pensez à voter pour nous sur ces tops - sites toutes les 2h !
souhaitez la bienvenue aux nouvelles bouilles !
si tu manques d'inspiration, inscris toi à la roulette et reçois un rp sur mesure !
donnez du courage aux absents !

Partagez | 
 

 (mémoires) Dans la cervelle d'un avocat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Invité
(Invité)



Ven 19 Fév - 22:48


A ma revendication



Quatre jours avant mon anniversaire :
Je sens quelque chose en moi qui change. Je me sens bien, même de mieux en mieux. Je sens que mes pouvoirs deviennent plus puissants. C'est ce que je souhaitais. Vont-ils être aussi puissants que ceux de Père à l'époque ? Je pouvais déjà manipuler l'eau du lac, que vais-je pouvoir faire après ces quelques jours ?
Je n'en sais rien, mais j'ai hâte d'y être.

La noirceur de l'âme est une chose agréable. Le néant, les ombres et l'obscurité sont tentants. Je ne résisterai jamais à cette tentation. Mes sentiments sont grands. Forts. Bientôt, je n'aurais plus à les cacher. Bientôt, mon coeur ne ressentira plus que calme ou haine. Rien d'autre. Les ombres sont pour moi la porte de sortie que j'attends depuis tellement longtemps. Grâce aux ombres, je pourrais venger Père, Mère et peut-être même les oublier.

Trois jours avant mon anniversaire :
Je suis très énervé. Je suis instable. J'ai envie de tuer. J'ai soif de vengeance, soif de sang. Il me faut fumer quelque chose, j'ai besoin d'un petit remontant.
Que c'est bon, cette merde. Avec ça, j'ai les idées bien plus claires. Il est temps d'aller au tribunal, j'ai un procès à gagner. Je l'ai préparé toute la nuit dernière.

Tout se passe bien, comme je l'avais prévu. La partie adverse tombe pile dans le piège que je leur avait tendu.
« Votre honneur, il est vrai que mon client aurait peut-être du faire attention lorsqu'il a lancé ce ballon de basket, si haut qu'il toucha le plafond. Mais, d'après ce bail, le plafond n'était pas aux normes pour une salle de sport contenant un terrain de basket. En effet, le plafond était beaucoup trop bas, ainsi si le plafond était aux normes, mon client n'aurait pas touché ce dernier et rien ne se serait effondré. Par conséquent, mon client ne peut être accusé d'homicide involontaire, puisqu'il n'est pas à l'origine des dommages causés au plaignant. »

Un coup de maître. Bien évidement, il ne fallait pas en attendre moins de ma part. Le juge avait débouté mon client de toutes ses charges. Cependant, l'avocat du plaignant m'avait menacé. Il ne paye rien pour attendre, pourriture.

Deux jours avant mon anniversaire :
Je fais des recherches sur l'avocat qui m'a menacé hier. Je sais où il vit. Je sais dans quel cabinet il travaille.
Il est marié et a deux enfants. J'hésite encore à lui faire payer l’altercation d'hier. Après tout, ce n'est pas de ma faute si je suis un meilleur avocat.

Un jour avant mon anniversaire :
Je suis fatigué. Ma vengeance peut attendre un jour de plus. Et puis stratégiquement parlant c'est beaucoup plus avantageux d'attendre demain : je sens mes pouvoirs s'améliorer de plus en plus. Du coup, aujourd'hui je vais perfectionner tout ça au lac.

Merde, j'ai détruit un petit coin pour pêcheur. Je me casse vite fait, personne n'a rien vu.

Le jour de mon anniversaire :
J'hésite encore un peu à me venger.
Oh et puis merde, ça ne me prendra que quelques minutes.

Me voilà devant chez lui. Op ! Voilà, c'est fait. Je ris, mais je ris ! Je m'étouffe de rire.
Bref. Je suis enfin devenu un Blackmorgans, un vrai, comme mes ancêtres. Père et Mère sont certainement fiers de moi.
Revenir en haut Aller en bas
 
(mémoires) Dans la cervelle d'un avocat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Répondre au sujet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: Epilogue :: Archives. :: liens, mémoires & tél's-
Sauter vers: