pensez à voter pour nous sur ce top - site toutes les 2h !
la première intrigue fera bientôt son apparition !
si vous pouviez privilégier les whitestone lors de votre inscription, vous seriez des amours !
rappel : le coût d'un rp commun s'élève à 20 points de réputation seulement !

Partagez | 
 

 þ Chasseurs et chassés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





Thor R. Calvin
(staff)


Messes basses : 130
Avatar : Ezra Miller.

Situation : Célibataire.
Métier/études : Passionné de nécrologie.
Réputation : 597

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 8 Fév - 18:39

Chasseurs et chassés

Seize heures tapantes sonnaient à ta montre et tu commençais à t'empatienter. Voilà vingts minutes que tu attendais Roy à l'entrée du cinéma abandonné, les bras croisés, et toujours pas de signe de ce misérable enchanteur des ténèbres. Tu commençais à croire qu'il s'était réellement défilé et qu'il ne viendrait pas. Allons bon, il n'allait tout de même pas te laisser la victoire, si ?

Tu levas la tête pour observer le ciel, tout de bleu clair. On distinguait déjà un croissant de lune qui se formait au loin, d'une blancheur presque transparente. Bientôt, ce serait la pleine lune. Tu baissas la tête au moment où un nuage passait devant et vit justement Roy qui s'approchait d'un pas nonchalant.

« Ce n'est pas trop tôt, tu n'as pas l'air de connaître la notion du temps. » le raillas-tu.

Il se contenta de hausser les épaules comme si de rien n'était, ce qui te fît rouler des yeux.

« Enfin bref. Venons-en à notre défi... » commenças-tu en rentrant dans le cinéma sans te préoccuper de savoir si Roy te suivais. « Le but est simple : il faut faire fuir le plus de monde possible. Tous les moyens sont permis, mais on attaque tour à tour sans bouger de notre place. Seuls nos pouvoirs peuvent nous aider. Une question ? »

Tu allas t'installer dans la salle de projections, là où tu pouvais maintenir un oeil sur toute la salle en contrebas. Les humains ne tarderaient pas à arriver à partir de maintenant. C'est en général aux premières heures du soir que les plus intrépides osent s'aventurer ici. L'instant était parfait.

Tu levas la tête pour regarder Roy qui te faisait face, à l'entrée de la salle.

« Qui de nous deux commence ? »

________

ϟ
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t29-je-suis-un-dieu-vraiment http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t62-relations-divines-this-way





Roy A. Blackblood
(membre d'amour)


Messes basses : 120
Avatar : Bob Morley ♥

Situation : Célibataire.
Métier/études : Ébéniste.
Réputation : 510

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 9 Fév - 14:02



" Chasseurs et chassés " feat Thor R. Calvin




Le cinéma abandonné, hein... Qu'elle idée le pseudo dieu avait-il encore derrière la tête? Lui donner rendez-vous dans un lieu aussi désert...il voulait lui déclarer sa flamme ou quoi? Beurk. Roy frissonna. Qu'elle image horrible ! Tout en évitant de repenser à cette vision de l'autre à genou devant lui, l'enchanteur avançait d'un pas tranquille, ne voulant arriver à l'heure au lieu de rendez-vous. Il manquerait plus que ce soit lui qui attende. Il manquerait plus que ça. Non. Ce sera à l'allumette de l'attendre cette fois-ci. Et pas qu'un peu !
En effet, le brun arriva finalement devant la bâtisse délabrée aux vitres cassées vingts minutes après l'heure fixée. Le Calvin l'attendait déjà, debout, les bras croisés devant le reste de ce qui semblait être une entrée. Le lieu devait être magnifique à l'époque...
La "Thorche" le regardait, visiblement agacé par son retard, ce qui ne manqua pas de faire rire intérieurement le ténébreux.

" Ce n'est pas trop tôt, tu n'as pas l'air de connaître la notion du temps. " râla l'autre.

Pour toutes réponses, Roy haussa les épaules, indifférent aux protestations de l'autre. Au moins, il avait réussit à l'agacer, c'était déjà ça. Meilleur ennemi, n'est-ce pas!

" Enfin bref. Venons-en à notre défi... " finit-il par dire en se retournant pour s'avancer en direction de l'entrée du cinéma.

Ah oui... C'est vrai. L'enchanteur avait oublié cette idée de défi. Défi qui déterminera le plus fort d'entre eux. Comment une telle importance avait-elle put lui sortir de la tête? Roy allait lui faire ravaler cette fierté et cette soit disant puissance qu'il décrit en s'affublant lui-même d'un surnom ridicule...

"Le but est simple : il faut faire fuir le plus de monde possible. Tous les moyens sont permis, mais on attaque tour à tour sans bouger de notre place. Seuls nos pouvoirs peuvent nous aider. Une question ? "

Intéressant ! C'était le genre de défi puéril que Roy affectionnait le plus. Surtout lorsqu'il était question de faire peur aux humains. Il avait hâte de voir leur expression stupéfaite et effrayée, ne comprenant pas le moins du monde ce qu'il se passe alors que, dans l'ombre, deux énergumènes tiraient les ficelles.
Le Calvin alla s'installer dans la salle de projections, là où on pouvait voir dans sa totalité la salle en contrebas. Le "Thorchon" comptait visé les plus téméraires et les plus courageux : ceux qui osaient s'aventurer dans ces lieux dans le seul but de dire à leurs copains qu'ils n'ont peur de rien. Mais la frousse qu'il ressentiront lorsque leur pouvoir seront libérés sera telle que Roy ne regrettera pas un seul instant le déplacement. Il sentirait -et il était sûr- le sentiment de peur emplir la salle et il s'en délecterait avec joie.

Les deux êtres surnaturels se faisaient face, et le pseudo dieu releva finalement sa tête vers le ténébreux.

" Qui de nous deux commence ? " demanda nonchalant la "Thorche".

Roy haussa un sourcil tout en faisant apparaître son habituel sourire en coin.

" A moi l'honneur puisque de toute façon, je suis le plus doué ! " lui répondit-il tout en s'approchant de la balustrade.

Le brun attendit que quelqu'un daigne entrer dans les futurs lieux hantés. Il resta debout pendant quelques minutes, se concentrant pour ne louper personne, patientant jusqu'à ce qu'un petit groupe de quatre garçons pénètre dans la salle. Le sourire qui apparut alors sur ses lèvres aurait fait fuir n'importe quelles personnes ne le connaissant pas. Le Blackblood tendit alors sa main devant lui, fermant les yeux pour se concentrer sur sa tâche à accomplir. Une légère brise apparut subitement dans la salle, augmentant en intensité au fur et à mesure que Roy se concentrait. Le vent formait désormais autour de lui comme un bouclier, puis, alors que les bourrasques se levaient tranquillement, il ouvrit brusquement ses yeux et dirigea l'élément vers les sièges en contrebas. La puissance du vent était telle qu'ils sortirent de leurs gonds pour aller s'envoler tout autour de la salle, dansant gracieusement dans les airs et tournant autour du petit groupe dont la terreur se lisait déjà sur leur visage. Puis il fit disparaître d'un mouvement de poignet le vent violent, et tous les sièges retombèrent violemment à terre dans un grand fracas.

Alors que le Dirarys se retournait et affichait un sourire satisfait, les quatre gamins s'enfuyaient en criant au fantôme. L'enchanteur regarda alors le pseudo dieu avec un regard de défi, l'intimant silencieusement de faire mieux.

" J'ai hâte de voir ce que tu vas bien pouvoir faire pour me battre, Ryan ! " lui dit-il alors, son sourire en coin toujours présent sur ses lèvres.


________


You know what I mean ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t45-je-ne-suis-pas-dieu-mais-je-n-en-reste-pas-moins-puissant http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t55-etes-vous-sur-de-vouloir-le-connaitre





Thor R. Calvin
(staff)


Messes basses : 130
Avatar : Ezra Miller.

Situation : Célibataire.
Métier/études : Passionné de nécrologie.
Réputation : 597

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 11 Fév - 14:01

Chasseurs et chassés

« A moi l'honneur puisque de toute façon, je suis le plus doué ! » fît Blackblood en rejoignant le bord de la balustrade.

Tu ne relevas pas l'excès de modestie qui dégoulinait de lui comme une fontaine et l'observa se mettre en place. Plusieurs minutes s'écoulèrent tandis que vous attendiez l'arrivée des humains. Lorsqu'enfin les premiers téméraires pointèrent le bout de leur nez, tu ne pus t'empêcher de te redresser sur le siège sur lequel tu t'étais installé pour pouvoir observer la scène dans toute son entièreté.

Ils étaient quatre garçons, à vue d’œil légèrement plus jeunes que vous. Tous riaient nerveusement pour se donner du courage, mais chacun transpirait de peur et resté volontairement collé aux autres pour ne pas se retrouver seule. La situation initiale était déjà amusante en soi, mais elle le serait bien plus lorsque vous jouerez avec eux sans qu'ils ne le sachent. Tu te sentais déjà l'âme d'un enfant sadique qui s'amusait à cramer des fourmis à l'aide d'une simple loupe et du soleil.

Roy, le président de Royco, leva la main devant lui, en direction des quatre adolescents qui prenaient plaisir à se faire des frayeurs les uns les autres. Une légère bourrasque de vent naquit tout proche de lui et grandit au fur et à mesure qu'il lui donnait force et ampleur. Lorsqu'elle fût assez grande à son goût, il la dirigea vers les sièges en contrebas en émettant un sinistre sifflement. Les fauteuils les plus mal en point se détachèrent en premier du sol et s'élevèrent au dessus des autres en tournoyant sur eux-même de manière inquiétante. Les quatre mômes furent vite encerclés par les sièges, formant une inquiétante et menaçante ronde autour d'eux. Effrayés au possible, certains criaient déjà après leur mère, recroquevillés sur le sol. Lorsque le vent disparut, les fauteuils retombèrent sur le sol un par un dans un bruit sourd de déchirure, à quelques centimètres des pauvres victimes.

Fier de son coup, Blackblood se tourna vers toi, un sourire satisfait étirant ses lèvres, alors que les adolescents décampaient de la salle en hurlant.

« J'ai hâte de voir ce que tu vas bien pouvoir faire pour me battre, Ryan ! »

Tu te contentas de sourire à ton tour avant de te mettre debout. Tu avais déjà repéré les prochains objets qui, manipulés par tes pouvoirs, feraient fuir les prochains arrivant.

« Observe juste. » dis-tu sans te départir de ton sourire.

Quelques minutes plus tard, un couple mît à son tour les pieds dans votre repère. L'homme, une allumette qui semblait trouver les lieux amusants, essayait de rassurer sa petite amie qui le suppliait de sortir vite d'ici. D'un claquement de doigt, tu fis aussitôt sauter le courant et toutes les lumières s'éteignirent brusquement, plongeant la salle dans le noir le plus total. Tu entendis la fille crier de surprise, et l'homme dire que la lumière reviendrait bientôt. Il ne croyait pas si bien dire, mais il ne s'imaginait sûrement pas qu'elle reviendrait sous cette forme.

D'un vif mouvement des doigts, tu mis en route le projecteur qui se situait au dessus de ta tête. Une pâle lumière illumina l'écran géant troué à l'autre bout de la salle. La fille poussa un autre cri, plus contenu cette fois, en se retournant pour détailler l'écran. Le fameux décompte que présentent tous les vieux films se mît en route en silence.

5... 4... 3... 2... 1...

« Bienvenue. » dis-tu dans un micro.

Ta voix se répercuta contre les murs de la salle, aussi dénuée de profondeur que de chaleur. A la lumière du projecteur, tu vis l'homme tourner sur lui-même pour essayer de déterminer la provenance de ta voix. La fille, elle, sanglotait par terre, recroquevillée sur elle-même. D'un nouveau geste des doigts, tu éteignis le projecteur, plongeant à nouveau la salle dans le noir. A partir de cette instant, tu attendis un moment que les deux jeunes gens se reprennent. Après tout, la peur ne revient, totale, que lorsqu'on se croit en sécurité. Comme tu t'y attendais, l'homme sortit son portable pour éclairer un tant soit peu la salle. C'était le moment propice pour se servir de sa pièce maîtresse. A l'aide d'un sort de télékinésie, tu mouvas certains objets de la salle selon différentes vitesses. La rayon lumineux lancé à la va-vite sur les murs renvoya une ombre inquiétante pour chaque chose se déplaçant. Ainsi, un vieux drap prit forme humaine pour se diriger vers eux, les débris d'une vieille pellicule furent soudainement animés et se déployèrent autour du couple pour les encercler, les haut-parleurs émirent un son strident et pour couronner le tout, le squelette d'une main en plastique de posa sur l'épaule des deux jeunes gens.

Il ne leur en fallu pas plus pour qu'ils déguerpissent de la salle en hurlant de peur. Plutôt satisfait de toi-même, tu te tournas vers ton rival.

« C'est plus drôle quand on fait durer le plaisir. »

________

ϟ
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t29-je-suis-un-dieu-vraiment http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t62-relations-divines-this-way





Roy A. Blackblood
(membre d'amour)


Messes basses : 120
Avatar : Bob Morley ♥

Situation : Célibataire.
Métier/études : Ébéniste.
Réputation : 510

Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Fév - 17:43



" Chasseurs et chassés " feat Thor R. Calvin




Roy laissa la place à l'autre, convaincu qu'il ne ferait pas mieux que lui. Néanmoins, il avait hâte de découvrir le sort qu'il allait réserver aux nouveaux arrivants. Les cris des précédents résonnaient encore dans son esprit et devant la perspective d'en entendre encore plus, son sourire s'accentua d'avantage alors que le pseudo dieu s'avançait à son tour.

" Observe juste. " répliqua-t-il le plus calmement du monde.

Tss. Toujours le même hein... L'enchanteur s'éloigna un minimum du bouclé afin d'avoir une meilleure vue du carnage qu'il allait sans doute faire.
Quelques minutes plus tard, Roy perçut enfin du mouvement en contrebas et se pencha légèrement en avant : un couple était entré, la fille pas rassurée pour un sous et le copain tête brûlé, assurant que rien d'effrayant n'allait arriver. Qu'elle blague... D'un simple claquement de doigt, le "Thorché" avait plongé dans l'obscurité l'endroit abandonné. Le noir régnait désormais et était si intense que même les yeux du ténébreux ne pouvaient le transpercer. Les oreilles de Roy furent assaillies par le cri strident de la fille, apeurée par la soudaine obscurité, et l'homme persuadé que la lumière allait reparaître sous peu. Ses sens en alerte, ce dernier se concentra afin de ne pas perdre une seule miette du spectacle qui allait bientôt suivre. Le projecteur au-dessus de la tête du Calvin ne tarda pas à s'allumer, emplissant ainsi la pièce d'une lumière pâle, faisant apparaître par la même occasion de grandes ombres peu rassurantes... Tient, ça me donne une idée...

La fille cria une nouvelle fois et détailla très vite l'écran nouvellement éclairé : un décompte comme à l'époque annonçait le début de quelque chose.
5... Qu'allait-il bien pouvoir faire à la fin? 4... Quelque chose d'intéressant j'espère ! 3... Un sourire en coin apparut au bord des lèvres du brun. 2... Bientôt... ! 1...

" Bienvenue. " résonna alors la voix de l'allumette.

L'écho se répercuta sur les murs, tel des pierres que l'ont aurait lancé sur la surface d'un lac et qui aurait ricoché pendant de longues minutes. Les deux en bas avaient perdu leur moyens : la fille à genoux, les larmes coulant sans s'arrêter, et l'homme trop occupé à chercher la source de leur peur pour pouvoir réconforter sa copine. Pitoyable ! Puis brusquement, l'obscurité totale. Le bouclé avait sans nul doute éteint le projecteur avec ses pouvoirs... En bas, le couple s'était calmé -non sans efforts- et l'homme avait allumé son portable pour éclairer un minimum l'endroit. Mais telle fut son erreur : l'allumette avait déjà préparé son coup. D'un geste, il fit léviter divers objets et l'ombre renvoyée par le portable la rendit humaine. Les deux étaient encerclés, prit au piège par leur jeu et ne tardèrent pas à s'enfuir en hurlant à la mort.

Le Calvin se tourna alors vers le ténébreux avant de dire, un sourire pervers aux lèvres :

" C'est plus drôle quand on fait durer le plaisir. "

La lumière revint alors rapidement, et les objets reprirent petit à petit leur place habituelle dans le décor. Tout était redevenu normal. Comme si rien ne s'était passé quelques secondes plus tôt. Roy observa le garçon dans les yeux, un air de défi dans le regard. C'était à son tour et il avait déjà une petite idée de comment procéder...

" Pousse-toi et admire, l’allumette ! " répliqua le brun tout en s'avançant à son tour, d'un pas lent et sûr.

Le Calvin avait bien choisi son jour, il y avait pas mal de monde qui s'aventurait dans ces lieux inquiétants pour de simples humains... Quels imbéciles. Enfin, au moins c'était divertissant... C'est ainsi qu'un autre duo s'approcha de l'entrée d'un pas assuré. Visiblement, ils n'étaient pas effrayés par l'endroit. Ils avaient même dans leurs mains des appareils photos, comme s'ils venaient là en touristes. Un sourire carnassier apparut alors sur les lèvres de l'enchanteur et ce dernier attendit patiemment que les deux hommes arrivent au centre de la pièce. Une fois cela fait, Roy regarda les lumières au plafond et se concentra afin d'éteindre la plupart d'entre elle, plongeant ainsi la salle dans une ambiance inquiétante, avec ses coins sombres et noirs. Les deux compères toujours au milieu se resserrèrent, la peur commençant à apparaître sur leur visage. Mais ce n'était pas assez. Il fallait qu'ils s'enfuient comme des lâches pour pouvoir comptabiliser. Alors le ténébreux avança encore une fois sa main et insuffla de son pouvoir dans les ombres : ces dernières s'éveillèrent brusquement sur les murs et tout autour des garçons. Une armée noire se forma alors, et l'air ambiant se fit plus oppressant. Les formes noires comme l'ébènes se détachèrent des murs et s'approchèrent dangereusement des garçons, lentement, menaçantes, jusqu'à ce que leur visage soit proche. Puis soudainement...BOUH !. Le mot retentit, brisant violemment le silence pesant de la pièce et fut suivi rapidement de ceux des deux comparses, effrayés. Qu'elle riche idée que ce micro...
D'un claquement de doigt, Roy fit disparaître les sombres formes, laissant ainsi libre la sortie juste derrière eux. Ils n'hésitèrent pas un seul instant à fuir, laissant par la même occasion leurs appareils sur le sol. Le brun haussa un sourcil tout en faisant léviter jusqu'à lui les deux objets.

" Ca pourrait être utile, qui sait ? " se demanda-t-il en tendant l'un d'eux à Ryan.


________


You know what I mean ?
Revenir en haut Aller en bas
http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t45-je-ne-suis-pas-dieu-mais-je-n-en-reste-pas-moins-puissant http://illuminate-darkness.forumactif.fr/t55-etes-vous-sur-de-vouloir-le-connaitre





Contenu sponsorisé
()





Revenir en haut Aller en bas
 
þ Chasseurs et chassés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Répondre au sujet


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+ Illuminate the Darkness :: L'Histoire :: VILLE. :: Cinéma abandonné.-
Sauter vers: