas l’endroit pour parler. Mais, il avait bien peur de ne plus en avoir l'occasion après aujourd’hui. Et, on peut pas oublier que Blake est amoureux de l’opportunité. Et surprendre Billy en avait été une. Peut-être même un signe, signe qui lui avait marmonné d’aller le voir et de parler. Cependant, il s’arrêta bien vite, revenant un peu plus à la réalité en entendant la cloche de l'entrée sonner. Il tourna alors la tête afin de découvrir de qui il pouvait bien s’agir, si il s’agissait que quelqu’un qui venait d’entrer ou bien de sortir. Et en voyant cette femme dans la pharmacie, il tourna de nouveau la tête vers son ex acolyte pour lui faire messe basse :

-”Allons dans l’arrière boutique. On en parle maintenant, si je te donne rendez-vous tu ne te pointeras jamais.”


Spoiler:
 

   

   

   

________



« There is strong shadow where there is much light »
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t181-blake-ethelwise http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t198-journal-de-bord-d-un-usurpateur-nomme-blake http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t193-blake-ethelwise-alias-tu-veux-un-rencard http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t196-alors-jamie-qui-sont-donc-blake-et-enilix
 
De fâcheuses retrouvailles | ft. William C. Gardner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Répondre au sujet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Histoire :: Ville. :: Centre-ville.-
Sauter vers: